Search Generative Experience (SGE) : une nouvelle révolution pour le SEO ?

En fournissant une expérience de recherche plus conversationnelle et plus interactive, et en générant des réponses pertinentes et contextuelles à leurs requêtes, la Search Generative Experience (SGE) a le potentiel de transformer la façon dont les utilisateurs recherchent des informations. Ce changement majeur pourrait affecter les performances de référencement des marques. Que faut-il savoir sur le sujet ? Et comment s’y préparer ?

Qu’est-ce que la SGE ?

La Search Generative Experience (SGE) est une fonctionnalité révolutionnaire introduite par Google au printemps 2023. Cet outil annonce le recours à une nouvelle technologie d’intelligence artificielle, très avancée, pour fournir des résultats de recherche détaillés aux internautes. Il vise à fournir des informations à la fois personnalisées, pertinentes sur le plan contextuel, répondant aux requêtes de manière approfondie, nuancée et condensée.

Qu'est-ce que la SGE ?

L’aspect le plus important de cette nouvelle expérience de la recherche est l’intégration d’un bloc dit « snapshot » contenant la réponse de l’IA, en haut de la page, et d’un nouveau mode conversationnel, au sein même de Google Search. Ainsi, les utilisateurs peuvent s’engager dans une expérience de recherche interactive. Chaque réplique de la SGE tient compte des précédentes interactions, voire des recherches déjà effectuées par l’utilisateur. L’objectif ? Gagner en précision grâce à ce suivi. Les réponses se veulent concises et faciles à comprendre, en utilisant des informations corroborées provenant de sources web (a priori) fiables.

Sur le plan technique, SGE repose sur plusieurs modèles de langage de grande taille (LLM) développés par la branche d’intelligence artificielle de Google. « MUM » ou encore « PaLM2 », des réseaux de neurones profonds entraînés sur de grandes quantités de texte aspirés en ligne, pour optimiser et affiner les résultats de recherche en sont deux exemples. Selon les informations disponibles, les divers modèles sont également formés pour éviter de générer des résultats concernant des sujets « explicites ou dangereux ». En effet, ces derniers pourraient faire fuir les utilisateurs.

En complément, cette « expérience générative de recherche » utilise aussi des techniques d’apprentissage automatique sophistiquées pour analyser le comportement des utilisateurs, ainsi que divers autres points de données à la disposition de Google. L’ensemble de ces data sont ensuite utilisées pour générer des résultats de recherche, bien plus précis. Et qui répondent à la fois à l’intention et aux préférences spécifiques de l’utilisateur.

En complément, cette "expérience générative de recherche" utilise aussi des techniques d'apprentissage automatique sophistiquées pour analyser le comportement des utilisateurs
© Shopify Partners – Licence Burst

La Search Generative Experience (SGE) de Google pourrait toutefois avoir pour effet de garder les utilisateurs sur la page de recherche elle-même. Comment : en les désincitant à cliquer sur les liens de résultats, puisqu’une réponse satisfaisante leur sera fournie sans avoir besoin d’aller plus loin. Ce qui aurait des ramifications majeures sur les performances SEO ! Et, bien qu’elle soit encore en phase expérimentale, cette solution va sans doute remodeler le paysage de la recherche et redéfinir la façon dont on interagit avec les moteurs en ligne.

Quelles sont les incidences du SGE de Google sur le SEO ?

Si cette nouvelle fonctionnalité rencontre le succès auprès du grand public, ou si ce mode de recherche devient un jour le mode par défaut sur Google Search, les impacts sur le SEO pour les entreprises et les marques pourraient être très importants :

  • Effet sur le volume de recherche : L’une des conséquences possibles en cas d’essor de la SGE serait un changement dans le volume de recherche pour certains mots-clés. Avec cette interface, les utilisateurs vont passer plus de temps à interagir avec les résultats générés par l’IA. Cela pourrait entraîner une baisse des clics sur les liens pour les questions pouvant être satisfaites avec de courtes réponses. Ou inversement cela pourrait provoquer une hausse des clics pour les recherches qui réclament des réponses plus longues, détaillées et nuancées.
Quelles sont les incidences du SGE de Google sur le SEO ?
© Christian Wiediger – Licence Burst

La SGE dévoilerait son potentiel à mesure que les utilisateurs approfondiraient un sujet spécifique, et voudraient en apprendre davantage. À voir sur le long terme l’impact pour les sites web !

  • Impact sur la visibilité : En fournissant des réponses plus précises et pertinentes aux requêtes des utilisateurs, l’intérêt de cliquer sur les pages de résultats suivantes devrait encore s’atténuer. La concurrence pour avoir les meilleurs classements et figurer sur la première page sera encore plus intense. Étant donné que la SGE exploite l’intelligence artificielle pour générer des réponses, elle a donc le potentiel d’identifier plus efficacement et de favoriser le contenu de haute qualité. Il semblerait qu’un TOP 3, avec les trois meilleures sources, soit inclus dans le bloc snapshot.
Impact sur la visibilité
© Clark Tibbs – Licence Burst
  • Substitution des extraits optimisés : Les featured snippets, ces petits encadrés affichés jusqu’ici en haut des résultats, fournissant une réponse rapide à la requête d’un utilisateur, seront sans doute les plus impactés. Très convoités par les marques, ils sont de facto supplantés sur les pages de résultats de la SGE par les réponses générées par l’IA. Pour le moment, ils apparaissent toujours sur les pages… mais en dessous. Une redondance qui pose question, et risque de leur être fatale.
  • Emplacement et format des annonces : La SGE apparaît comme une réponse directe au service ChatGPT d’OpenAI, désormais aussi disponible sur Bing. Google a été pris de vitesse. Et le géant de la Tech’ ne semble pas avoir encore de stratégie claire ou définitive sur la manière dont les liens sponsorisés des entreprises vont être intégrés à cette nouvelle expérience de recherche en ligne. Cependant, compte tenu de leur poids dans les revenus de l’entreprise, il est fort probable qu’ils seront placés à proximité immédiate, voire directement intégrés au bloc dédié à l’intelligence artificielle.
  • L’essor de la recherche sémantique : Contrairement à la recherche traditionnelle qui repose sur quelques mots-clés, la SGE repose sur la recherche sémantique. Cette dernière consiste à poser des questions complètes, et va d’ailleurs au-delà de la seule requête pour comprendre l’intention de l’utilisateur et la relation entre les différents termes de recherche. Le recours aux mots-clés pourrait par conséquent être remplacé petit à petit par un langage plus naturel. L’avenir le dira. Mais c’est un point à surveiller de près pour les marques, et les agences web créatrices de contenus !

Quelles stratégies pour garder ses positions sur Google avec la Search Generative Experience ?

Pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents, et maintenir de solides performances SEO à l’ère de la SGE, les entreprises vont devoir repenser leurs stratégies :

  1. Concentrez-vous sur un contenu approfondi et de haute qualité : Avec l’accent mis par la SGE sur la production d’informations et la fourniture de réponses précises, les marques doivent donner la priorité à la création d’un contenu de haute qualité qui répond en profondeur et en détail aux requêtes des utilisateurs. Ce contenu précieux et complet augmentera leurs chances de se classer plus haut dans les résultats, et d’être intégrés dans les sources mises en avant dans le bloc de réponse de l’IA.

Visuel 4

  1. Optimisez vos contenus pour les mots-clés à longue traîne : La SGE va probablement entraîner une augmentation des requêtes prenant la forme de questions complètes, ou a minima de mots-clés dits à longue traîne. Il faut donc identifier et cibler ces mots-clés plus longs et plus spécifiques dans les contenus produits pour capturer un volume de recherche supplémentaire.
  1. Adoptez un ton conversationnel dans vos contenus : Étant donné que la SGE veut offrir une expérience de recherche plus interactive et plus conversationnelle, il serait sans doute judicieux d’adopter un ton plus direct, et de développer un contenu à la fois plus engageant et plus pointu. Par exemple, en s’adressant directement à un internaute se posant sur des questions précises, et en lui fournissant l’ensemble des informations dont il a besoin sur le sujet qui l’intéresse avec un seul texte.

Pour garantir l’optimisation de leurs stratégies et l’adaptation de leurs contenus aux évolutions constantes du SEO, il est fortement recommandé aux marques de faire appel à l’expertise et au savoir-faire d’une agence de contenus orientée SEO, véritable spécialiste de la création de contenu performant et adapté aux exigences de la SGE.

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter hREF