Comment rédiger une description de produit optimisée pour le SEO ?

L'équipe hREF
9 avril 2021

Pour référencer une fiche produit sur les moteurs de recherche, de nombreux paramètres entrent en ligne de compte : le titre de la page, son URL, le nom du produit, la présence d’images… Mais on oublie trop souvent le rôle (déterminant) joué par la description. Et pourtant, une description de produit SEO participe pleinement au travail d’optimisation d’une page. Mieux encore : rédigée dans les règles de l’art, elle est susceptible de convaincre les internautes de passer à l’achat. Ce qui en fait un précieux levier de conversion ! Découvrez comment rédiger une description de produit qui saura séduire tout autant les moteurs de recherche que les consommateurs.

La description, clé de voûte de votre fiche produit e-commerce

L’optimisation des fiches produits pour le référencement naturel nécessite d’actionner un grand nombre de leviers. Néanmoins, la description du produit est trop souvent délaissée au profit des balises title et meta description, de l’URL, du netlinking et des leviers techniques.

Or la description représente le plus grand volume de texte de votre fiche produit. C’est donc la section que les acheteurs intéressés vont consulter avec le plus de soin une fois sur votre page. C’est ce bloc de texte qui va les pousser à franchir le pas et à cliquer sur le bouton « ajouter au panier ». D’où l’importance d’une description de produit SEO soignée.

Ce travail est essentiel à deux niveaux :

  • Pour optimiser le référencement naturel de la fiche produit dans sa globalité, et donner toutes les indications nécessaires aux robots des moteurs de recherche pour qu’ils la positionnent dans la SERP. C’est d’autant plus important que 65 % des internautes choisissent des résultats en fonction de leur pertinence plutôt qu’en tenant compte de la marque (source).
  • Pour fournir les renseignements adéquats aux internautes, leur montrer les bénéfices qu’ils pourront tirer du produit, les convaincre d’acheter, et s’assurer qu’ils seront satisfaits de leur transaction. Il faut savoir que les descriptions sont les contenus les plus recherchés par les consommateurs en quête d’un produit spécifique (76 %), devant les avis clients (71 %) et les images (66 %). Dans le même temps, un internaute sur deux a déjà retourné un produit acheté sur le web parce que celui-ci ne correspondait pas à la description (source).
© Preis_King – Licence Pixabay

Une description de produit SEO friendly est donc essentielle. Elle peut faire toute la différence entre une page qui transforme et une autre que les internautes abandonnent sans acheter.

Comment rédiger une description de produit SEO ?

1. Identifier son acheteur type et comprendre ses besoins

On n’insistera jamais assez sur l’importance du buyer persona dans toute stratégie marketing : pour vendre, il faut d’abord savoir à qui l’on s’adresse. C’est également crucial pour rédiger une description de produit SEO.

Pour ce faire, vous devez dresser un portrait-robot de votre acheteur idéal : quel produit cherche-t-il, et pour accomplir quoi ? Quelles sont ses problématiques ? Quels obstacles trouve-t-il sur sa route ? Et surtout : dans quelle mesure votre produit peut répondre à ses besoins, solutionner ses problématiques, et supprimer ses obstacles ?

Un exemple : vous vendez des ordinateurs haut de gamme capables de faire tourner des jeux vidéo en 4K native. Votre acheteur idéal est donc un gamer soucieux de trouver la machine qui lui permettra d’assouvir sa passion. Il est friand de spécificités techniques et s’attend à des réponses précises aux questions pointues qu’il posera avant son achat. Votre description de produit doit donc être adaptée à ce client type.

© 200degrees – Licence Pixabay

2. Travailler la structure de sa description de produit SEO

La structure de votre description doit répondre aux exigences des moteurs de recherche en matière de rédaction pour le web (et plus encore pour le e-commerce). Cela veut dire :

  • Des phases courtes (moins de 20 mots dans l’idéal) ;
  • Des constructions de phrases positives, utilisant la voie active ;
  • Du texte aéré avec des paragraphes brefs ;
  • Des bullet points pour mettre en valeur les spécificités du produit et ses bénéfices ;
  • Des images descriptives pertinentes.
Le template, une fausse bonne idée ?

Un même template pour l’ensemble de vos fiches produits, c’est une bonne idée dans l’absolu, mais pas pour les descriptions. En effet, un modèle unique ne permet pas de tenir compte des particularités de chaque produit, celles-ci pouvant nécessiter de modifier la structure de la page. Si vous partez malgré tout d’un template (pratique si vous avez plusieurs centaines ou milliers de fiches à produire), veillez à ce qu’il soit suffisamment flexible pour autoriser des modifications au cas par cas.

3. Choisir la bonne tonalité

Au-delà de la structure de votre description de produit SEO, il y a de nombreuses subtilités de langage à prendre en compte. La tonalité choisie pour rédiger votre description doit être adaptée…

  • au persona ciblé (notamment en fonction de la tranche d’âge),
  • à votre marque (selon que vous utilisez, pour vos contenus, un ton plutôt sérieux, informationnel, humoristique, décalé, etc.),
  • au produit (tâchez d’employer des termes et des références directement en lien avec ce que vous vendez : on ne parle pas de la même façon d’une tondeuse à gazon et d’un jouet Cars ou La Reine des Neiges).

4. Rédiger pour convaincre son acheteur

Une description de produit doit être rédigée dans une double perspective : gagner des positions dans les résultats des moteurs de recherche, et convertir des internautes en acheteurs. Deux objectifs qui s’alimentent l’un l’autre : une bonne description de produit SEO va attirer plus de prospects qualifiés ; un taux de conversion élevé sur une même fiche va envoyer un signal positif aux robots et les pousser à mieux la positionner.

Pour rédiger une description persuasive, vous devez…

  • écrire en ayant votre acheteur idéal en tête ;
  • présenter les bénéfices du produit, sa valeur ajoutée ;
  • raconter une histoire qui montre comment on se sert concrètement du produit ;
  • placer un bouton CTA (« acheter », « ajouter au panier », etc.) ;
  • éviter les propos ouvertement promotionnels et les termes mélioratifs qui n’apportent aucune information pertinente (le but ici n’est pas de créer le buzz mais de vendre).
© ReaxionLab – Licence Pixabay
Fonctionnalités VS bénéfices

Les fonctionnalités sont impersonnelles : elles indiquent ce qu’un produit peut faire, sans expliquer à l’acheteur pourquoi il devrait payer pour l’avoir. Alors que les bénéfices montrent comment ce produit va répondre aux besoins de l’acheteur. Au moment de rédiger votre description de produit SEO, demandez-vous toujours : « En quoi va-t-elle aider mon prospect à prendre la bonne décision ? ». Prenez, par exemple, un canapé de jardin. Quelle est sa fonctionnalité ? Servir de meuble d’extérieur. Quel bénéfice apporte-t-il ? Des moments de joie partagés en famille au soleil !

5. Optimiser la description pour le SEO

Dans « description de produit SEO », il y a « SEO ». Il faut donc penser un minimum aux robots des moteurs de recherche, et veiller à leur fournir les renseignements dont ils ont besoin pour évaluer la pertinence de votre fiche.

L’optimisation de votre description, sans surprise, passe essentiellement par un travail sur les mots-clés. Choisissez-les en fonction…

  • de leur pertinence au regard du produit décrit,
  • du volume de recherche,
  • de leur concurrentialité.

Sans oublier d’employer des expressions proches et de définir un champ sémantique à décliner dans la description. Il est essentiel de choisir les bons mots-clés non seulement pour que la page soit correctement indexée et bien positionnée, mais aussi pour attirer des internautes qualifiés, susceptibles de passer à l’achat.

La longue traîne à la rescousse !

En e-commerce, les mots-clés les plus populaires souffrent d’un défaut majeur : ils sont fortement concurrentiels. Essayez de positionner une fiche produit sur « chaussures de sport », pour voir ! La solution ? Employer des expressions « longue traîne », moins populaires, mais plus pertinentes, offrant un meilleur potentiel de conversion, et sur lesquelles il est plus aisé de se positionner face aux mastodontes du commerce en ligne. Il faut savoir que 50 % des requêtes sur les moteurs de recherche sont constituées d’au moins quatre mots (source).

Enfin, n’oubliez pas de placer ces mots-clés dans le corps du texte et dans les balises Hn de la description de produit SEO (les titres et sous-titres), et de relier entre elles les différentes fiches dans une optique de maillage interne.

Attention à bien répéter ces différentes étapes pour chaque description de produit SEO. Pas question de faire du duplicate content ! Non seulement pour éviter des sanctions, mais surtout pour concevoir chaque page comme un levier unique d’optimisation SEO et de conversion. C’est un gros boulot, mais le jeu en vaut la chandelle !

 

Visuel d’entête : © mohamed_hassan – Licence Pixabay

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page