Autorité de domaine : qu’est-ce que c’est ? Comment l’augmenter ?

L'équipe hREF
26 juin 2020

Le rêve de tout entrepreneur ? Se placer parmi les premiers résultats de Google. Pour ce faire, votre stratégie SEO ne doit pas faire l’impasse sur un élément essentiel : la confiance qu’accorde Google à votre site. C’est ici que l’autorité de domaine intervient : elle fournit un indice quant à la qualité et la crédibilité d’un site web. Plus votre site possède une autorité de domaine élevée, plus il a de chance d’être bien référencé. Comment faire pour y parvenir ? Nos explications et nos conseils.

Qu’est-ce que l’autorité de domaine d’un site ?

Créé par la compagnie Moz, une société qui produit des logiciels spécialisés dans le marketing digital, le concept d’autorité de domaine (AD ou DA, Domain Authority en anglais) est un indicateur qui évalue le sérieux, la « force », d’un site web. Plus précisément, l’autorité de domaine est un score attribué à un site, score qui représente le niveau confiance qu’un moteur de recherche, Google par exemple, lui accorde.

L’autorité d’un domaine s’exprime par une note, allant de 0 à 100 : plus votre score est élevé, plus votre site est considéré comme crédible aux yeux de Google. Plus il est bas, moins vous serez visible et votre trafic en subira les conséquences. À partir de 50, l’autorité de domaine de votre site est considérée comme bonne. Au-dessus de 60, on s’approche de la perfection (Facebook et YouTube, par exemple, possèdent une autorité de domaine de… 100).

Précisons que l’autorité de domaine n’est qu’un indicateur : avoir une autorité élevée ne suffira pas toujours à classer votre site parmi les premiers résultats d’un moteur de recherche. En effet, l’autorité de domaine n’est qu’un modèle prédictif qui tente de représenter la manière dont Google décide du classement des pages pour chaque requête effectuée. L’autorité de domaine n’est pas utilisée par Google et n’a pas d’incidence sur le SERP. Un indice donc, mais pas une certitude.

© 200degrees – Licence Pixabay

Autorité de domaine vs. autorité de page : quelles différences ?

Régulièrement employé en relation l’un avec l’autre, les concepts d’autorité de page et d’autorité de domaine sont liés, mais à ne pas confondre. Pour simplifier, on pourrait dire que l’autorité de domaine est la somme des autorités de vos pages, la différence tenant en deux mots, la partie et le tout :

  • L’autorité de page évalue l’influence qu’une page a sur votre site (une URL précise) ;
  • L’autorité de domaine englobe, de son côté, l’intégralité de votre site internet, en considérant tous ses contenus, toutes ses publications.

S’il est toujours intéressant de se pencher sur les pages qui ramènent le plus de trafic – et de comprendre pourquoi elles cartonnent –, il est plus intéressant de se concentrer sur l’autorité de domaine de votre site web, un indicateur global qui vous permettra de suivre la progression de l’audience et de la confiance de votre site, sans nécessairement rentrer dans le détail de vos pages.

À long terme, il est recommandé de consacrer vos efforts à renforcer votre autorité de domaine plutôt qu’à l’augmentation de l’autorité d’une seule page : une bonne autorité de domaine assurera à l’ensemble de vos pages de meilleures performances dans Google.

Autorité de domaine : pourquoi est-ce important ?

Connaître son autorité de domaine permet d’abord de savoir à quel niveau de confiance vous placent les moteurs de recherche. Et, par conséquent, comment ces derniers sont susceptibles de vous classer au sein des SERPs. Un mauvais classement doit, en ce sens, avoir un impact véritable sur les stratégies de SEO mise en place par votre entreprise.

D’autre part, connaître le niveau d’autorité de son domaine permet d’affiner sa stratégie commerciale. En effet, après quelques recherches pour récolter le score de vos concurrents, une note d’autorité vous permet de vous situer, de savoir si vous êtes potentiellement mieux ou moins bien référencé que vos concurrents. Et de trouver les moyens d’y remédier.

Comment ? En travaillant vos liens ! En effet, ainsi que Moz l’explique sur son blog, l’autorité de domaine est calculée en fonction des backlinks qui renvoient vers votre site. Aussi, se faire citer par un site qui possède une autorité de domaine élevée a plus de valeur qu’un site qui présente une autorité de domaine plus faible que la vôtre. Ces informations vous permettront, pour établir une stratégie de partenariat, de bien choisir les sites avec lesquels il faut travailler.

© janif93 – Licence Pixabay

Comment est calculée l’autorité de domaine d’un site ?

La société Moz, créatrice de l’indicateur, précise les différents éléments qui rentrent dans le calcul de l’autorité de domaine. Outre les backlinks déjà évoqués, Moz prend en compte une quarantaine de paramètres pour évaluer votre site. Parmi les plus importants, la qualité de votre référencement naturel, la qualité de vos contenus ou la présence et la popularité de votre domaine sur les réseaux sociaux sont considérées.

Pour définir un peu plus précisément ce qui viendra nourrir votre score d’autorité, voici une liste, non exhaustive, des différents critères pris en compte.

En off-site :

  • La qualité de vos backlinks : autant que possible, il s’agit de toujours privilégier des liens provenant de sites à forte autorité de domaine. Ils permettent de se positionner efficacement sur des requêtes déjà très concurrentielles.
  • Le nombre de liens qui pointent vers votre site. Attention cependant, « plus il y en a mieux c’est » n’est pas l’adage à retenir. En effet, deux liens provenant du même domaine ne seront comptés qu’une seule fois et, de toute façon, pèseront moins lourd que la qualité des backlinks.
  • La présence sur les réseaux sociaux : le nombre d’abonnés et l’importance des interactions qui renvoient vers votre site font monter la note d’autorité.

En on-site :

Comment connaître l’autorité de domaine de votre site internet ?

Pour connaître son autorité de domaine, il n’existe pas d’autre solution que de recourir aux logiciels proposés en ligne par différentes agences web SEO, certaines étant spécialisées dans le web ranking.

La première et la plus connue est Moz, déjà citée plus haut. Cette dernière met à disposition deux outils très utiles. La MozBar, une extension gratuite sur Google Chrome, qui indiquera l’autorité de domaine d’un site en cours de consultation. Également gratuit depuis le site de Moz, l’outil Link Explorer propose d’analyser vos backlinks. Vous pouvez analyser l’ensemble de vos pages et comparer les mesures de votre site à celles de vos concurrents.

D’autres sociétés de logiciels spécialisées dans le webmarketing, telles que Majestic et Ahrefs, ont leur propre index d’URL. Ahrefs dispose ainsi d’une base conséquente (plus de 12 trillions de liens), ce qui représente une référence importante pour comprendre les performances SEO de votre site.Mais la différence avec Moz est tenue : si Ahrefs parle de « Domain Rating » plutôt que de « Domain Authority », la société évalue les URLs et les domaines en les classant de 0 à 100.

De son côté, Majestic, propose une technologie qui permet de connaître la qualité et la quantité des liens entrants sur votre site, le Trust Flow et le Citation Flow. À l’instar de Moz et d’Ahrefs, les scores de Majestic sont calculés et exprimés sur une échelle allant de 0 à 100.

© PublicDomainPictures – Licence Pixabay

Autorité de domaine : nos conseils pour l’augmenter

Avant de vous lancer dans l’analyse de l’autorité de votre domaine et, au besoin, de faire en sorte de l’améliorer, il s’agit en premier lieu de garder quelques éléments simples à l’esprit :

  • On ne se renseigne pas sur son score sans se comparer aux autres sites ;
  • Comparer votre autorité avec d’autres sites c’est bien, mais il vaut mieux les comparer avec des sites de la même taille, de la même catégorie et du même secteur ;
  • Un score d’autorité de domaine, situé entre 0 et 100, n’équivaut pas à une bonne ou une mauvaise note. Que votre autorité de domaine soit basse ou élevée, l’objectif est de chercher à être mieux classé que vos concurrents.

Ensuite, une fois fixé sur votre score et les objectifs que vous souhaitez atteindre, ces quelques conseils seront utiles pour booster votre autorité de domaine :

  • En premier lieu, créez régulièrement du contenu. Mais pas n’importe quel type de contenu : il doit être de qualité, original et pertinent. C’est à cette condition, en vous forgeant une vraie identité, que de plus en plus de sites renverront vers vous, améliorant de facto votre trafic. En ce sens, s’adjoindre les services, si vous n’avez pas les compétences en interne, d’une agence de création de contenus n’est pas à négliger.
  • Eliminer les liens morts ou « toxiques », c’est à dire qui proviennent de pages ou de site à l’autorité nulle, suroptimisés, aux contenus dupliqués ou qui n’ont rien à voir avec votre activité. Il s’agit de réaliser régulièrement un audit de votre site, grâce aux outils cités précédemment, pour faire disparaître ces liens : ils ont un impact négatif sur votre autorité de domaine.
  • Garder à l’esprit que les liens internes sont importants, presque autant que les Backlinks. Pourquoi ? Parce qu’en renforçant votre maillage interne, vous invitez l’internaute à rester le plus longtemps sur votre site, un bon point pour renforcer votre autorité ;
  • Cela peut sembler évident, mais soyez présent sur les réseaux sociaux : faire la promotion de vos contenus favorise le nombre d’interactions autour et vers votre site et pèse favorablement sur le score d’autorité.

Un autre élément doit absolument être pris en compte : l’aspect technique de votre site. Il s’agit de s’assurer que votre site possède les meta-descriptions qui conviennent, les balises adaptées et les bonnes structures de liens. Bref, il s’agit de soigner le SEO. Par ailleurs, sachant qu’une part de plus en plus importante du trafic est générée par les smartphones, il est essentiel d’optimiser votre site pour ce support. Le responsive design n’est pas une option.

 

Visuel d’entête : © Templune – Licence Pixabay

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page