Les pratiques SEO qui ont perdu de leur efficacité

Les pratiques SEO permettent à un site d’apparaître dans les premiers résultats de recherche d’un internaute sur une requête donnée. L’objectif, avec le référencement naturel, est de ne pas passer par un système payant de publicité et de sponsorisation. Mais ces techniques sont en perpétuelle évolution, et les moteurs de recherche sont en causes. Ces derniers mettent régulièrement à jour leurs algorithmes, faisant ainsi évoluer les critères d’efficacité de certaines techniques SEO.

Les pratiques SEO permettent à un site d’apparaître dans les premiers résultats de recherche d’un internaute sur une requête donnée.
© ZBRA Marketing – Licence Unsplash

Les changements peuvent être mineurs et passer presque inaperçus, Google fait d’ailleurs une dizaine de mises à jour par an. Mais ces changements peuvent également être majeurs… Dans ce cas, ces mises à jour impactent le classement de nombreux sites web. Par exemple, à l’automne 2023, Google lance l’update Helpful Content. Le but de cette mise à jour est d’améliorer la chasse aux contenus creux, inutiles, excessivement commerciaux ou obsolètes. Or, le référencement naturel en lui-même n’a en rien perdu de son intérêt pour assurer la visibilité d’une entreprise, car l’expérience de l’internaute reste au cœur des priorités des moteurs de recherche. Ce sont seulement certaines techniques qui sont devenues obsolètes face à l’affinement des capacités des moteurs.

Comment les techniques SEO deviennent-elles obsolètes et pourquoi faut-il les oublier ?

C’est un fait : certaines pratiques de référencement naturel perdent de leur efficacité. Les moteurs de recherche deviennent, en effet, de plus en plus précis dans l’analyse des contenus et les exigences rédactionnelles. Ils ont également des exigences plus élevées quant à l’aspect technique d’un site internet. L’objectif des moteurs de recherche est de proposer aux internautes des pages présentant un contenu en adéquation avec leur requête. La page doit rassembler un maximum de réponses et de précision pour l’internaute. C’est le règne de l’expérience utilisateur, qui représente la tendance de fond. Pour ne citer que quelques exemples :

  • les pages doivent charger de plus en plus rapidement ;
  • le site doit s’afficher sur tout type d’écran ;
  • le contenu doit répondre efficacement à une question ou un besoin et être facile à assimiler…
Comment les techniques SEO deviennent-elles obsolètes et pourquoi faut-il les oublier ?
© Christian Wiediger – Licence Unsplash

En outre, les algorithmes gagnent eux-mêmes en précision. Ils savent mieux repérer les techniques qui visent à ne contenter que le moteur de recherche et non l’internaute, et qui s’apparentent parfois à des pratiques SEO déloyales de Black Hat. Pour ne pas franchir la limite, venez découvrir dans notre article sur le Grey Hat.

Certaines techniques, autrefois performantes, s’apparentent ainsi aujourd’hui à des pratiques de référencement abusives. Poursuivre leur application implique donc de s’exposer à des sanctions dont Google a le secret. D’une part, des pénalités manuelles sont mises en place par les employés de la firme. D’autre part, ce sont les pénalités algorithmiques qui sont appliquées automatiquement par l’algorithme, s’il juge qu’un site ne répond pas aux attentes SEO. L’algorithme Panda s’attaque ainsi aux contenus pauvres, Penguin aux liens de mauvaise qualité, etc. Le risque ? Voir votre site dégringoler dans le classement sur les pages de résultats, perdre en visibilité et donc des clients.

La sur-optimisation de mots-clés ou keyword stuffing

Pratique SEO obsolète : la sur-optimisation de mots-clés ou keyword stuffing
© Jess Bailey – Licence Unsplash

Au cœur du référencement naturel se trouvent sans conteste les mots-clés et leur place dans les contenus. Il a longtemps été possible de les multiplier sur une page web, dans les textes lisibles par l’internaute, mais aussi dans des zones rendues invisibles dans le seul but d’en ajouter davantage. Le moteur de recherche estimait alors qu’un contenu répondait à une requête parce qu’il contenait de nombreuses fois un mot-clé. Ce temps est cependant révolu.

Les algorithmes savent désormais reconnaître un champ lexical, des synonymes, un texte informatif ou creux. Ils jugent même que la multiplication des mots-clés nuit à la lisibilité d’un texte par l’internaute. Et ceci va à l’encontre de la tendance générale. C’est pourquoi Google pénalise à présent les sites qui recourent à cette pratique. Vérifiez que votre texte est écrit avec naturel. Il doit être agréable à lire, informatif, doit contenir un vocabulaire riche et ne doit pas se répéter.

L’emploi de liens artificiels désormais détecté par Google

L’emploi de liens artificiels désormais détecté par Google
© viarami – Licence Pixabay

Le netlinking ou backlinking fait toujours partie des techniques SEO valorisées par Google. Cette pratique consiste à obtenir des liens vers son site internet depuis un autre site. Les moteurs de recherche y voient en effet une preuve de l’intérêt de votre contenu web, puisqu’une autre personne a jugé utile pour l’intérêt de son audience de l’envoyer approfondir sa recherche vers vous. Toutefois, il est plus nécessaire que jamais de respecter les règles imposées par Google. Le domaine référent doit être de qualité et l’ancre soigneusement choisie.

Ces critères posent le netlinking comme un travail de référencement de longue haleine. L’achat ou l’échange de liens en masse n’est plus possible. Google remarque la sur-optimisation et pondère la valeur des liens qui conduisent à une même URL. L’apparition de nombreux backlinks en peu de temps éveille également sa suspicion et fait perdre des positions.

Les contenus vides et le duplicate content

Le contenu d’une page web doit répondre à une recherche de l’internaute, qu’il s’agisse d’une information, d’un produit, d’un service… Les pages créées uniquement pour les moteurs de recherche, qui n’apportent aucune plus-value, sont désormais à bannir. Il reste possible de recycler ses anciens contenus. Optimisez ceux qui se révèlent aujourd’hui trop pauvres au regard des critères d’exigence des moteurs et des internautes.

Le contenu dupliqué ou duplicate content est également considéré comme un contenu pauvre. Il se contente de répéter ce qui se trouve déjà ailleurs. Il ne fait pas valoir votre propre expertise et ne vous différencie pas. Google pénalise donc ce type de contenu et valorise les textes originaux, uniques, informatifs et faciles à lire par l’internaute.

Négliger le caractère mobile-friendly de votre site

Négliger le caractère mobile-friendly de votre site
© Brett Jordan – Licence Unsplash

Le développement d’Internet et des recherches en ligne depuis un téléphone mobile ne cesse d’accroitre. Ceci a engendré l’apparition d’un nouveau critère de référencement chez les moteurs de recherche : le caractère mobile-friendly d’un site.

L’usage sur mobile d’Internet a pris de l’ampleur. En effet, les téléphones mobiles représentent désormais plus de 55 % du trafic mondial(1). La tendance reste en outre à la hausse. Ceci pousse ainsi Google à mettre en avant les sites qui tiennent compte de cet aspect de la recherche internet. Dans le cas contraire, il déclasse les autres. Alors, si le développement d’une version pour smartphone de votre site a pu être un temps laissé de côté, c’est désormais une obligation en matière de SEO.

Quelles sont les meilleures pratiques SEO actuelles ?

Vous souhaitez tenir compte des nouvelles exigences des internautes et des critères actuels des moteurs de recherche ? Voici les nouvelles pratiques SEO que nous vous conseillons d’appliquer :

  • Rédiger des contenus plus longs et approfondis : contenu informatif, clair, hiérarchisé, utile, qui répond à la requête d’un internaute et prouve votre spécificité.
  • Intégrer des visuels à votre contenu : les internautes préfèrent les visuels, Google les met donc en valeur.
  • Penser au développement de la recherche vocale : privilégier les questions et les formulations orales.
  • Optimiser le SEO technique : temps de chargement rapide, site sécurisé par le certificat SSL, navigation intuitive.
  • Créer un site responsive, pour les mobiles en particulier, mais aussi les tablettes et autres écrans…

De manière générale, pensez qualité et authenticité, en gardant un but en tête : optimiser l’expérience utilisateur !

Le temps du bourrage de mots-clés, des schémas artificiels de lien ou encore du contenu dupliqué ou inutile est révolu. Certaines de ces techniques peuvent même être à présent considérées comme des pratiques SEO abusives. Dans tous les cas, elles engendrent des pénalités qui nuisent à votre référencement et à votre trafic. Pour vous assurer un référencement naturel de qualité, en accord avec les pratiques actuelles, confiez votre contenu à votre agence de rédaction web hREF.

  1. https://explodingtopics.com/blog/mobile-internet-traffic

Des questions ?

E-book gratuit

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter hREF