Pourquoi et comment intégrer les infographies dans votre stratégie de contenus ?

Vous voulez vous différencier de vos concurrents dans vos communications web ? Vous avez un site, des médias sociaux, un blog, mais cela n’est pas suffisant pour vous démarquer ? En effet, il n’est pas toujours évident de traiter d’une thématique multi-présente sur internet sous un angle différent, et par conséquent de sortir du lot. Avez-vous pensé à l’infographie ? Ce canal de communication très tendance peut vous permettre de créer des contenus originaux et captivants.

L’intérêt de l’infographie pour le créateur de contenus et pour le lecteur

Pourquoi privilégier l’infographie dans vos communications ? Parce que produire une infographie est moins coûteux que de passer par le marketing traditionnel, et cela sans perdre en efficacité, au contraire ! Une infographie bien pensée et ludique permet de capter l’attention de vos prospects rapidement.

Marketing traditionnel ou marketing numérique ?

Le marketing traditionnel comprend plusieurs actions de communication destinées à des publics cibles. Parmi celles-ci, les campagnes publicitaires dans divers médias imprimés, les campagnes de marketing direct (télémarketing, brochures promotionnelles, etc.) et les publicités à la radio, télévision et autres médias. Ces stratégies sont souvent extrêmement coûteuses.

Le marketing numérique quant à lui s’effectue entièrement sur le web. Parmi les canaux utilisés dans le digital, on peut citer, la newsletter, l’e-mail, la publicité en ligne sous toutes ses formes, le blog, la rédaction d’articles… Il se base sur une stratégie éditoriale web qui doit être bien rodée. Vous devez par exemple, accorder une importance particulière à la qualité des contenus que vous écrivez. Vos textes doivent être de qualité et inclure des images… et des infographies. Le visuel est d’une grande importance. Un bon contenu dans le fond et dans la forme est un contenu à fort potentiel viral. Plus il est partagé, plus il augmente de façon exponentielle la portée de vos communications.

L’infographie : un outil visuel pertinent

L’infographie est un outil de communication redoutable. Albert Mehrabian, spécialiste de la communication à l’origine de la « règle du 7 % / 8 % / 55 % » (aussi appelée « règle des 3V » comme verbal, vocal, visuel) a mené quelques expériences dans les années 60, desquelles il a tiré les conclusions suivantes. Dans les communications humaines :

  • 7% de la compréhension sont attribués au langage verbal
  • 8% à l’intonation
  • 55% au visuel

Autrement dit, si on applique cette règle aux communications numériques, on comprend rapidement l’importance de mettre ses efforts sur les outils visuels pour faire passer ses messages. Les deux types de marketing ne vous dispensent pas de répondre aux traditionnelles questions que tout bon marketeur doit se poser :

L’intérêt du lecteur dans tout ça

Le lecteur a besoin d’être diverti. Chaque jour, un internaute est inondé de contenu éditorial qui lui arrive de divers canaux : e-mails promotionnels, infolettres (newsletters), publicités sur tous les médias, messages Twitter, Facebook, photos sur Instagram, stories, Snaps, pour n’en citer que quelques-uns. Le web est un univers impitoyable et si vous voulez tirer votre épingle du jeu, vos contenus doivent être plus attractifs que ceux qui visent la même audience que vous.

Une image vaut mille mots

  • L’image attire plus l’œil que le texte.
  • Le cerveau humain perçoit beaucoup plus vite une image que du texte.
  • L’infographie est un outil redoutable de l’Inbound marketing. Elle permet d’augmenter le trafic sur votre site en amenant plus de visiteurs, puisque vos clients cibles auront davantage tendance à cliquer dessus et à les partager. Elle permet donc d’augmenter significativement vos leads.
  • L’infographie augmente votre pouvoir d’expertise. En donnant vie à des données peu digestes quand elles ne sont pas mises en image, vous permettez au lecteur de comprendre plus facilement un contenu parfois perçu comme inaccessible. Si vous êtes capable de vulgariser des données complexes, vous êtes probablement un expert en la matière. Elle vous confère donc un statut de spécialiste. C’est pourquoi il est important d’associer votre branding à vos infographies.

Créer une infographie qui aura du succès

Le contenu diffusé sur le web doit être de qualité. L’infographie n’échappe pas à cette règle. Il ne s’agit pas de créer de l’infographie pour être dans l’air du temps. Une infographie doit s’appuyer sur des données d’intérêt. Vous comprendrez donc que tous les messages ne justifient pas la création de ce type de contenu. Une infographie s’intègre dans une stratégie globale de marketing de contenu. Il faut donc se poser les bonnes questions avant de vous lancer !

Storytelling et infographie

Votre infographie doit raconter une histoire (Storytelling). Cette histoire sert à établir une relation de confiance avec votre client. Elle vous donne l’occasion de transmettre un message, vos valeurs, l’origine de votre business en utilisant toutes les palettes d’émotions. Autrement dit, votre récit doit être bien construit. Vous ne vendez plus un produit mais une histoire. Si votre public y adhère, il aura peut-être envie de faire appel à vos services ou de consommer vos produits.

Les questions à se poser avant de créer une infographie

  • Est-ce que votre histoire est cohérente et fluide ?
  • Est-ce que votre infographie arrive à rendre votre contenu plus digeste ?
  • Est-ce qu’elle ajoute une plus-value à votre message ?

Astuces

Certains sites vous permettent de créer des infographies facilement sans avoir recours aux services d’un graphiste. Attention, cela ne vous dispense pas de toute la réflexion qui doit être faite en amont. Et pensez Inbound Marketing : une infographie efficace est potentiellement partagée de nombreuses fois. Elle peut donc vous permettre d’accroître de manière exponentielle la portée de vos messages. Si vous préférez confier la création de votre infographie à un partenaire externe, vous pouvez contacter une agence de contenu web qui saura vous épauler dans vos démarches. Cette collaboration peut s’avérer très rentable et vous pourriez obtenir un retour sur investissement (ROI) non négligeable sur le court et le moyen terme.

Quel que soit votre choix :

  1. Portez une attention particulière au choix des titres et des sous-titres. Soyez stratégique. C’est le premier élément qui va vous permettre de capter rapidement l’attention de vos lecteurs. L’intitulé doit être punchy, inclure vos mots-clés et susciter la curiosité de vos clients.
  2. Donnez de la consistance à votre infographie en l’intégrant dans un contexte. Vous pouvez créer du contenu textuel autour de votre infographie, permettant d’expliquer vos données plus en profondeur. Certaines données peuvent être mises en images, mais un peu d’explication autour ne leur nuit pas. Bien au contraire, un texte vous permet de transmettre encore plus d’information.
  3. Proposez une infographie structurée. Cette structure peut être mise en relief par des effets visuels, nuances de couleurs, numéros, repères visuels (un tracé chronologique…). Accompagnez l’internaute dans la lecture de votre infographie afin qu’il en comprenne la logique.
  4. Faites ressortir les messages importants de votre infographie, ceux qui répondent à la question : que veut mon lectorat ? Trouvez des moyens graphiques pour mettre en relief cette information : encadré, couleur vive.
  5. Pensez à conclure votre infographie : vous avez présenté des données sous forme graphique qui ont suscité des questionnements. Apportez des éléments de réponse et n’oubliez pas d’ajouter un « Call to action » comme vous le feriez pour une landing page.
  6. N’oubliez pas d’y intégrer votre branding. Vous avez une charte graphique, une iconographie ? N’hésitez pas à les utiliser dans vos infographies.
  7. Si vous ne maîtrisez pas l’art de l’infographie, n’hésitez pas à faire appel à une agence spécialisée.

Comment optimiser son infographie pour le SEO ?

Une infographie est avant tout une image. Or, le contenu textuel intégré dans un visuel est illisible pour les moteurs de recherche. Mais, il est possible de contourner ce problème.

Choisir LE mot-clé

La première méthode consiste à choisir les bons mots-clés. Encore une fois, les règles qui s’appliquent aux contenus sur le web sont aussi valables pour l’infographie. Prenez le temps de bien les choisir, en effectuant vous-même des recherches, en vous mettant dans la peau de vos personas et de vos concurrents.

Remplir les champs de métadonnées

Vous avez vos mots-clés ? Félicitations, maintenant, il faut les utiliser et les inclure dans la balise Title de votre image et dans l’attribut ALT. Portez aussi attention au nom de votre fichier image. Rien ne doit être laissé au hasard. C’est précisément grâce à ces données que Google va être en mesure d’indexer votre contenu.

Format de l’image

Enregistrez l’infographie en format JPG ou PNG et en haute résolution pour éviter toute pixellisation. Faites des tests sur plusieurs types d’écrans pour assurer un résultat conforme à vos attentes.

Intégrer le embed code dans l’infographie

Ce code permet à d’autres sources de partager votre infographie. Et il est évidemment traçable. Vous aurez donc des données supplémentaires pour vos analyses.

Ne laissez pas de côté le reste

Les règles SEO habituelles continuent de s’appliquer : la page qui contient l’infographie doit être bien indexée, comporter du contenu de qualité incluant les mots-clés, des balises, une méta description.

Le viral au service du ranking

Une infographie a un fort potentiel viral. Autrement dit, elle va augmenter la fréquentation de votre site internet et donc influer sur votre ranking. Cet indicateur est très important pour les moteurs de recherche comme Google. Un bon ranking favorise l’indexation de vos contenus et leur placement en tête des résultats de recherche. Vous améliorez donc votre référencement naturel. Mais pour que votre infographie devienne virale, n’oubliez pas d’inclure les boutons de partage sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook, Twitter, Snapchat, etc.

Ne pas abuser de l’infographie

Usez de l’infographie avec parcimonie. Vous comprendrez qu’il est facile de tomber dans l’excès avec un outil qui promet monts et merveilles. S’il est vrai que l’infographie peut générer des leads, elle doit faire partie d’une stratégie de contenus efficace (content marketing) composée de nombreux autres éléments. N’oubliez jamais que quand on parle de contenu web, mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Une infographie doit apporter une réelle plus-value et doit permettre d’étayer votre communication éditoriale. N’hésitez pas à l’accompagner d’un contenu textuel qui permet de l’enrichir et qui améliore par la même occasion votre SEO.

 

Images

Toutes les images de cet article sont diffusées sous licence Pixabay Commercial.

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page