Contenu evergreen : un contenu pérenne qui va booster votre SEO !

L'équipe hREF
23 juillet 2021

Un contenu que les moteurs de recherche vont placer en tête des résultats pendant des années, capable de générer du trafic, des partages et des liens sur le long terme ? C’est le rêve de tout content marketeur. Et ce contenu existe : c’est le « contenu evergreen », un type de publication qui tire le meilleur parti du content marketing et du référencement naturel, tout en garantissant un ROI élevé. Vous en avez sans doute entendu parler, sans qu’il vous soit venu à l’idée de creuser la question. Aujourd’hui, il est temps de faire le point sur ce contenu evergreen, sur ses avantages pour le SEO, et sur la méthode à appliquer pour l’intégrer à votre stratégie.

Qu’est-ce qu’un contenu « evergreen » ?

En anglais, « evergreen » signifie littéralement : « toujours vert ». Comprendre : « toujours frais ». Le terme traduit l’idée de longévité et s’applique, par exemple, aux arbres qui conservent leurs feuilles toute l’année comme les sapins.

© NC – Licence CC0 Domaine public

En content marketing, le mot « evergreen » désigne un contenu jouissant d’une durée de vie qui est particulièrement longue. C’est un contenu « froid », en opposition aux contenus « chauds » qui deviennent obsolètes rapidement, et dont font partie entre autres les posts publiés sur les réseaux sociaux. Un contenu evergreen a donc pour particularité de rester valable très longtemps.

On entend d’ici votre objection : « Mais tout contenu est durable par définition, puisque rien de ce qui est mis en ligne ne disparaît jamais vraiment ! ».

C’est vrai. Sauf qu’il faut entendre l’expression en termes de marketing, et non de simple présence en ligne. Un article de blog ou une vidéo peut exister sur la Toile durant des années, sans pour autant susciter l’intérêt des internautes. Alors qu’un contenu evergreen se caractérise par sa pérennité, par sa pertinence sur le long terme. Ce type de contenu reste intéressant pour les lecteurs bien après qu’il a été publié. Il continue à être positionné dans les premières places sur la SERP, à générer du trafic, à inciter au partage, à engager ses audiences – jusqu’à des années après sa mise en ligne. C’est là tout l’intérêt de ce type de contenu.

Contenu evergreen VS contenu éphémère

Prenons les choses dans l’autre sens. Qu’est-ce qu’un contenu qui n’est pas durable ? Par essence, des contenus éphémères, dont la pertinence est limitée dans le temps : un article d’actualité ; un rapport statistique ; un billet de blog traitant d’une tendance ou d’une mode passagère ; etc. Des sujets qui génèrent des pics d’audience pendant un laps de temps réduit avant d’être périmés.

D’un point de vue rigoureusement SEO, ces contenus sont associés à des mots-clés qui tombent dans l’oubli peu de temps après avoir généré un important volume de recherche. Prenons un exemple :

Le sujet « Euro de football 2021 » a progressivement intéressé les internautes à l’approche du coup d’envoi de la compétition (le 11 juin), a connu des pics réguliers tout au long de l’événement, et a décliné jusqu’à tomber à zéro rapidement après la finale (le 11 juillet). À partir de dorénavant, on peut affirmer que les mots-clés associés à ce sujet seront rarement tapés et ne généreront quasiment plus de trafic.

Les sujets fortement saisonniers sont eux aussi considérés comme éphémères, parce qu’ils génèrent des pics de trafic à des moments spécifiques, et non en continu :

Ici, la recherche « recette de la bûche de Noël » enregistre des pointes pendant les fêtes de fin d’année, puis s’éteint complètement jusqu’à la même période l’année suivante.

À l’inverse, un contenu evergreen n’a virtuellement pas de date d’expiration. Il conserve toute sa valeur ajoutée durant des années. Il est associé à des volumes de recherche sinon constants, du moins stables sur le long terme. Ce type de contenu peut prendre la forme d’une liste ou d’un « Top », d’un article de conseils, d’un contenu encyclopédique (à ce titre, le site « evergreen » par excellence reste Wikipédia), d’une fiche produit, d’une FAQ, d’un glossaire, etc. Tout ce qui est susceptible d’intéresser les audiences au même degré demain, dans un an, ou dans dix ans.

 

Un bon exemple est donné par la requête « assurance-vie », stable sur 5 ans avec des pics de trafic systémiques.

 

Un autre exemple avec la recherche « recette couscous » qui, contrairement à celle de la bûche de Noël, n’est pas liée à une actualité saisonnière.

En somme, un contenu evergreen traite d’un sujet associé à des volumes de recherche pérennes : on s’intéressera toujours à l’assurance-vie, mais aussi à la façon de préparer un bon couscous.

Evergreen content : un puissant levier SEO

Intégrée à une stratégie content marketing, l’utilisation d’un contenu evergreen a de nombreuses vertus. Elle donne de l’entreprise une image de professionnalisme et de sérieux. Elle témoigne de son expertise. Elle permet de toucher une large audience, en grande partie parce qu’un contenu de ce type se veut à la fois intéressant pour les connaisseurs et accessible aux néophytes.

Mais c’est surtout sur le plan du référencement naturel que ce levier fait ses preuves. Le « evergreen content » est une composante essentielle de toute stratégie SEO, en ce qu’il contribue à…

  • Générer du trafic en continu,
  • Envoyer des signaux positifs aux robots des moteurs de recherche,
  • Favoriser la création de backlinks de qualité,
  • Alimenter le critère d’autorité de Google.

Autant de facteurs qui entrent en ligne de compte dans le positionnement des pages web sur la SERP.

À la base, bien entendu, il y a les mots-clés. Un contenu evergreen est, par définition, associé à des requêtes dont la popularité est élevée – et pérenne. C’est donc par là qu’il faut commencer : identifier les expressions dont le volume de recherche est stable ou, idéalement, en progression constante sur plusieurs années, expressions qui doivent (évidemment) être en lien avec votre activité, vos produits ou vos services. Sur cette base, il s’agit ensuite d’appliquer les recettes SEO habituelles : optimisation des mots-clés (sans en faire trop), remplissage des balises html, amélioration de l’aspect technique (en particulier la rapidité de chargement de la page), etc.

L’aboutissement de ce travail de fond (et de forme), c’est un boost SEO non négligeable et la possibilité de positionner son contenu evergreen dans les rich snippets – position zéro, autres questions posées, etc.

© NC – Licence CC0 Domaine public

Comment rédiger un contenu evergreen ?

Maintenant que vous connaissez le pouvoir du contenu evergreen en SEO, il reste à savoir comment le créer. Or la réponse n’est pas si simple. On peut y répondre en deux temps : identifier les thématiques susceptibles de donner des sujets « evergreen », puis trouver la bonne manière de les traiter.

L’identification de thématiques « evergreen »

Ce sont des thématiques qui ne vieillissent pas, parce qu’elles suscitent l’intérêt en continu : l’alimentation, l’amour, les enfants, l’épargne, la perte de poids, l’emploi, le soin des animaux, et tutti quanti.

Si votre activité le permet, le fait de travailler des mots-clés autour de ces thématiques vous permettra de mettre au point des contenus de type evergreen. Par exemple, pour un promoteur immobilier, un contenu sur la règlementation thermique sera forcément limité dans le temps (car cette réglementation évolue régulièrement), mais une liste de « conseils pour réaliser son premier achat dans le neuf » sera toujours valable. Si vous vendez des produits pour la petite enfance, vous avez un boulevard devant vous : peut-on imaginer un futur proche où l’on n’aurait plus besoin de biberons ou de couches, ni d’astuces pour endormir bébé ?

Le traitement de ces thématiques

Le problème, avec ces thématiques, c’est qu’elles ont pour la plupart été traitées mille fois sous toutes les coutures. Il s’agit donc de trouver une manière originale de les aborder, de façon à apporter de la valeur ajoutée aux internautes : choix d’un angle novateur, emploi d’une tonalité originale, focalisation sur un sujet précis, etc.

En matière de SEO, ces opportunités peuvent se matérialiser sous la forme de contenus longs et détaillés, ou en travaillant des requêtes longue traîne (des expressions à fort volume de recherche mais peu concurrentielles en raison de leur grande précision). Inutile de préciser que ces requêtes doivent s’appuyer sur vos buyer personas et répondre aux problématiques de vos prospects et clients.

© NC – Licence CC0 Domaine public

Les bonnes pratiques pour créer un contenu evergreen

Une fois la thématique choisie et les sujets pertinents identifiés en fonction des mots-clés utiles, la rédaction d’un contenu evergreen suppose d’adopter quelques bonnes pratiques :

  • Traitez vos sujets avec exhaustivité pour produire des contenus longs. Plus votre contenu est long, plus il entre dans le détail, plus il a de chances de répondre aux problématiques de vos audiences et d’être utile sur le long terme.
  • Écrivez pour vos lecteurs. Les contenus les plus durables sont aussi, souvent, les plus accessibles : évitez le jargon technique et tout ce qui risquerait de laisser une partie de votre lectorat sur la touche.
  • Rédigez de façon atemporelle. Bannissez les repères temporels de votre contenu : année en cours, « le mois dernier », « l’année prochaine », etc.
  • Choisissez le format le mieux adapté: article, livre blanc, vidéo, infographie, podcast…
  • Adoptez la technique du « topic cluster» pour créer un réseau de contenus longs, exhaustifs et pérennes autour d’une thématique ciblée, en travaillant une série de mots-clés proches.
  • Déclinez votre contenu evergreen. Trouvez des manières de le présenter sous d’autres formats : un article peut devenir une infographie, une vidéo, etc.

Une autre technique consiste à recycler d’anciens contenus temporalisés pour les rendre « evergreen ». Par exemple, un billet de blog « Les tendances webdesign de 2021 » peut être actualisé chaque année pour rester dans l’ère du temps, et ainsi gagner en durabilité.

En somme, le contenu evergreen est un levier fondamental dans le cadre d’une stratégie de contenu et de SEO. Mais cela ne veut pas dire que votre site web doive proposer exclusivement ce type de contenu !

Les publications éphémères ont aussi leur utilité en content marketing. Au moment de sa publication, un contenu d’actualité peut se hisser au sommet des recherches sur une requête spécifique. Même si sa durabilité est quasi-nulle et que le pic de trafic retombe aussi vite qu’il s’est élevé, ces performances ont du sens pendant un certain laps de temps, par exemple dans le cadre d’une campagne de communication temporaire ou à des fins de notoriété.

L’idéal, vous l’aurez compris, est donc d’équilibrer votre production de contenus en combinant « evergreen » et actualité. C’est la clé pour dominer le paysage digital tout au long de l’année !

 

Visuel d’entête : © mohamed hassan – Licence CC0 Domaine public

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page