Pourquoi vous avez intérêt à vous référencer sur Google Actu et comment faire ?

L'équipe hREF
21 janvier 2022

Vous n’avez pas pu y échapper, à chaque recherche que vous effectuez sur le moteur de recherche, Google met régulièrement en avant, en position zéro, des résultats issus de sa plateforme Google actualités. Autant dire que s’y faire référencer constitue un levier très puissant pour booster votre visibilité et, partant, le trafic de votre site web.  À condition de respecter quelques règles.

Qu’est-ce que Google actualités ?

Créé en 2002 aux USA, Google actualités ou Google News dans les pays anglo-saxons, est un service de référencement des contenus « chauds » parmi les plus populaires au monde. Accessible gratuitement, ce service fonctionne sur le même principe qu’un moteur de recherche mais ne référence que des contenus récemment publiés sur le web. 

Le principe de Google actualité repose sur l’indexation rapide de contenus provenant de sites que Google identifie comme une source d’actualité (majoritairement des sites de presse, mais pas seulement). En résumé, un bot s’occupe de naviguer sur ces sources afin d’identifier les articles les plus récents. L’algorithme de Google les positionne ensuite, comme sur les SERPs, en fonction de leur pertinence sur la page des résultats de Google actualités.

Sans requête initiale, les articles sont par défaut agrégés dans 9 rubriques : à la une, référençant les contenus les plus chauds ; l’actualité française ; l’actualité internationale ; les actualités locales ; l’économie ; les sciences et technologies ; les divertissements ; le sport et la santé. Disponible depuis 2009 en France, Google actualités est proposé dans 22 pays, référençant près de 50 000 sources d’informations. 

© geralt / Pixabay Pixabay License

Pourquoi se faire référencer par Google actualités ?

On le sait, Google est le moteur de recherche incontournable, du moins celui qui concentre le plus d’utilisateurs au monde avec une part de marché conséquence, voir monopolistique. En France, sa part de marché tutoie les 92 % ! 

Être présent sur les pages de résultats du moteur n’est donc plus une option pour une entreprise. Mieux, y être bien référencé, de façon visible, est une nécessité. Ce que permet Google actualités. En effet, les contenus indexés sur ce service sont poussés par l’algorithme, apparaissant très fréquemment en position zéro. Une position idéale pour rafler un maximum de clic.

Ce type de positionnement « zéro » a évidemment un impact direct sur la fréquentation d’un site : au niveau mondial, Google Actualités draine, toutes les semaines, près d’un milliard de visiteurs vers les sites qu’il référence. En somme, Google actualités constitue un levier efficace et puissant pour acquérir du trafic pour votre site web. 

L’autre avantage à se faire référencer sur Google actualités ne tient pas seulement à la quantité de trafic obtenu mais également à la qualité de celui-ci. Depuis 2017, le service offre la possibilité à ces utilisateurs de personnaliser l’outil en fonction de leurs centres d’intérêt. Aussi, beaucoup d’entre eux ne verront s’afficher que des sujets qui les intéressent au premier chef : en ce sens, ceux qui seront amenés à vous lire seront aussi les plus susceptibles d’être engagés par vos contenus et de passer à l’acte d’achat. 

Pour finir, nous aurons l’occasion d’y revenir plus bas, apparaître dans les actualités de Google implique de bien soigner son SEO. Si les critères d’indexation peuvent sembler identiques entre le moteur de recherche et le service news de Google, le second est plus pointilleux. Une bonne occasion d’optimiser votre site et vos pages : ce sera toujours bénéfique pour votre stratégie de référencement globale. 

Quels sites peuvent être référencés sur Google actualités ?

A priori, lorsqu’on fait une recherche sur Google actualités, il semble que ce Graal en matière de référencement ne soit accessible qu’aux sites des « grands » médias, Le Figaro ou Le Monde par exemple. Rien n’est pourtant moins vrai. Potentiellement, tous les sites peuvent être présents sur le service

© USA-Reiseblogger / Pixabay Pixabay License

Ceci dit, il ne s’agit pas d’être naïf : s’enregistrer auprès de Google actualités pour se positionner comme une source à référencer ne fonctionnera pas si votre site ne respecte pas certains critères. En l’occurrence, des critères éditoriaux. En effet, pour être considéré par le service, il faut disposer d’une certaine puissance en matière de production de contenus

Sachez que le Google News bot, dédié à l’indexation sur Google actualités, répond aux mêmes impératifs que les bots qui indexent les contenus sur les SERPs du moteur. En d’autres termes, la qualité des publications est particulièrement scrutée. Par ailleurs, autre aspect à considérer, les contenus proposés doivent s’inscrire dans l’actualité la plus récente et, par cohérence, l’actualité la plus récente de votre domaine d’activité.

Quels sont les critères à respecter pour être référencés ?

Tous les contenus référencés par Google doivent répondre à un certain nombre de critères, éditoriaux comme techniques. Ces critères s’appliquent également, et de façon particulièrement restrictive, à Google actualités. En effet, il est à noter que les contenus listés par le service news de Google sont accessibles au maximum 30 jours : la « fraîcheur » de l’information est donc un élément primordial.

Quels critères éditoriaux ?

Tous types de contenus écrits, de l’article journalistique, en passant par les billets de blog, les tribunes, les éditoriaux, les communiqués de presse, le fact-checking peuvent apparaître sur Google actu. À condition de respecter ces quatre critères éditoriaux : 

  • Des contenus originaux, fiables et de qualité : vous l’aurez compris, on bannit le copier-coller. Google apprécie en premier lieu les contenus correctement rédigés (l’orthographe et la grammaire comptent), parfaitement intelligibles et qui apportent une information fiable aux lecteurs. Google actualités est très pointilleux sur le sujet : aucune information fausse ou incorrecte ne passera entre les mailles du filet.
  • Du contenu (très) récent et actualisé. Ce qui compte particulièrement aux yeux de Google actualités ? La « fraicheur » de la publication. Aussi, votre contenu ne doit pas simplement être original, il doit être publié dans les heures qui suivent une actualité ou un évènement récent. Mieux, il doit apporter des informations complémentaires. 
  • Des contenus sourcés et identifiés : pour accéder à Google actualités, il faut être transparent. C’est-à-dire que la ou les sources qui ont nourri le contenu sont précisées. Le ou les auteurs doivent être mentionnés.
  • Des contenus pour informer : Google actualités n’a pas vocation à devenir un service promotionnel. Les contenus à visée publicitaire ou commerciale, les annonces ou les articles contenant des liens sponsorisés seront retoqués. Pour éviter tout problème, privilégiez ainsi l’usage de liens standard.

Autre remarque, la taille des articles est également un critère à prendre en compte. Pour qu’ils soient susceptibles d’être repérés par le robot de Google Actualité, mieux vaut qu’ils soient d’une longueur suffisante, en privilégiant des paragraphes longs (minimum entre 4 et 5 lignes). Ils doivent également être écrits pour mettre en avant l’actualité concernée : en ce sens, soignez votre chapô et inspirez-vous de la technique de la pyramide inversée à l’écriture. 

© viarami / Pixabay Pixabay License

Quels critères techniques ?

Si la qualité du contenu prime pour Google, il n’est rien sans une bonne configuration technique. Il faut être attentif à faciliter le travail du Google News bot, en tenant compte de ces éléments : 

  • Une URL permanente et unique. Pour que votre contenu soit intégré au service d’actualités de Google, il doit disposer d’une URL propre (il ne doit pas être mélangé à d’autres actualités), unique et permanente (qu’il conserve même après la publication). Rien de bien nouveau ici : ce type d’URLs uniques et permanentes est un prérequis standard pour être indexé par Google, faute de quoi le bot ne sera pas capable d’identifier les nouvelles pages et les contenus récents. 
  • Rendre vos contenus accessibles aux robots. Il s’agit, là encore, d’un autre prérequis pour être bien référencé : vérifiez que le fichier robot.txt de votre site – le fichier qui précise aux bots les contenus à indexer – est bien configuré pour le SEO et qu’il renvoie vers un sitemap – la liste des URLs à explorer – parfaitement actualisé pour le Google News bot. 
  • Un encodage qui convient. Sachez-le, Google actualités privilégie les sites utilisant un encodage de caractères en UTF-8.
  • Optimiser les images. Un contenu obtient, en général, un meilleur taux de clic avec une illustration. Pour que soit apposé une vignette à côté de votre article dans les résultats de Google actualités, assurez-vous que votre image soit au format .jpg ou .gif et que leurs attributs de hauteur et de largueur soient renseignés.

Derniers petits conseils techniques, n’hésitez pas à afficher une date et une heure de publication sur la page et à bien structurer vos articles, en proposant des balises (Title, H1, H2…) qui détaillent précisément le contenu de vos articles (usez de titres clairs et descriptifs). 

Ce qu’il faut éviter de faire

Après les do, voici les don’t. Certaines techniques censées faciliter ou accélérer votre référencement ne sont pas bien vues par le service Google actualités et, par extension, par Google tout court. Les voici : 

  • Au plan technique, tâchez d’éviter certaines manœuvres considérées comme trompeuses pour les internautesLe cloaking, le textes ou liens cachés, ou la redirection vers des articles republiés à l’identique (ou très peu modifiés) sur une nouvelle URL sont totalement contraires aux recommandations de Google actualités, voire considérés comme du spam. 
  • Au plan éditorial, la qualité, la lisibilité et l’originalité primeront forcément. Partez du principe que vous devez écrire pour vos lecteurs et pas pour les robots, en évitant la création de contenus automatisés, le bourrage de mots-clés, les contenus dupliqués (en interne comme en externe), scrapés, republiés…
© 377053 / Pixabay Pixabay License

À noter, même si votre site est éligible pour diffuser des contenus sur Google actualités, tous ne seront pas obligatoirement repris. Le moteur se réserve en effet le droit de référencer ou non ce que vous proposez. Et si ce n’est pas le cas, la structure de vos articles est parfois à revoir. Soyez conscient que les contenus écrits sont à privilégier : évitez ainsi de placer des éléments multimédias trop haut dans l’article (une vidéo ou une infographie par exemple).

Les étapes pour se référencer sur Google actualités

Contrairement aux moteurs de recherche classiques, se faire référencer par Google actualités ne se fait pas naturellement. Quatre étapes préalables sont nécessaires avant de pouvoir apparaître sur les pages du service news du moteur :

  1. Validez en premier lieu la propriété de votre site depuis la Google Search Console ;
  2. Demandez l’indexation de votre site depuis le Publisher Center de Google ;
  3. Toujours depuis le Publisher center, cliquez sur le bouton « ajouter une publication » et renseignez les informations demandées concernant les URLs et les rubriques à indexer ;
  4. Attendez quelques jours que le moteur vous confirme l’indexation de votre site sur Google actualités. 

Si votre site n’est pas accepté du premier coup, pas de panique. Penchez-vous sur les parties techniques de votre site, peaufinez la qualité et la pertinence éditoriale de vos publications et réessayez d’ici deux mois. 

3 astuces pour que vos contenus soient visibles sur Google actualités

Une fois accepté sur le service news de Google, voici quelques conseils simples pour assurer la bonne visibilité de vos contenus : 

  • Assurez-vous que votre vos pages se chargent rapidement. Basique, ce conseil est pourtant de la première importance : des pages qui mettent trop de temps à s’afficher seront moins bien référencées par les bots et constitueront un repoussoir pour les lecteurs. En ce sens, évitez de surcharger les pages de vos articles de fenêtres publicitaires gourmandes en ressources.
  • Ajoutez une rubrique consacrée aux actualités sur votre site. La création de cette rubrique n’est pas anodine : elle permettra de faciliter le travail des robots, leur indiquant rapidement où sont les contenus les plus récents à crawler.
  • Optimisez vos URLs. Nous l’avons dit plus haut, les articles que vous consacrez à l’actualité doivent disposer d’URLs uniques. Pour qu’elles soient plus performantes, et facilement compréhensibles par les robots, faites en sorte qu’elles soient, sans être trop longues, les plus descriptives possibles et contiennent les bons mots-clés.

Pour conclure, vous l’avez compris, se faire référencer sur Google actualités est une démarche réactive, exigeante et, malheureusement, chronophage. Un dernier conseil ? Se faire accompagner par une agence de rédaction web, qui se consacrera à votre production éditoriale, est une solution pertinente, en particulier pour ceux qui ne disposent pas d’une équipe dédiée à la création de contenus en interne.

Visuel d’entête : © geralt / Pixabay Pixabay License

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page