Trafic SEO : que faire en cas de baisse soudaine ?

L'équipe hREF
10 janvier 2023

Vous pensez faire face à une baisse de trafic due au SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche) ? Vous devez réagir très vite, mais sans paniquer, de manière réfléchie, pour limiter au maximum la diminution de votre audience. Il s’agit d’abord de rapidement cerner d’où provient la dégradation de vos positions. Puis, il convient d’apporter les corrections adéquates afin de retrouver votre niveau de référencement antérieur. Et comme il vaut toujours mieux prévenir que guérir, découvrez quelques conseils pour vous éviter de faire face à une baisse soudaine du trafic SEO de votre site.

Les causes possibles de la baisse de trafic SEO

Pour bien comprendre la dégradation soudaine du référencement d’un site, il est important de savoir quelles sont les causes possibles.

Parmi ces raisons potentielles, les experts en SEO citent le plus fréquemment ces différentes causes :

  • Mise à jour majeure de l’algorithme Google (également appelée Core Update). Le célèbre moteur de recherche détient 91 % des parts de marché, selon le site StatCounter. Ainsi, au moindre changement de Google, de nombreux sites sont impactés. Et l’algorithme Google est mis à jour fréquemment ! Ainsi, certains changements majeurs peuvent avoir un effet radical sur le positionnement d’un site.
  • Pénalité infligée par Google (l’effet Sandbox). Google n’a jamais confirmé clairement l’existence de sanctions sur les positions de certains sites faisant dans la suroptimisation. Mais le moteur de recherche invite tout de même à ne pas abuser de certaines pratiques SEO douteuses. On pense notamment au linking externe (des liens sur d’autres sites vers son site web, appelés backlinks).
Les causes possibles de la baisse de trafic SEO
© firmbee – Licence Unsplash
  • Une optimisation SEO récente qui n’a pas fonctionné. Dans le même ordre d’idée, une tentative d’optimisation d’une ou plusieurs pages de votre site, sur un ou plusieurs mots-clés, peut être sanctionnée par les moteurs de recherche. Ces derniers peuvent en effet considérer la tentative d’optimisation comme trop rapide ou trop abrupte.
  • Une action structurelle sur le site (refonte du site avec des changements d’URLs avec ou sans redirection, mise à jour du CMS ou d’un plugin, suppression de pages, etc.).
  • Optimisation SEO récente qui n’a pas fonctionné. L’amélioration d’une ou plusieurs pages d’un site, sur un ou plusieurs mots-clés, peut être sanctionnée par les moteurs de recherche. Ces derniers peuvent en effet considérer la tentative d’optimisation comme trop rapide ou trop abrupte.
  • Action structurelle sur le site : refonte du site avec des changements d’URLs avec ou sans redirection, mise à jour du CMS ou d’un plugin, suppression de pages, etc.
  • Problèmes techniques : pages du site inaccessibles, bug sur un module ou un plugin, ralentissement des pages, problèmes sur le sitemap ou le fichier robots.txt, piratage du site, etc.
  • Augmentation de la concurrence. Il peut s’agir d’une hausse du nombre de sites venant se positionner sur les mêmes mots-clés que vous, ou une amélioration de leur niveau de référencement.

Faire un état des lieux sur le trafic SEO

Votre baisse de trafic peut être due à l’une de ces causes liées au SEO, mais également à la saisonnalité. Par exemple, une diminution de l’audience survenant pendant l’hiver sur des fiches produits concernant des tee-shirts n’est pas anormale. Pour être sûr que votre baisse de trafic est due au SEO, vous pouvez reprendre la liste de causes ci-dessus et vous demander si l’une ou plusieurs d’entre elles pourraient être à l’origine de votre baisse d’audience. Posez-vous la question notamment en vous rappelant de vos actions réalisées ces derniers temps sur le site.

Les outils pour réaliser un état des lieux du trafic SEO

Pour affiner votre recherche, il est primordial de réaliser un état des lieux du niveau de trafic de votre site.

De nombreux outils peuvent vous aider à réaliser cet audit, parmi lesquels on citera ici les essentiels :

  • Google Analytics : il vous permet d’avoir une vue d’ensemble de votre trafic. Mais il permet aussi d’obtenir des résultats précis sur certaines pages de votre site ou certains mots-clés que vous ciblez. Google Analytics vous donne également la possibilité de fixer des metrics (indicateurs) et de les suivre. Par exemple, vous pouvez personnaliser des résultats sur vos sources de trafic. L’objectif est de pouvoir, rapidement, vous apercevoir quand votre site est atteint par une baisse de trafic SEO. Vous pouvez aussi fixer d’autres KPIs révélateurs. Par exemple, la baisse du temps moyen passé sur une page en particulier peut témoigner d’un problème technique.
  • Google Search Console : elle permet de savoir si votre site est bien indexé sur le moteur de recherche. Si ce n’est pas le cas, elle vous aiguille et vous donne des conseils.
  • Screaming Frog :il est capable de parcourir l’ensemble de votre site. Ce crawler SEO y repère les erreurs liées aussi bien à la technique (pages inaccessibles ou manquantes, problèmes sur le fichier robots.txt, etc.), qu’au référencement (manque d’optimisation, contenu dupliqué, etc.).
  • SEMrush : c’est un outil de suivi SEO très complet. Il rend compte notamment de vos positions sur les moteurs de recherche en fonction de vos différentes requêtes ciblées. Il partage également le positionnement de vos concurrents ainsi que les mots clés utilisés par ces derniers.

Mettre en place des actions correctrices

Les différentes actions correctrices

Les actions correctrices à mettre en place dépendent de l’origine de la baisse de trafic SEO. En fonction de la ou des cause(s) du problème, il vous faudra réaliser les corrections suivantes :

  • Vous pensez qu’une action réalisée de votre part en termes de référencement ou au niveau technique a causé la perte de positions ? Revenez immédiatement à la situation précédente.
  • Votre linking a pu être pénalisé par Google ? Revoyez votre stratégie de liens, notamment en évitant les différentes erreurs commises le plus fréquemment.
  • L’état des lieux de votre trafic SEO vous a permis de déceler des erreurs techniques ou liées au référencement ? Intervenez rapidement sur vos liens cassés ou encore votre contenu dupliqué.
  • La concurrence vous est passée devant grâce à un travail de référencement ? À vous de remettre un « coup de collier » sur l’optimisation SEO de votre site. Vous pouvez notamment faire appel à une agence de rédaction spécialisée dans le référencement Web. Cette dernière vous aidera à optimiser vos contenus : rédaction de nouveaux contenus, mise à jour d’anciens articles, optimisation de certaines pages sur des requêtes précises, etc.
Mettre en place des actions correctrices
© Marvin Meyer – Licence Unsplash
  • Vous êtes victime d’un piratage ? Mettez en place les mesures de sécurité adéquates pour protéger votre site contre les hackers. S’il s’agit d’une attaque ciblée au niveau de votre référencement, il est possible de vous prémunir contre ce Negative SEO.
  • Vous savez qu’une mise à jour importante de l’algorithme Google coïncide avec votre baisse de trafic ? Étudiez en profondeur les changements provoqués par cette MAJ et adaptez votre site en fonction. Il est possible d’instaurer des mesures en amont de ces mises à jour pour éviter les surprises.

L’importance du suivi des actions

Ces actions peuvent être mises en place seul ou avec l’aide d’un prestataire externes (agence SEO, agence de contenu éditorial). Mais elles doivent être suivies par l’instauration d’une veille sérieuse. Il est primordial de continuer à surveiller votre audience : le trafic est-il revenu ? continue-t-il de baisser ? Vérifiez également vos positions et continuer, éventuellement, à prendre des mesures en fonction des résultats des précédentes actions correctrices.

Il est en effet primordial de continuer à surveiller votre audience
© John Schnobrich – Licence Unsplash

Comment se prémunir de la baisse de trafic ?

Des actions peuvent être mises en place en amont pour anticiper une baisse de trafic. Ceci est notamment utile pour devancer les mises à jour de l’algorithme Google. En effet, le moteur de recherche a pris l’habitude d’annoncer ses Core Updates. Des sites spécialisés décortiquent alors les changements à venir et indiquent comment s’y préparer en termes de référencement.

Il est également important d’utiliser différents outils SEO afin de réaliser un monitoring complet et quotidien de votre site. Cette surveillance vous alertera dès les premiers signes de baisse. Vous gagnerez ainsi en réactivité et vous pourrez sans doute éviter une diminution de trafic trop importante.

Vous pouvez vous faire épauler dans cette tâche, ou la confier totalement à une agence SEO. Dans les deux cas, il vous faudra mettre en place des réunions régulières, idéalement toutes les semaines ou deux semaines. L’objectif est d’effectuer un suivi des positions, du trafic et des éventuels problèmes déjà connus ou à venir. Il est aussi possible de solliciter une entreprise spécialisée pour réaliser des audits SEO complets de votre site. Il est conseillé de réaliser cet audit plusieurs fois par an. Là encore le but est d’être capable d’anticiper des soucis de référencement et une baisse de trafic SEO.

À lire aussi

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page