10 astuces pour augmenter le temps passé par les internautes sur vos vidéos YouTube

Face à une concurrence chaque jour accrue, vous aimeriez que vos vidéos YouTube soient mieux positionnées dans les résultats de recherche et qu’elles soient recommandées aux utilisateurs de la plateforme. Or l’un des critères pris en compte par l’algorithme de classement de YouTube n’est autre que le temps de visionnage, c’est-à-dire le temps (cumulé) passé par les internautes sur les vidéos que vous avez mises en ligne. Pour gagner en visibilité sur ce réseau, il faut donc non seulement attirer du trafic et capter l’attention des utilisateurs, mais aussi faire en sorte qu’ils restent sur la vidéo le plus longtemps possible, ou qu’ils visionnent d’autres contenus sur votre chaîne. Comment faire ? Découvrez 10 astuces pour inciter les internautes à rester devant leur écran !

Temps de visionnage des vidéos YouTube : pourquoi c’est important ?

Avec plus de 500 heures de vidéo uploadées chaque minute, YouTube reste la plateforme de partage de contenus vidéo la plus populaire. Pour les entreprises, les annonceurs et les youtubeurs, c’est potentiellement une source immense de trafic et de prospects. À condition de faire en sorte que leurs vidéos YouTube sortent du lot !

Jusqu’en 2012, le critère principal de classement était le nombre de vues (le chiffre affiché en bas à gauche de la description sur les vidéos YouTube). Depuis cette date, l’algorithme s’intéresse plus spécifiquement à deux autres paramètres : la rétention d’audience et le temps de visionnage.

  • La rétention d’audience mesure la durée d’une vidéo que les utilisateurs regardent, exprimée en pourcentage. Par exemple : les internautes consultent en moyenne 40 % d’une vidéo A.
  • Le temps de visionnage (ou « Watch Time » dans le jargon YouTube) indique le temps total passé par les internautes à regarder une vidéo depuis qu’elle a été publiée. Par exemple : une vidéo B a cumulé 2 000 heures de visionnage.
© StockSnap – Licence Pixabay

Ce changement d’orientation augmente la qualité des résultats et des recommandations, puisqu’une vidéo sur laquelle les internautes passent du temps est forcément plus pertinente qu’une autre qu’on arrête systématiquement au bout de 30 secondes. À ce titre, le temps de visionnage des vidéos YouTube est l’indicateur le plus essentiel, car il tient compte non pas de chaque vidéo individuellement, mais du temps cumulé pour toutes les vidéos d’une chaîne. À plusieurs reprises, la plateforme a fait savoir aux créateurs de contenus que son algorithme promeut en priorité les vidéos en fonction de ce critère.

Si vous ambitionnez de monétiser votre chaîne, ce paramètre est encore plus important : la monétisation n’est accessible qu’à partir de 1 000 abonnés et de 4 000 heures visionnées sur un an.

Cela fait donc deux bonnes raisons de veiller à ce que les internautes restent le plus longtemps possible sur vos vidéos YouTube… en appliquant les astuces qui suivent !

1. Proposez des vidéos YouTube de qualité

Comme tous les contenus web intégrés à une stratégie content marketing, vos vidéos YouTube doivent être qualitatives.

C’est le premier levier d’attractivité. Un contenu intéressant, pertinent, divertissant et/ou éducatif, qui apporte aux internautes ce dont ils ont envie ou besoin, a plus de chances d’être regardé dans son intégralité. Il faut parvenir à garder vivace l’intérêt de vos audiences jusqu’au bout (ou, du moins, le plus longtemps possible), en vous posant préalablement la question : pourquoi les utilisateurs auraient envie de regarder cette vidéo ?

Le storytelling est un bon moyen de conserver son audience : les internautes aiment qu’on leur raconte une histoire avec un début, un milieu et une fin. Sans surprise, les courts-métrages et les vidéos éducatives qui traitent en profondeur d’un sujet spécifique sont parmi les vidéos YouTube les plus longuement regardées.

2. Soignez vos titres, vignettes et descriptions

Ces trois éléments donnent des indications aux internautes quant au contenu des vidéos YouTube qui leur sont proposées. C’est aussi une façon de cibler les utilisateurs : avec ces éléments en tête, ils savent précisément à quoi s’attendre en regardant un contenu.

© mohamed_hassan – Licence Pixabay

Il s’agit donc de les soigner… et de ne pas faire de fausses promesses ! Ici, on ne cherche pas à booster le nombre de clics (quitte à décevoir), mais à pousser les internautes à rester le plus longtemps possible sur une vidéo. Il faut donc que le titre, le descriptif et l’image en vignette donnent une idée claire (et authentique) de ce que la vidéo va montrer.

3. Optimisez vos vidéos YouTube avec des mots-clés longue traîne

L’optimisation des vidéos YouTube à l’aide de mots-clés populaires est importante, puisqu’elle agit sur la visibilité des contenus, et donc sur leur attractivité. Mais en matière de temps de visionnage, vous avez intérêt à considérer des requêtes spécifiques de type « longue traîne ».

Les mots-clés longue traîne sont moins recherchés, mais ils ont l’avantage d’être plus ciblés et plus engageants. Une vidéo optimisée sur l’expression « astuces pour changer une prise électrique facilement » va attirer un trafic intéressé précisément par cette action, et susceptible de la regarder jusqu’au bout pour obtenir un maximum d’informations.

Ces expressions pour vos vidéos YouTube, vous pouvez les trouver sur la plateforme elle-même en tapant des requêtes dans la barre de recherche et en listant les suggestions. L’intérêt étant que celles-ci sont basées sur ce que les utilisateurs ont réellement cherché. Une fois les bons mots-clés identifiés, il ne vous reste plus qu’à référencer votre vidéo.

4. Faites une introduction percutante

Environ un tiers des utilisateurs cesse de regarder une vidéo après 30 secondes. Cette tendance s’accentue à mesure que le temps passe : ils sont 45 % à arrêter après la première minute, et 60 % après la seconde minute.

Il est donc essentiel de capter l’attention des internautes au plus vite afin qu’ils aient envie de rester plus longtemps sur vos vidéos YouTube. En l’occurrence, les 15 premières secondes d’une vidéo sont déterminantes. Si vous n’avez pas retenu l’attention de votre audience dans ce délai, il y a peu de chances pour qu’elle aille plus loin.

Comment faire pour tirer parti de ces quelques secondes ?

  • Rentrez d’emblée dans le vif du sujet ;
  • Dressez le plan de votre vidéo en expliquant de quoi vous allez parler ;
  • Adressez-vous à chaque utilisateur personnellement, et non à de vagues audiences dans leur ensemble ;
  • Suscitez la curiosité en posant des questions et en « teasant » brièvement les points forts à venir de votre vidéo.
© kreatikar – Licence Pixabay

5. Rebondissez aux moments où l’audience s’essouffle

Fatalement, à un moment donné, votre audience va s’essouffler, surtout si votre vidéo est assez longue. Il est essentiel de repérer les moments où les internautes « lâchent » pour pouvoir « rebondir » et conserver leur attention.

Dans ce but, vous pouvez utiliser la fonctionnalité « carte » des vidéos YouTube : elle vous permet d’ajouter sur l’écran un lien qui pointe sur n’importe quelle autre vidéo de votre chaîne. Ainsi, un utilisateur qui commence à s’ennuyer pourra se voir proposer un autre contenu, potentiellement plus en phase avec ses attentes.

Vous allez certes « pousser » l’internaute à quitter votre vidéo, mais pour la bonne cause : pour qu’il aille regarder d’autres vidéos YouTube créées par vos soins et qu’il continue à augmenter votre temps de visionnage global.

6. Intégrez des sous-titres à vos vidéos

Les internautes ont tendance à regarder les vidéos sans le son, le plus souvent parce qu’ils consultent les réseaux depuis leur smartphone. 69 % des utilisateurs regardent les vidéos sans le son dans les espaces publics. 80 % des internautes sont plus susceptibles de visionner une vidéo lorsque des sous-titres sont disponibles. (Source : étude Verizon Media.)

Moralité ? N’oubliez pas d’intégrer des sous-titres à vos vidéos YouTube ! Ceux-ci peuvent être générés automatiquement par la plateforme, mais vous pouvez aussi les rédiger et les insérer vous-même – c’est la solution la plus sûre pour qu’ils soient exacts. Les utilisateurs seront ainsi plus confortables et passeront plus de temps à visionner vos contenus.

7. Augmentez la longueur de vos vidéos

Si la longueur d’un contenu ne fait pas sa qualité, elle joue néanmoins un rôle important aux yeux des algorithmes qui décident de son classement. C’est tout aussi vrai pour les vidéos YouTube. Car une vidéo longue est susceptible d’être visionnée plus longtemps qu’une vidéo courte – c’est mathématique, si l’on considère, bien entendu, que ce contenu intéresse celui qui le regarde.

Imaginons que vous créez deux contenus : une vidéo A de 2 minutes et une vidéo B de 4 minutes. Le taux de rétention est le même pour les deux vidéos (50 %), ce qui veut dire qu’en moyenne les internautes consultent la moitié du contenu. Mais comme la durée de la vidéo B est supérieure à celle de la vidéo A, son temps de visionnage est aussi plus important : les audiences en regardent 2 minutes en moyenne, contre 1 minute pour la vidéo A. Or c’est précisément ce qui nous intéresse : le temps passé par les utilisateurs à la visionner.

© janjf93- Licence Pixabay

8. Créez des playlists

Une playlist permet de recommander aux utilisateurs d’autres vidéos en lien avec celle qu’ils sont en train de visionner. Elle apparaît dans un encadré à droite de la visionneuse.

Pourquoi c’est positif pour le temps de visionnage ? Parce que YouTube tient compte du temps cumulé passé à regarder vos vidéos, et non pas du temps passé sur un unique contenu. Si un internaute qui regarde une vidéo A clique ensuite sur une vidéo B ou C appartenant à la même chaîne et affichée dans la playlist, YouTube continue d’enregistrer le temps de visionnage.

Plus globalement, le fait qu’un utilisateur regarde plusieurs vidéos de votre chaîne, c’est toujours bon pour vos statistiques.

Mais il y a mieux : si un utilisateur regarde votre vidéo et continue son parcours en cliquant sur un contenu de la playlist qui a été publié par quelqu’un d’autre, le temps de visionnage cumulé vous revient tout de même.

9. Fidélisez les utilisateurs en les poussant à s’abonner à votre chaîne

Les internautes abonnés à votre chaîne sont plus susceptibles de…

  • Consulter vos nouveaux contenus, étant notifiés de leur publication ;
  • Regarder d’autres vidéos existantes de la chaîne ;
  • Visionner des contenus dans leur ensemble, puisqu’ils sont déjà intéressés.

Dans tous les cas, c’est une façon de générer du temps de visionnage global et de booster vos vidéos YouTube dans le classement. Vous avez donc tout intérêt à inciter les internautes à s’abonner à votre chaîne, que ce soit en faisant la promotion de vos contenus sur les autres réseaux sociaux, ou simplement en les invitant à le faire à la fin de chaque vidéo.

10. Gardez un œil sur les statistiques de vos vidéos

Afin d’augmenter le temps de visionnage de vos vidéos YouTube, vous devez analyser le comportement des utilisateurs et déterminer ce qui leur plaît ou non dans les contenus que vous proposez. Grâce aux outils statistiques mis à disposition par la plateforme, vous pouvez ainsi relever les tendances et corriger les points bloquants.

Vous trouverez notamment ce genre de statistiques sur la rétention des audiences :

Si, par exemple, vous constatez qu’un large pourcentage d’internautes quitte la vidéo au bout de 30 secondes, c’est qu’il est nécessaire de revoir la façon dont vous l’introduisez. Si vous voyez que les utilisateurs ont tendance à aller consulter d’autres contenus lorsqu’ils ont fini de visionner une vidéo sur votre chaîne, vous pouvez essayer d’optimiser vos playlists ou de placer des « cartes » avec des liens pertinents.

Comme toute stratégie de contenu, votre création de vidéos YouTube doit tenir compte des indicateurs de performance, qui témoignent des comportements des internautes et de leurs besoins/envies. Ils vous aideront à y voir plus clair et à actionner les leviers efficaces pour augmenter le temps de visionnage sur vos vidéos, et ainsi donner une meilleure place à celles-ci dans les résultats de recherche et dans les suggestions.

Visuel d’entête : © kreatikar – Licence Pixabay

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page