Qu’est-ce que l’EAT et comment l’utiliser pour améliorer votre référencement ?

Google fait régulièrement de nouvelles mises à jour importantes, qui modifient sa façon d’évaluer et de référencer les sites internet. Le moteur de recherche a par ailleurs clairement défini le concept d’EAT. Si vous avez vu votre site web perdre d’un seul coup de nombreuses places dans la SERP (Search engine result page, ou « page des résultats d’un moteur de recherche ») en 2018, c’est certainement à cause de l’EAT. Trois petites lettres, pour définir une stratégie qui prend cependant une ampleur de plus en plus grande au sein de la communauté SEO. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Que désigne l’acronyme EAT ? Comment redonner à votre site web toutes ses lettres de noblesse ?

Qu’est-ce que l’EAT ?

Cet acronyme signifie Expertise Authoritativeness and Trustworthiness, soit en français « Expertise, Autorité et Fiabilité ». Créé par Google en 2018, l’EAT est un concept clé qui détermine le classement d’un site sur le moteur de recherche. Le contenu de ce site doit donc répondre à ces 3 critères indispensables :

  • L’expertise: l’expertise désigne la connaissance approfondie d’un sujet particulier. Un rédacteur expert dans son domaine possède des compétences qui lui permettent d’écrire un contenu d’excellente qualité, fouillé et pointu. Le niveau d’expertise recherché par le score Google EAT est plus ou moins élevé selon les types de sites. Par exemple, les sites juridiques doivent afficher un haut niveau d’expertise, tandis qu’il peut être plus faible pour les sites spécialisés dans le DIY.
  • L’autorité: plus le site est influent dans son domaine, plus il est en position d’autorité. Acquérir cette notoriété ne se fait pas en quelques jours : il faut obtenir des liens externes provenant de sites influents par exemple. L’autorité et l’expertise sont complémentaires, puisqu’il faut que les contenus soient rédigés par quelqu’un de spécialisé pour devenir des références dans leur thématique.
  • La fiabilité: les internautes doivent avoir confiance en votre contenu et l’utiliser comme référence. Il faut que votre site affiche des informations qui permettent de garantir sa fiabilité (passage en HTTPS par exemple).

Si vous maîtrisez ces trois critères, vous améliorerez de façon significative les performances de votre référencement. Bien sûr, il ne faut pas oublier de coupler l’EAT à une stratégie SEO.

© geralt – Licence Pixabay

En quoi l’EAT impacte votre SEO ?

Si le contenu est toujours roi sur Google, la mise à jour de 2018 a bien impacté la façon dont le moteur de recherche évalue les contenus. Les Quality Raters tiennent maintenant compte des trois critères EAT : expertise, autorité et fiabilité. Les Quality Raters sont des personnes physiques, sous-traitantes de Google, qui notent les informations envoyées par le moteur de recherche. Ils peuvent procéder de manière globale, ou lien par lien. Attention, ils n’ont pas du tout la possibilité de pénaliser un site web : ces Quality Raters ne font que renvoyer un avis aux ingénieurs Google. Ils permettent ainsi de réaliser des algorithmes pertinents. Si vos pages n’intègrent pas les critères EAT, elles ne seront donc pas mises en valeur par rapport aux sites qui travaillent leur expertise et leur pertinence. C’est pourquoi il est indispensable de combiner EAT et SEO afin d’optimiser votre référencement : une stratégie SEO seule ne suffira pas, puisque les Quality Raters se basent également sur les trois critères fondateurs de l’EAT pour évaluer une page internet.

© ds_30 – Licence Pixabay

Quel est le lien entre le score EAT et les sites YMYL ?

Les sites YMYL (Your Money Your Life, « votre argent, votre vie ») désignent tous les sites qui traitent de sujets en rapport avec l’argent et la gestion de la vie, qu’ils soient positifs ou négatifs. On retrouve par exemple :

  • toutes les pages comportant des informations légales, au sujet des règlementations concernant les mariages ou les divorces, par exemple ;
  • les contenus détaillant des informations médicales, des conseils bien-être ou encore des conseils nutritionnels ;
  • les sites de e-commerce et toutes les pages visant à accomplir des transactions financières, des transferts d’argent, etc. ;
  • les pages web concernant l’orientation sexuelle, les minorités ou l’origine ethnique ;
  • les sites web spécialisés dans les conseils financiers.

Le score Google EAT a justement un impact très important sur ces sites YMYL. En effet, le moteur de recherches accorde une attention toute particulière aux contenus qui peuvent influencer la vie des internautes, leur santé et la gestion de leur argent. Il est primordial que ces pages n’induisent pas les gens en erreur et qu’elles soient rédigées par des experts. Si elles contenaient des inexactitudes ou de mauvais conseils, elles pourraient provoquer des torts irréparables pour la vie et la santé des internautes.

© geralt – Licence Pixabay

Comment améliorer votre score EAT ?

Il existe heureusement plusieurs solutions pour améliorer votre score EAT et améliorer le référencement de votre site.

  • Assurez-vous que tous vos contenus soient à jour et pertinents. Signez-les et affichez votre expertise en mettant en avant vos différentes distinctions, vos récompenses, vos mentions dans la presse, etc.
  • Améliorez la qualité de votre rédaction ou confiez-la à des experts dans votre domaine, si vous ne l’êtes pas vous-même.
  • Supprimez tous les contenus qui ne sont pas assez développés ou détaillés. Il est important de proposer à vos lecteurs des pages qui répondent à leurs questions de manière précise et fiable.
  • Mettez en avant chacun des collaborateurs de votre site internet, en précisant leur expertise et leur expérience sur le sujet. Vous pouvez par exemple ajouter une petite biographie détaillant leur parcours, dans un encart « notre équipe ».
  • Indiquez toujours vos sources lorsque vous rédigez un contenu, afin de prouver la fiabilité de vos écrits.
  • Il est aussi primordial de rassurer les internautes qui viennent visiter vos pages. Pour cela, faites passer votre site en HTTPS et pensez à compléter votre profil Google My Business. C’est particulièrement important pour les sites de e-commerce.
  • Gardez votre page de contact bien à jour, en donnant toutes les informations nécessaires sur les échanges, les retours et les possibilités de paiement.
  • Faites acte de présence sur les réseaux sociaux et modérez les commentaires générés par les internautes.
  • Placez des backlinks astucieux vers des sites d’autorité, affichant eux-mêmes un bon score EAT.
  • Structurez bien toutes vos données avec de bonnes balises HTML.
© Free-Photos – Licence Pixabay

Les boutiques en ligne, qui font partie des sites YMYL, peuvent également améliorer leur score EAT ainsi que leur taux de rebond en travaillant tout particulièrement le design et l’attractivité de leurs pages. Leur site doit être à la fois convivial, interactif et intuitif. Leur système de paiement en ligne doit aussi être parfaitement sécurisé. N’oubliez pas de laisser un espace pour les avis clients. Les commentaires positifs renforceront forcément la fiabilité de votre plateforme de e-commerce.

En conclusion, il est primordial de prendre en compte les scores EAT dans une stratégie SEO, afin d’améliorer significativement le référencement d’un site web. Respectez les trois critères EAT vous permettra en effet de gagner la confiance des utilisateurs et de devenir un site de référence dans votre domaine. Votre expertise plaira donc aussi à Google, qui vous accordera une place d’importance sur la SERP. Faites appel à des rédacteurs spécialisés et/ou une agence web, qui apporteront une réelle valeur ajoutée à votre site et mettez en avant toutes les distinctions qui montrent que vous avez de l’autorité dans votre domaine.

 

Visuel d’entête : © PhotoMIX-Company – Licence Pixabay

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page