Le point sur l’Inbound marketing : est-ce vraiment une stratégie efficace ?

Vous lisez partout que l’Inbound est LA stratégie incontournable pour gagner en notoriété et augmenter vos ventes. Que cette méthode est LA solution pour attirer les prospects qualifiés sur votre site web. Mais au-delà du buzz relayé par les spécialistes du webmarketing, y a-t-il une réalité ? En matière d’Inbound marketing, toutes les tentatives ne donnent pas les mêmes résultats. Certaines d’entre elles, au lieu de générer des taux de conversion plus élevés, n’ont créé que de la frustration. Il est donc plus que temps de faire le point sur l’efficacité d’une stratégie Inbound.

Quelques chiffres au sujet de l’Inbound marketing

Pour mesurer l’efficacité d’une stratégie marketing, rien de tel que les statistiques. À travers ses enquêtes dédiées à l’Inbound marketing, HubSpot nous en donne de très pertinentes, issues des chiffres fournis par ses clients.

Dans l’étude publiée en avril 2018, on apprend notamment que 92 % des entreprises qui déploient une stratégie Inbound voient leur trafic web augmenter – et que 40 % d’entre elles constatent une hausse de plus de 75 %. Des résultats atteints dans un délai moyen de sept mois pour 85 % de ces sociétés (entre deux et quatre mois pour près de la moitié d’entre elles).

Augmenter son trafic, c’est bien, mais ça ne suffit pas. Il s’agit donc de scruter un indicateur plus approprié : celui de l’acquisition de prospects. 92 % des entreprises qui ont adopté une démarche Inbound parviennent à augmenter leur taux de leads générés, dont 83 % dans les sept mois qui suivent le signal de départ (entre deux et quatre mois pour 46 % d’entre elles). Avec une hausse du taux de prospects de 100 % dans 38 % des cas.

Que faut-il en conclure ? Que l’augmentation du trafic et la génération de leads sont fortement corrélées, ce qui signifie qu’une stratégie Inbound marketing contribue à optimiser l’acquisition d’un trafic pré-qualifié, déjà intéressé par les produits et services proposés. Ce qui améliore également, de facto, le taux de conversion.

Une stratégie qui impacte positivement le ROI

Justement : 42 % des entreprises constatent une hausse de leur taux de conversion, et 49 % un bond de leurs ventes. La phase dite du « lead nurturing » (qui consiste à « couver » les prospects jusqu’à leur transformation en clients) génère à elle seule 50 % de leads en plus, prêts à passer à l’achat… et à dépenser plus que les leads non couvés ! (Source)

De fait, même si l’objectif premier des marketeurs reste l’acquisition de trafic et de prospects, il faut noter que l’Inbound marketing impacte chaque étape du tunnel de conversion. Ce qui permet d’afficher un ROI positif dans un délai relativement court.

Cet impact sur le ROI est l’une des principales caractéristiques de l’Inbound marketing, et l’argument premier utilisé par les marketeurs pour convaincre leur direction de l’efficacité du procédé. Alors que les prospects générés sont 54 % plus nombreux qu’avec une stratégie Outbound (plus intrusive), on remarque que ces leads coûtent aussi jusqu’à 61 % moins cher (chiffres HubSpot).

Le content marketing comme pilier de la stratégie Inbound

Cela dit, l’Inbound marketing n’est pas un outil en soi, mais une stratégie qui s’appuie sur des canaux d’acquisition. Il faut donc regarder ceux-ci de plus près.

Toujours selon l’étude HubSpot, le blogging est considéré comme le canal le plus efficient par 25 % des marketeurs, devant le SEO (19 %) dont il est d’ailleurs une composante essentielle. Cet outil puissant est le second facteur d’augmentation de leads, à 22 %, juste derrière les CTA et les landing pages (les techniques dites « de milieu de tunnel de conversion »).

Cette réussite s’explique par la qualité de la réponse apportée aux besoins des utilisateurs. Une enquête menée par Comexplorer (citée dans cet article) indique que 70 % des consommateurs préfèrent connaître une marque par le biais d’articles de blog plutôt qu’à travers la publicité. HubSpot ajoute que 61 % des internautes sont susceptibles d’acheter un produit ou un service auprès d’une marque qui personnalise ses contenus pour mieux cibler ses audiences. Enfin, on note que 81 % des acheteurs disent avoir confiance dans les informations trouvées sur les blogs des marques (source).

Sans oublier que content marketing et SEO sont complémentaires. Le blogging contribue ainsi à optimiser le positionnement des pages d’un site web.

Le content marketing est clairement le levier permettant de répondre au mieux aux exigences conjointes des moteurs de recherche (via le référencement naturel) et des internautes (par le biais de contenus à forte valeur ajoutée susceptibles de satisfaire leurs besoins).

Une stratégie efficace… à condition de s’en servir à bon escient !

En somme, l’Inbound marketing a largement prouvé son efficacité – raison pour laquelle cette stratégie est plébiscitée par les marketeurs.

Mais elle ne l’est pas forcément pour toutes les entreprises et dans tous les cas de figure. Non seulement l’Inbound ne sait pas transformer le plomb en or (comprenez : si votre offre n’est ni originale, ni attractive, cette stratégie ne vous aidera pas à vendre plus), mais en outre, elle fonctionne le mieux sur des canaux digitaux ou en multicanal (si vos canaux de communication les plus performants sont offline, ce n’est donc pas nécessairement une bonne idée).

Enfin, une stratégie Inbound marketing efficace suppose des investissements, de la patience… et l’adoption de bonnes pratiques !

(Source : Activis)

Images

Toutes les images de cet article sont diffusées sous licence Creative Commons CC0.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page