Des contenus, oui, mais pour dire quoi ?

L'équipe hREF
7 août 2019

8 secondes : c’est le temps d’attention moyen consacré aux contenus sur le web. Il est donc essentiel de proposer des messages calibrés pour focaliser l’attention de vos futurs clients. Et, pour cela, de déployer une stratégie fondée sur un questionnement-socle : que doivent « dire » vos contenus ?

Le médium n’est pas le message

N’en déplaise à monsieur McLuhan, la célèbre formule qui réduit l’intérêt du message au seul médium n’a plus lieu d’être. À l’ère du marketing digital, le médium n’est qu’un support de diffusion. L’essentiel est bien le message et tout ce qui l’entoure : son contenu (le bon message), sa cible (la bonne personne), mais aussi son timing (le bon moment).

Des contenus qui « parlent » aux prospects

Peu importe la direction donnée à votre stratégie (snacking content, evergreen content, deep content ou brand content), dès lors qu’elle s’appuie sur un préalable déterminant : tout contenu doit avant tout « parler » à vos prospects. C’est-à-dire répondre à leurs besoins à chaque étape de leur parcours client – découverte, considération et décision. C’est la clé d’une stratégie content marketing pertinente, efficace… et rentable !

Téléchargez notre livre blanc « Content marketing : des contenus pour dire quoi ? » et apprenez comment définir les types de contenus qui vont attirer l’attention de vos prospects cibles !

 

Visuel

Le visuel de cet article est diffusée avec la licence Pixabay.

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page