Comment booster les inscriptions à votre newsletter ?

L'équipe hREF
26 octobre 2021

S’il est un outil éprouvé pour générer des leads, c’est bien la newsletter. Peu coûteuse, rentable, même à l’époque où les réseaux sociaux triomphent, la newsletter est un outil marketing à ne pas négliger. Cela dit, une newsletter ne fonctionne pas sans un élément crucial : une base de contacts. Et surtout, une base de contacts qui se renouvelle régulièrement. En somme, il s’agit d’inciter tous les visiteurs de votre site ou de votre blog à souscrire à votre newsletter. Comment ? Voici quelques conseils pour recruter de nouveaux abonnés.

Qu’est-ce qu’une newsletter ?

La newsletter, ou info-lettre en français, est un support de communication qui propose, dans un courriel, des contenus informatifs renvoyant en lien au site web de l’expéditeur. Une infolettre a pour vocation de renseigner un grand nombre de destinataires, qui se sont volontairement abonnés, sur l’actualité d’un domaine précis, de l’entreprise ou de l’organisation qui l’envoie ou de pousser des offres commerciales.

Diffusée régulièrement – chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre en fonction de l’actualité à mettre en avant -, la newsletter est un outil très prisé par les entreprises pour communiquer auprès de ses cibles ou de ses clients. Et pour cause, l’outil, qui peut sembler a priori archaïque aujourd’hui, présente de nombreux avantages :

  • Son coût :  de nombreuses plateformes d’envoi de courriels proposent leurs services à des prix très abordables, gratuitement même, en fonction du nombre d’abonnés.
  • Son efficacité : la newsletter est un moyen de communication d’autant moins coûteux qu’il touche un grand nombre de personnes simultanément et qu’il est un puissant levier de conversion. Une étude de l’agence d’e-marketing Litmus estime ainsi le niveau de rentabilité d’une newsletter à 38:1.
  • Sa facilité de mise en place : désormais, il n’est plus nécessaire de disposer de compétences graphiques ou techniques. En effet, il existe de nombreuses solutions, simples et intuitives, dédiées à la création et l’envoi de newsletters (Mailchimp, Sarbacane, Sendinblue…).
© ribkhan – Licence Pixabay

Avant de créer ou de travailler à la promotion de votre newsletter, il s’agira néanmoins d’être particulièrement attentif à un élément : les contenus qui vous y proposez. Une règle d’or : il est indispensable de proposer des contenus de qualité (c’est également bon pour votre référencement), c’est-à-dire bien écrits, percutants et qui répondent aux besoins de l’audience cible de votre newsletter. Sans cela, c’est l’échec assuré. Si vous n’avez pas le temps ni les ressources en interne, recourir aux services d’une agence de contenus web est une bonne solution.

Pourquoi est-ce utile ?

Qui, aujourd’hui, ne lit pas ses mails régulièrement ? Personne. En effet, de très nombreux internautes consultent leur service de messagerie au minimum une fois par jour. La newsletter est donc un moyen sûr de se rappeler aux bons souvenirs de vos prospects et de vos clients. Mieux, elle invite vos abonnés à revenir souvent sur votre site.

Pour le dire autrement : la newsletter est un outil de communication incontournable. Qui plus est, en misant sur les bons contenus (qui attisent la curiosité), c’est un outil de fidélisation puissant : elle permet de garder le contact avec vos clients, de mettre en avant votre expertise, vos offres et vos produits. Rappelez-vous que créer une relation durable avec ceux qui vous connaissent déjà comporte de nombreux bénéfices : c’est prouvé, l’acquisition de nouveaux clients demande beaucoup plus d’efforts (et d’argent) que de fidéliser ceux que l’on a déjà !

Si vous doutiez encore de l’intérêt d’une newsletter, sachez qu’elle bénéficie également très directement à votre SEO. Comment ? Puisqu’elle contient des liens qui pointent vers votre site, une newsletter augmente mécaniquement le trafic entrant sur votre site ou votre blog. Plus votre site est consulté, plus il gagne en notoriété ; plus il gagne en notoriété, plus vos pages sont susceptibles de remonter dans les résultats des SERPs. Finalement, une newsletter est une très bonne affaire.

© Tumisu – Licence Pixabay

4 astuces pour booster les inscriptions

La fidélité n’est pas la principale qualité de l’internaute contemporain. Pour preuve, près 80 % d’entre eux ne reviennent pas sur un site après l’avoir visité : autant dire que la marge de progression est immense. Pour accompagner vos clients et vos prospects à revenir plus souvent, la création d’une newsletter est particulièrement pertinente. Mais, pour générer du trafic et accroitre son taux de conversion, l’objectif est d’amener un maximum de visiteurs à s’inscrire à votre info-lettre.

Mettez-la en avant

Partez du principe qu’un internaute, même s’il aime les contenus de votre site, n’ira pas chercher seul où s’inscrire à votre newsletter : il faut le prendre par la main. Pour ce faire, insérez visiblement des accroches, originales et engageantes, renvoyant au formulaire d’inscription partout sur votre site et particulièrement à certains endroits stratégiques, en bas des articles que vous publiez notamment.

Autre moyen redoutable d’inciter les internautes à s’inscrire : la fenêtre pop-up. Vous connaissez certainement la technique : à la première visite d’un internaute sur votre site, affichez en surimpression une fenêtre au centre de l’écran l’invitant à s’inscrire à la newsletter. Attention, ce procédé est à employer avec parcimonie : intrusif, il peut facilement agacer vos visiteurs. Utilisez-le sur un temps limité.

Enfin, n’oubliez pas les réseaux sociaux. Ce n’est parce que vos clients ou vos prospects vous suivent sur Twitter, Instagram ou Facebook, qu’ils sont parfaitement au courant de l’actualité de vos publications, de vos offres et… qu’ils sont abonnés à votre newsletter. N’hésitez pas à en faire la promotion sur ces canaux.

Faites simple

Rappelez-vous que remplir un formulaire nécessite de la part de votre visiteur un effort supplémentaire. Un effort qui peut rapidement les conduire à ne pas confirmer leur inscription. Aussi, faites simple : c’est une des clés pour booster votre base de contacts.

En somme, ne les obligez pas à remplir un nombre interminable de cases pour compléter leur abonnement. Jamais ils n’iront jusqu’au bout. Dans l’idéal, le nom, le prénom et une simple adresse électronique suffiront amplement.

© geralt – Licence Pixabay

Soulignez ses avantages

Un autre levier pour faire bondir votre nombre d’abonnés repose sur la façon dont vous présentez votre newsletter. Pour les inciter à souscrire, n’hésitez à préciser sur la page d’inscription que l’abonnement présente un intérêt pour vos visiteurs : qu’il s’agisse d’infos inédites, de contenus experts, d’offres premium ou exclusives, l’abonnement doit être aux bénéfices de vos lecteurs.

Offrez des cadeaux

Pour être sûr de séduire de nombreux abonnés, n’hésitez pas à être généreux. Tout le monde aime se faire offrir un cadeau ! Même si cela peut représenter un coût, pourquoi ne pas proposer une réduction sur vos offres ou vos produits, des goodies ou, de manière à mettre en avant – notamment en B2B – votre sérieux et votre expertise, un livre blanc en lien avec votre domaine d’activité ?

Pour conclure quelques conseils finaux sur votre newsletter en elle-même. Pour s’assurer qu’elle soit bien ouverte et lue, travaillez la maquette. Équilibrez le texte et les images et assurez que la maquette choisie soit techniquement bien adaptée aux mobiles (toujours selon l’agence Litmus, près de 50 % des mails sont désormais ouverts sur un smartphone). Autre point : personnalisez-là. Mentionner le nom du destinataire dans le corps du mail renforcera le lien de proximité avec vos abonnés. Aujourd’hui la plupart des plateformes d’envoi de courriels vous proposent cette fonctionnalité qui, à coup sûr, améliorera le taux d’ouverture de votre newsletter.

Visuel d’entête : © Tumisu – Licence Pixabay

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page