Quels sont les différents types de mots-clés et leur impact sur le SEO ?

On ne le dira jamais assez : choisir les bons mots-clés est essentiel pour être visible sur internet. Mais saviez-vous qu’il existe plusieurs types de mots-clés, ayant tous un impact particulier sur le SEO, la qualité du trafic et le taux de conversion de votre site ? Faisons le point sur les principaux d’entre eux afin de vous aider à optimiser votre stratégie de référencement naturel.

Pourquoi les mots-clés sont-ils indispensables ?

Les moteurs de recherche s’appuient en grande partie sur les mots-clés pour identifier les contenus web répondant aux requêtes des internautes et hiérarchiser leur affichage dans les pages de résultats. Sélectionner les mots-clés pertinents pour votre audience, grâce à l’outil Keyword Planner intégré à Google Ads par exemple, constitue donc la première étape de toute bonne stratégie SEO. Ils vous permettent :

  • d’augmenter la visibilité de votre entreprise sur internet. L’idéal étant d’apparaître dans les tout premiers résultats pour attirer l’attention des internautes. Conseil : essayez de décrocher les featured snippets (position 0) autant que possible pour avoir un maximum de visites ;
  • d’augmenter à la fois le volume ET la qualité du trafic sur votre site. Gardez à l’esprit que recevoir beaucoup de visites est inutile si les internautes ne sont pas réellement intéressés par vos contenus et repartent sans accomplir les actions que vous désirez (s’inscrire à votre newsletter, acheter l’un de vos produits…) ;
  • d’optimiser votre taux de conversion et de dynamiser vos ventes.

Encore faut-il faire des choix pertinents pour obtenir de bons résultats : c’est là que bien connaître les différents types de mots-clés prend tout son intérêt.

À noter

La rédaction web SEO est un art subtil et délicat. Intégrer une liste de mots-clés stratégiques est indispensable, mais ne suffit pas à faire un « bon » contenu web : ce dernier doit aussi être conçu dans l’intérêt de vos visiteurs. Veillez notamment à leur fournir des informations utiles et fiables pour développer une relation de confiance avec eux et faciliter leur conversion en clients.

Gros plan sur les mots-clés prioritaires

Les mots-clés prioritaires, courts et génériques, se rapportent directement à votre activité, vos produits et/ou vos services. Comptant entre 1 et 3 mots maximum, ils affichent un volume de recherche très élevé car ce sont généralement les premières requêtes des internautes qui débutent leurs recherches. Mais si leur volume de recherche semble prometteur, retenez que ces mots-clés sont :

  • soumis à une (trop) forte concurrence. Généralement, seuls les sites implantés de longue date sur le net et jouissant déjà d’une excellente notoriété parviennent à bien se positionner dessus : les jeunes entreprises partant à la conquête du web ont intérêt à axer leur stratégie SEO sur d’autres types de mots-clés ;
  • trop génériques pour cerner les intentions des visiteurs. Certes, dans de bonnes conditions, ils peuvent générer un trafic élevé, mais cela reste un trafic peu qualifié débouchant sur un faible taux de conversion.
Un exemple de mot-clé prioritaire

« Vêtements » peut figurer parmi vos mots-clés prioritaires si vous possédez une boutique en ligne. Mais il fait l’objet d’une concurrence féroce en termes de SEO et dans les annonces sponsorisées. De plus, il est très vague : les internautes qui tapent cette requête peuvent aussi bien chercher une robe de soirée qu’un pantalon de jogging, des vêtements pour femme que des vêtements pour enfant, etc. Bref : à moins que ne vous proposiez une très large gamme de vêtements sur votre site, ils n’y trouveront pas forcément ce qu’ils cherchent. Vous avez donc tout intérêt à consolider votre stratégie SEO en utilisant des mots-clés de longue traîne et des mots-clés secondaires pour générer du trafic qualifié.

Les mots-clés secondaires, au cœur de votre stratégie SEO

Les mots-clés secondaires, dits aussi mots-clés sémantiques, vous permettent d’exploiter le champ lexical du mot-clé principal de votre page. Généralement courts, ils :

  • sont moins recherchés que les mots-clés prioritaires ;
  • sont moins soumis à la concurrence ;
  • génèrent un trafic plutôt faible, mais bien qualifié, d’où un bon taux de conversion. Pourquoi ? Tout simplement parce que leur utilisation permet aux moteurs de recherche – et aux internautes – de mieux comprendre de quoi parle exactement votre page, ce qui réduit drastiquement le nombre de clics « par erreur ».
Pour rester dans l’univers de la mode, si vous construisez une page autour du mot-clé principal « robe pas cher », vous pouvez utiliser des mots-clés secondaires tels que « robe discount », « robe solde », « robe promo »…

Les mots-clés de longue traîne pour un trafic très qualifié

Les mots-clés de longue traîne peuvent compter 4 à 5 mots voire plus selon les cas. Très spécifiques, ils :

  • permettent de cibler précisément les internautes;
  • sont peu recherchés et très peu concurrentiels;
  • créent un trafic faible quand ils sont analysés séparément, mais leurs efforts conjugués peuvent amener beaucoup plus de visiteurs sur votre site que les mots-clés prioritaires.

Mieux encore, ces mots-clés attirent des visiteurs qualifiés, dont la requête indique déjà un intérêt marqué pour les produits ou services que vous proposez : mieux vaut donc soigner votre stratégie de longue traîne pour optimiser votre taux de conversion

Si l’on reprend l’exemple initial, les mots-clés de longue traîne peuvent être « robe bal de promo pas cher », « short running femme bleu », etc.

Un mot sur le référencement local

Les mots-clés de longue traîne sont aussi utiles pour optimiser votre référencement local : ce dernier est très important pour attirer les clients dans votre pizzeria, votre agence de voyage ou autre commerce physique. Imaginons par exemple que votre site web serve de vitrine pour votre restaurant de poissons à Marseille : si vous utilisez seulement l’expression principale « restaurants poissons », n’importe quel internaute francophone peut atterrir sur votre site, qu’il vive à Paris, Strasbourg ou Nantes (ou encore en Belgique ou au Canada). Ce qui n’est guère intéressant pour vous… Il est donc plus pertinent de miser sur des mots-clés de longe traîne « locaux » comme « restaurant poissons gastronomique Marseille » ou encore « restaurant poissons Vieux Port Marseille ».

Mots-clés liés à l’actualité vs mots-clés « evergreen »

Les mots-clés liés à l’actualité ou mots-clés événementiels tirent profit d’un évènement récent ‒ si possible largement médiatisé pour que les volumes de recherche soient maximaux ‒ pour booster le trafic sur votre site. Durant un certain temps du moins : attendez-vous à une baisse brutale du nombre de visites généré par vos mots-clés dès que l’intérêt pour l’évènement s’essoufflera…

Bref : les contenus web bâtis autour de mots-clés liés à l’actualité sont, par nature, périssables. Cela étant dit, tant qu’ils restent dans l’air du temps, ils sont très utiles pour attirer un nouveau public et développer votre clientèle : grâce à eux, vous pouvez exploiter des intentions de recherche spécifiques, d’où leur bon taux de conversion.

En pratique

Si vous vendez des films, vous pouvez prévoir du « contenu chaud » autour de l’expression clé « festival de Cannes 2020 » et de ses dérivés, pour profiter de la fièvre cannoise. Mais le trafic diminuera après la remise des récompenses…

À l’inverse des mots-clés événementiels, les mots-clés evergeen (« toujours verts ») sont caractérisés par un volume de recherche et un taux de trafic stables dans le temps : ils sont particulièrement bien adaptés aux sujets « froids » ou « tièdes » à visée informative, demandant peu d’actualisation.

Le trafic mensuel des mots-clés evergreen n’est pas forcément conséquent, mais ils peuvent attirer de très nombreux visiteurs sur la durée : pensez à utiliser la technique de la longue traîne pour générer un trafic qualifié et optimiser votre taux de conversion.

Par exemple, un « guide pratique pour entretenir sa voiture » peut créer du trafic pendant des années avec des mots-clés tels que « conseils pour bien entretenir sa voiture », « produit pour nettoyer les jantes de voiture », etc.

Le mot de la fin…

Une bonne stratégie SEO combine généralement ces différentes catégories de mots-clés : le tout est d’utiliser chacune d’entre elles au moment le plus approprié. Pensez aussi à mettre régulièrement votre stratégie à jour car les tendances de recherches et les algorithmes de Google évoluent fréquemment.

Vous souhaitez améliorer le référencement de votre site ? L’équipe hREF vous accompagne dans votre stratégie SEO, contactez-nous !

 

Images

Toutes les images de cet article sont diffusées sous licence Pixabay.

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page