Comment les grands acteurs de l’immobilier se positionnent-ils sur Google avec leurs contenus SEO ?

Quelles stratégies éditoriales sont mises en place par les grands acteurs du secteur de l’immobilier pour positionner leurs contenus SEO dans les résultats de Google ? Le dernier baromètre hREF vous propose une plongée dans l’univers des poids lourds de l’immobilier et une analyse comparative de leurs choix en matière de production de contenus web.

Méthodologie du baromètre hREF : coup de projecteur sur les performances SEO et les stratégies de contenu des grands acteurs de l’immobilier

Le secteur de l’immobilier a bel et bien pris le virage du digital… et fait du référencement naturel l’un de ses principaux leviers de visibilité sur Internet. De fait, 90 % des projets immobiliers concrétisés ont démarré sur le Web, et notamment sur Google.

Pour ce baromètre, hREF s’est intéressé aux méthodes employées par les grands acteurs du secteur pour se hisser jusqu’aux premières positions dans la SERP de Google.

L’étude s’est déroulée en deux temps :

  1. L’établissement d’une liste de mots-clés populaires recherchés par les internautes sur Google autour de l’immobilier, en tout plus de 500 requêtes. Par exemple : achat immobilier, achat maison, appartement à vendre, appartement à louer, accession à la propriété. Des points ont été attribués aux pages affichées dans les résultats en fonction de la position obtenue, mais pas au-delà de la première page de la SERP. Ce qui a permis de dresser un classement des domaines référents sur la base de leurs performances SEO.
  2. L’analyse des stratégies déployées par les acteurs les mieux positionnés en matière de rédaction de contenus web. Il s’agissait de prendre en compte les différentes composantes de leur marketing de contenu: longueur des publications, nombre de pages référencées, choix éditoriaux. Parmi les sites audités, on retrouve Service-public.fr, Seloger.com, Pap.fr, Notaires.fr, Journaldunet.fr et de nombreux autres.

 

Acteurs du secteur de l’immobilier : les enseignements du baromètre hREF

Le baromètre hREF dédié au secteur de l’immobilier permet de dégager deux grands enseignements : la priorité donnée à l’autorité des domaines de référence, et la variété des stratégies de marketing de contenu capables de donner des fruits.

 

La priorité donnée à l’autorité des domaines de référence

Ce qui saute d’emblée aux yeux en découvrant le baromètre, c’est la place occupée par les sites institutionnels et assimilés (notamment informationnels) dans le classement des acteurs les mieux positionnés sur Google.

En effet, le top 20 compte pas moins de 13 sites web que l’on peut qualifier d’institutionnels ou d’informatifs, dont Gouv.fr. Cette autorité leur confère une « prime SEO » énorme qui participe à leur excellent positionnement.

On remarque également que la longueur des contenus n’est pas ici un critère de positionnement très marqué, les pages référencées affichant en moyenne 3 500 signes (soit un peu moins de 600 mots).

Des stratégies éditoriales variées pour parvenir aux mêmes fins

Ce qu’on note ensuite, c’est la variété des stratégies de marketing de contenu mises en place pour atteindre les premières places de la SERP. Des contenus courts en fort volume ou encore des articles longs en petite quantité…

On constate que ces deux approches sont gagnantes : elles ont permis à deux plateformes de se positionner dans le top 4 sur un champ sémantique extrêmement concurrentiel. Mais pour savoir lesquelles, il faut consulter notre baromètre !

 

Téléchargez le baromètre exclusif de hREF sur l’immobilier et découvrez dans le détail les stratégies mises en place par les grands acteurs du secteur. De quoi trouver l’inspiration pour élaborer votre propre marketing de contenu – avec l’aide d’une agence rédactionnelle comme hREF !

Haut de page