SEO et autorité de domaine : comment partir de zéro face à des concurrents très anciens ?

L'équipe hREF
23 septembre 2022

Ce n’est pas une nouvelle, Google répertorie des contenus sur le web, et majoritairement des textes. Pour espérer apparaître sur le moteur, mieux vaut disposer d’un site riche en éléments qu’il pourra indexer. Malheureusement quand on débute une activité sur le web, il est rare d’avoir déjà constitué une production éditoriale importante que pourrait immédiatement prendre en compte le moteur. Qui plus est, la toile est déjà habitée et vos concurrents occupent, à n’en pas douter, une place de choix sur les SERPs. Pour vous faire connaître de Google et vous démarquer de la concurrence, il s’agira alors de mettre avant votre expertise. En somme, d’inspirer confiance à Google avec vos contenus. Nos conseils.

Qu’est-ce que l’autorité de domaine et pourquoi c’est important ?

Une erreur commune aux débutants est d’imaginer qu’il suffira d’optimiser techniquement son site pour qu’il soit immédiatement (bien) référencé. C’est partiellement vrai, mais ce qui importe aujourd’hui le plus aux yeux des moteurs tient à la qualité des contenus proposés. Un seul objectif guide les algorithmes de Google : fournir aux internautes des informations fiables et qualitatives, en provenance de sources auxquelles il se fie.

Qu'est-ce que l'autorité de domaine et pourquoi c'est important ?
© Templune – Licence Pixabay

Le meilleur moyen pour se faire bien voir de Google passe prioritairement par une bonne autorité de domaine. C’est à ce prix seulement que vos pages pourront être correctement indexées. Si l’on veut résumer l’autorité de domaine, un acronyme vient à la rescousse : l’EAT (Expertise, Authority, Trusthworthiness). Ce dernier repose sur trois éléments principaux :

  • L’expertise : pour s’assurer de la fiabilité d’une information, dont dépend son classement dans les résultats, les moteurs partent du principe que l’auteur de la page ou de l’article de blog publié doit disposer d’une compétence dans le domaine qu’il aborde. En somme, les sujets ou les thématiques traités par votre site doivent être congruents avec votre domaine d’activité. Si vous avez pour ambition de lancer un site de vente de produits vétérinaires, rien ne servira de produire à qui mieux mieux des contenus sur tous les sujets d’actualité pour espérer vous faire rapidement référencer : contentez-vous d’écrire sur ce que vous connaissez, à savoir les animaux.
  • L’Authority ou l’autorité : si l’autorité ne va pas sans l’expertise, l’inverse n’est pas vrai. Aussi, pour gagner en autorité, vos contenus devront devenir une référence dans votre domaine d’activité, c’est-à-dire qu’ils devront être cités par d’autres sites réputés, que Google considère comme dignes de confiance. La meilleure façon pour Google d’apprécier votre autorité passe notamment par le nombre des backlinks renvoyant vers vos pages depuis les pages de sites Web jouissant eux-mêmes d’une bonne (voir très bonne) autorité. Le moteur scrute par ailleurs, pour évaluer votre popularité, les mentions et les partages de vos contenus sur les réseaux sociaux.
  • La trusthworthiness ou la confiance : ce critère s’applique en particulier pour tous les sites où s’effectuent des transactions financières, les sites de e-commerce en particulier. En complément des deux critères précédents, Google évalue un certain nombre d’éléments relatifs à la sécurité et la fiabilité d’un site et de son contenu, qu’il s’agisse des mentions légales, des garanties de protection des données personnelles, du protocole https ou de la présence d’avis certifiés sur le site…

Vous l’aurez compris, s’imposer sur le web repose sur les signaux de sérieux et de popularité que vous enverrez aux moteurs, signaux qui construiront l’autorité globale de votre site et de ses publications. Face à la concurrence, l’enjeu sera d’atteindre un niveau d’autorité équivalent en mettant en avant ce qui vous différencie.

Comment gagner le combat de l’autorité de domaine en partant de zéro ?

Rome ne s’est pas construite en un jour ! Monter en autorité ne se fait pas non plus en deux minutes, surtout si la concurrence est déjà rude dans votre domaine d’activité. Pour réussir, voici quelques indications qui pourront vous être utiles.

Comment gagner le combat de l'autorité de domaine en partant de zéro ?
© geralt – Licence Pixabay

Miser sur des contenus originaux

À moins d’investir un marché très pointu, où vous êtes quasiment seul, il faudra (beaucoup) travailler pour affirmer votre autorité. Comment ? En misant évidemment sur les contenus.

Un des piliers de l’EAT repose sur l’expertise : celle-ci passera notamment par la qualité et l’originalité des contenus que vous allez proposer. Vous êtes spécialiste de votre domaine ? Prouvez-le en mobilisant vos talents ou ceux des collaborateurs de votre entreprise pour produire des livres blancs, proposer des interviews d’experts reconnus de votre domaine, des infographies ou, pourquoi pas, des tutoriels en vidéo par exemple.

Face à la concurrence, n’hésitez pas à exploiter des sujets dits « de niche ». Si vous disposez d’un blog (c’est toujours une bonne idée), publiez des posts traitant des détails de votre thématique. Il s’agit notamment, ce que Google aime beaucoup référencer, de répondre à toutes les questions que se posent ou pourraient se poser vos cibles à propos de votre domaine d’activité. Ne nous leurrons pas, ces publications n’apporteront pas forcément un trafic conséquent sur vos pages, en revanche elles permettent de mettre en avant ce qui vous rend unique et, partant, de construire votre autorité.

Soyez conscient que, pour être efficace, la production de contenus éditoriaux doit être régulière, apporter des informations originales, utiles aux lecteurs. Leur rédaction doit également respecter certaines règles d’optimisation SEO (les fameux mots-clés, mais pas seulement). En d’autres termes, c’est une activité chronophage qui demande quelques efforts. À défaut de pouvoir vous y consacrer pleinement, recourir aux services d’une agence éditoriale web est souvent une bonne idée.

Être visible et reconnu sur le web

Une des composantes importantes de l’autorité passe par la reconnaissance de la qualité et de l’intérêt de vos contenus. Pour ce faire, une des premières étapes passe par le développement d’une stratégie d’acquisition de backlinks qui permettront d’attirer l’attention des moteurs sur vos pages. Faites-en sorte que les liens que vous obtenez émanent de sites qui jouissent déjà d’une bonne autorité et, évidemment, de pages en rapport avec votre domaine d’activité.

Un autre moyen de se rendre visible sur le web pour les entreprises passe par la constitution de profils sur les plateformes professionnelles spécialisées de votre domaine ou mieux, la création d’un compte Google Business, qui présente de nombreux avantages. N’hésitez pas, par ailleurs, à participer aux forums d’utilisateurs traitant de votre activité : prendre le temps de répondre à vos potentiels clients vous positionnera comme une ressource fiable sur qui compter.

Soigner son autorité sociale

Pour toute entreprise opérant sur le web, la présence sur les réseaux sociaux est désormais incontournable. Pourquoi ? Pas simplement pour obéir à une mode : les réseaux sociaux constituent une plateforme ultra-efficace pour promouvoir – pour autant que vous les soignez – vos contenus. Bien orchestrée, votre présence sur les réseaux sociaux permet d’attirer l’attention d’une audience large sur votre site et vos contenus, montrant ainsi à Google qu’ils suscitent l’intérêt.

Soigner son autorité sociale
© geralt – Licence Pixabay

Plus qu’une plateforme de diffusion de vos contenus, il faut également concevoir les réseaux sociaux comme un outil pour assoir son autorité : plus ils seront likés, partagés, commentés, plus vous vous imposerez aux yeux des moteurs comme une référence dans votre domaine. La réputation acquise sur les réseaux sociaux, l’autorité « sociale » en somme, n’est pas à négliger. Elle aura un impact direct sur votre référencement.

Augmentation de l’autorité : comment vérifier que votre stratégie fonctionne ?

Vous l’aurez compris, gagner en autorité, et grignoter des places sur les SERPs, prend du temps et demande de la constance : la « montée » sera progressive et… lente. Malgré tout, si vous vous y prenez bien, les efforts seront payants.

Pour monitorer votre avancée et juger de l’efficacité de vos actions, il existe plusieurs outils qui vous permettront de mesurer votre niveau d’autorité. Le plus connu, le Moz DA checker note, sur une échelle de 0 à 100, la « qualité«  de votre site en se basant sur l’analyse de vos backlinks, de la correction sémantique de vos pages et de l’importance de votre trafic. Théoriquement, les sites affichant un score d’autorité élevé, au-dessus de 60, sont susceptibles de se positionner en tête des SERPs.

Utile, l’outil proposé par Moz reste néanmoins très générique et parfois approximatif. D’autres outils vous seront également utiles pour évaluer, plus finement, la progression de votre autorité. La Google Search Console notamment. Outre qu’elle vous permettra de surveiller le nombre et la qualité de vos backlinks, elle vous permettra aussi d’apprécier votre notoriété en monitorant le nombre de fois qu’est recherché le nom de votre marque depuis la barre de recherche de Google.

Nous l’avons dit plus haut, asseoir son autorité sur la toile passe également par une présence dynamique sur les réseaux sociaux. Pour connaître le niveau et la qualité de votre réputation « sociale », des outils sont également à votre disposition, Hubspot ou Sprout Social notamment. Ces derniers vous aideront à mener une veille sur les mentions faites de votre entreprise, les conversations portant sur vos produits ou votre secteur d’activité, ou de relever les commentaires vous concernant. Bref, d’avoir l’œil partout.

À lire aussi :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page