7 bonnes pratiques pour conclure un article de blog efficacement

L'équipe hREF
14 janvier 2022

En matière de rédaction web, la plupart des conseils se focalisent sur la meilleure façon de commencer un article de blog. Il faut un titre percutant qui attire l’attention, une introduction punchy qui donne d’emblée les clés du contenu, des images séduisantes, etc. Ce sont certes des points importants, puisqu’une accroche mollassonne et un préambule bâclé risquent fort de faire fuir les internautes.

Ce faisant, on oublie trop souvent la conclusion. Celle-ci est pourtant essentielle, puisqu’elle met un point final à l’article et permet d’en résumer les grandes lignes tout en mettant l’accent sur certains éléments déterminants. Mais aussi, il indique au lecteur ce qu’il devra faire ensuite. Pour pallier ce manque criant, nous vous proposons de découvrir 7 bonnes pratiques à adopter pour soigner la conclusion de votre article de blog. Dans une perspective à la fois éditoriale, marketing et SEO.

© janjf93 – Licence Pixabay

1. Résumez le contenu de votre article de blog

Commençons par le B.A.BA. Une conclusion est avant tout un résumé de ce qui a été dit tout au long du contenu. En toute logique, une majorité de rédacteurs adoptent cette règle et proposent à leurs lecteurs, en guise d’épilogue, une version abrégée de l’article de blog qu’ils viennent de consulter.

Il y a au moins trois raisons d’employer cette méthode traditionnelle pour conclure :

  • Les lecteurs ayant tendance à survoler les contenus web. La conclusion est donc l’occasion de leur donner les éléments à retenir. En effet, les internautes passent en moyenne 37 secondes sur un article de blog. Et 43 % d’entre eux parcourent les contenus plutôt que de les lire dans leur intégralité (source). De sorte que la lecture de la seule conclusion doit leur permettre de comprendre d’un coup d’œil le fil du raisonnement et les points saillants de votre texte.
  • Le cerveau a tendance à retenir plus efficacement ce qu’il a lu en premier et en dernier. La conclusion de votre article de blog a donc toutes les chances de rester dans la tête du lecteur.
  • C’est aussi une façon de montrer à l’internaute que vous l’avez emmené précisément là où vous l’aviez promis dans l’introduction. Cela confère de la cohérence à votre contenu.

Dans cet exemple tiré du site presse-citron.net, la conclusion (celle d’un article sur les réseaux sociaux qui nous tiennent éveillés) coche toutes les cases, elle :

  • résume le contenu ;
  • fait le point sur la façon dont les marques s’occupent du problème.

On peut tout à fait comprendre le sujet de l’article en n’en lisant que ces quelques paragraphes.

2. Profitez de la conclusion pour insérer des mots-clés supplémentaires

Dans une perspective SEO, la conclusion de votre article de blog est une opportunité à ne pas négliger. Celle d’ajouter des mots-clés et des expressions pertinentes au regard du champ sémantique travaillé. Vous pouvez répéter la requête principale afin d’en augmenter la densité, ou placer des expressions secondaires que vous n’aviez pas pu intégrer dans le reste du texte.

Dans cet article de blog publié sur Buffer, l’expression clé « personal professional brand », qui revient près de 15 fois dans l’ensemble du texte, apparaît encore deux fois dans la conclusion. C’est une manière d’insister sur cette requête importante pour l’entreprise et d’augmenter le poids SEO de sa page.

Dans cet exemple, tiré du site mailerlite.com, la conclusion propose un encadré qui met en avant les principaux enseignements de l’article de blog, sous la forme d’une checklist. C’est une excellente façon de :

  • attirer l’attention du lecteur ;
  • présenter les points clés qui lui seront utiles ;
  • favoriser la rétention de l’information grâce à un format pédagogique et efficace.

3. Poussez le lecteur à aller plus loin

Le lecteur est parvenu au bout de votre article de blog ! Il est donc juste d’assumer que le sujet l’intéresse. C’est le moment de le pousser à consulter d’autres ressources pertinentes sur le même thème en le renvoyant vers des pages complémentaires de votre site web, ou vers des contenus aux formats diversifiés (vidéo, podcast, webinar…). Avec trois avantages à la clé, vous :

  • renforcez votre position d’expert sur la thématique traitée ;
  • conservez l’internaute sur votre site le plus longtemps possible, ce qui vous permet d’augmenter vos statistiques ;
  • aiguisez l’intérêt du lecteur pour votre marque, vos produits et/ou vos services.

Autre possibilité : vous pouvez profiter de la conclusion pour aborder un sujet qui n’a pas été évoqué dans l’article de blog. Sortir du cadre strict que vous vous êtes imposé tout au long de la rédaction. Par exemple, sur le mode « allez voir aussi ce qu’on propose sur cette autre thématique ».

Il y a plusieurs manières de diriger le lecteur vers des ressources complémentaires, comme vous pouvez le voir avec ces quelques exemples.

Sur le blog de HubSpot, chaque article est suivi d’un panel de contenus recommandés. Sous la forme de cadres avec vignettes d’illustration. Mais attention aux suggestions automatiques proposées par les plugins. Mieux vaut sélectionner vous-même les contenus mis en avant pour les lecteurs.

Shopify adopte une démarche simple mais efficace. Ce guide de la vente en ligne pour 2022 se conclut sur une liste de liens vers des ressources pertinentes, avec des ancres qui reproduisent les titres des articles correspondants (ce qui est à la fois très clair pour le lecteur et très efficient en matière de SEO).

Le site spécialisé dans l’horlogerie Chronotempus combine ici deux méthodes. Dans cet article de blog dédié à la marque Omega, la (brève) conclusion, qui intègre trois liens, est suivie d’une liste de liens internes optimisés sur les noms des marques concernées.

4. Insérez un unique bouton d’appel à l’action dans votre article de blog

Les boutons CTA (call-to-action) sont des leviers essentiels pour la génération de leads. Il est commun de les afficher en divers points stratégiques d’un article de blog, en particulier à la fin. Cela permet de concevoir la conclusion du contenu comme une landing page.

© Sophieja23 – Licence Pixabay

Pour autant, il est important de se focaliser sur un unique CTA. Plusieurs boutons d’appel à l’action risquent de :

  • créer la confusion ;
  • pousser votre lecteur à cliquer sur un lien de moindre valeur. Vous auriez voulu qu’il se rende directement sur la page de vente, mais il a cliqué sur le bouton renvoyant au formulaire d’inscription à la newsletter.

Un seul bouton, c’est d’autant plus de chances de générer une conversion.

Par conséquent, mieux vaut clore votre article de blog par un unique CTA, visible et explicite. C’est le bon moment pour inciter l’internaute au clic : il est allé au bout du contenu. Ce qui veut dire qu’il est potentiellement intéressé par ce que vous avez à proposer.

À la fin de cet article, HubSpot donne des consignes sans ambiguïté :

  • une invitation à télécharger le document (qui démarre par un verbe d’action) ;
  • la possibilité de cliquer sur l’ancre de lien ou sur le bouton CTA lui-même ;
  • des indications concernant le contenu.

Vous pouvez également utiliser un même CTA pour des pages différentes, mais classées dans la même thématique. Par exemple, sur le site Les Furets, on trouve un bouton appelant à comparer les devis automobiles sur l’ensemble des pages relatives à l’assurance voiture.

5. Connectez-vous avec votre lecteur

La conclusion de votre article de blog est l’occasion ou jamais de tisser des liens plus personnels avec le lecteur. De vous montrer moins formel et factuel. Un trait d’humour, une prise de position, un appel aux émotions sont autant de manières d’alléger un contenu à la tonalité professionnelle et sérieuse, et de créer une connexion avec l’internaute. Celui-ci sera d’autant plus incité à commenter ou à partager le contenu qu’il se sentira plus concerné.

En conclusion de cet article publié sur le blog de Ahrefs, l’auteur emploie la première personne du singulier pour s’adresser directement à l’internaute. « Est-ce que je suis passé à côté de quelque chose d’important à propos de l’inbound marketing ? Dites-le moi sur Twitter. » Ce faisant, il fait appel à l’expertise de son lecteur, transforme son article de blog en contenu participatif, et renvoie par la même occasion à son compte personnel sur Twitter.

6. Mettez votre marque en avant (et faites un peu de promotion)

En stratégie de contenu, il est recommandé de favoriser l’approche informative. On considère qu’une stratégie content marketing doit s’en tenir à un ratio 80/20. 80 % de contenus informatifs pour 20 % de contenus promotionnels. Mais cette règle peut s’appliquer aux contenus eux-mêmes. Ainsi, un article de blog informatif à 99 % laissera un peu de place à la promotion… dans la conclusion !

L’épilogue est, en effet, le bon endroit pour mettre en avant votre marque, vos produits ou vos services, d’une manière subtile et pertinente. Par exemple, en attirant l’attention du lecteur sur la façon dont votre entreprise peut lui apporter de la valeur ajoutée. Ou en plaçant un lien qui renvoie vers la page produit/service.

Extrait du site Meltwater

Cette conclusion a l’avantage de ramener vers les solutions conçues par l’entreprise, en lien avec le sujet traité dans l’article. Après avoir longuement informé le lecteur, l’auteur lui rappelle que la marque propose précisément les outils dont il a besoin et le renvoie à un formulaire de contact, situé juste en dessous.

À la fin de cet article de blog consacré à la création de vidéos sur YouTube, l’auteur n’hésite pas à souligner les avantages des solutions proposées par Hootsuite dans ce cas particulier, et à proposer un essai gratuit. Le message est clair. Si vous vous sentez concerné par le sujet de l’article, l’outil Hootsuite est fait pour vous.

7. Terminez votre article de blog sur une FAQ

La Foire Aux Questions n’est pas qu’un outil pédagogique susceptible d’apporter aux internautes les réponses aux questions qu’ils se posent. C’est aussi un levier SEO particulièrement efficace qui permet de placer de nombreux mots-clés et de formuler des requêtes sous forme d’interrogations. L’occasion de cibler une position zéro sur Google (voir notre article sur les featured snippets).

Sur Shopify, la plupart des contenus de blog se terminent sur une série de questions en lien avec le sujet traité. Ces FAQ reprennent des questions populaires posées par les internautes à Google, et les réponses sont parfaitement adaptées à la recherche d’une position zéro (pas plus de 100 mots).

En conclusion

Ne négligez surtout pas la conclusion de votre article de blog ! Il est tentant de passer rapidement sur cette obligation, surtout après avoir passé beaucoup de temps sur la rédaction du contenu, et en sachant que la majorité des lecteurs n’iront pas jusque-là. Pourtant, l’épilogue est crucial ! C’est l’occasion de résumer les grandes lignes de votre article, mais aussi d’en faire un ultime levier de notoriété, de SEO, voire de conversion !

Visuel d’entête : © Xan_Photography – Licence Pixabay

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page