Google Bert : de quoi s’agit-il et quelles conséquences pour votre référencement naturel ?

L'équipe hREF
14 août 2020

Google Bert a été déployée en langue française en décembre 2019. Cette mise à jour de l’algorithme de Google, la plus significative depuis cinq ans (comme l’ont affirmé eux-mêmes les pontes de Mountain View), a suscité son lot de questionnements et d’inquiétudes dans la communauté en raison de son impact éventuel sur le référencement naturel des pages web. Qu’en est-il réellement ? Faut-il craindre la cousine Bert ?

Google Bert : une mise à jour pour mieux comprendre les requêtes en langage naturel

Google Bert est la dernière itération de Google en matière de compréhension des requêtes formulées en langage naturel – c’est-à-dire « écrites comme on parle ». Par le biais de cette mise à jour, Google entend analyser avec une plus grande précision les termes utilisés par les internautes lors de leurs recherches, dans le but de leur proposer des réponses toujours plus pertinentes. Pour cela, Google Bert s’intéresse à la façon dont les requêtes sont formulées, et à la pertinence des sites web au regard de celles-ci.

Google Bert (« Bidirectional Encoder Representations from Transformers ») est un prolongement de la mise à jour RankBrain (voir à ce sujet notre article sur l’algorithme Google). Cette technologie s’attache à appliquer l’intelligence artificielle à l’analyse du langage naturel afin d’identifier, d’analyser et de comprendre les requêtes complexes, ainsi que leur contexte. Cela, par le biais de réseaux de neurones artificiels qui s’inspirent du fonctionnement du cerveau.

Grâce à Bert, Google est capable de traiter les mots en les replaçant dans le contexte de la phrase, plutôt que de les analyser isolément. Cela lui permet de déterminer lesquels sont essentiels pour le sens global, et lesquels ne le sont pas ; et de mieux prendre en compte les liaisons entre les termes, mêmes quand celles-ci ne sont pas explicites.

Lors du déploiement de la mise à jour, Google a donné plusieurs exemples de changements induits par Bert. En voici un :

Face à cette requête dont le sens n’est pas évident au premier abord, l’ancien Google répondait en affichant un article de presse à destination des citoyens américains souhaitant voyager au Brésil. Le nouveau Google, celui de l’après-Bert, capable de comprendre l’intention cachée derrière la requête, renvoie vers la page de l’ambassade des États-Unis au Brésil expliquant le type de visa nécessaire pour voyager aux USA.

En somme, Google Bert permet aux internautes de trouver plus rapidement l’information qu’ils sont venus chercher, mais surtout, de trouver la bonne, celle qui correspond à leur requête.

Les conséquences de Google Bert sur le SEO

Le déploiement de Google Bert s’est déroulé en deux temps : la mise à jour a été lancée en octobre 2019 aux États-Unis, puis en décembre de la même année dans 70 langues, dont le français.

Comme après chaque changement de l’algorithme de Google, la communauté du web s’est interrogée : quel impact cette mise à jour a-t-elle sur la manière de pratiquer le référencement naturel ? Dans quelle mesure faut-il modifier sa pratique pour s’adapter à Google Bert ?

© 200degrees – Licence Pixabay

Google Bert touche des requêtes complexes et/ou orales

La première chose à comprendre, c’est que Google Bert se concentre sur des requêtes très spécifiques, « complexes » ou « orales » (souvent les deux à la fois). Il s’agit des requêtes constituées de plus de quatre ou cinq mots. Celles-ci représentent environ 10 % de l’ensemble des demandes sur le moteur de recherche. C’est cette importante proportion de requêtes ciblées qui a fait dire à Google qu’il s’agissait d’une mise à jour significative (la première depuis… RankBrain, justement).

  • Les requêtes complexes, ou longue traîne, sont un challenge pour les moteurs de recherche qui doivent analyser l’intention cachée derrière la demande. En ce sens, ce type de mise à jour nous fait passer d’un « SEO du mot-clé » à un « SEO de la requête-clé », une forme de référencement naturel où le mot-clé n’est plus à la base de tout.
  • Les requêtes formulées à l’oral revêtent une importance toute particulière pour Google, compte tenu de l’essor du marché de la recherche vocale. Les demandes formulées par les utilisateurs d’interfaces vocales ou d’enceintes intelligentes passant par le langage naturel, leur (parfaite) compréhension est désormais un enjeu majeur pour les grands acteurs du secteur.

Tout cela laisse à penser que Google Bert impacte essentiellement les requêtes informationnelles, celles qui accueillent les utilisateurs à l’entrée du tunnel de conversion.

Pas une révolution, mais une continuation des bonnes pratiques

Le deuxième point à avoir en tête découle du premier : cette volonté de comprendre les requêtes longues, complexes et/ou orales n’étant pas nouvelle, ceux qui pratiquent déjà un référencement naturel de qualité n’ont aucune raison de constater une différence dans le traitement de leurs pages.

Google Bert n’est pas une révolution, mais une évolution de la stratégie de Google en matière de compréhension du langage naturel et des intentions des internautes. Par conséquent, les stratégies SEO qui visent à publier des contenus de qualité susceptibles de répondre avec pertinence aux demandes des utilisateurs en tenant compte de leur intention de recherche (c’est l’une des bonnes pratiques incontournables) ont toutes les chances de conserver leurs performances. En ce sens, Bert ne fait que confirmer l’importance d’une démarche SEO et content marketing de qualité.

En somme, il n’y a pas vraiment de levier à actionner pour optimiser une page web pour Google Bert. La meilleure façon de tirer parti de cette mise à jour (ou de ne pas en subir les conséquences), c’est de poursuivre la stratégie content marketing qualitative que vous avez mise en place, ou de rapidement vous orienter vers une stratégie de contenu plus adaptée.

On se quitte avec une infographie en guise de résumé :

Source : Abondance

Visuel d’entête : © Simon – Licence Pixabay

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page