Quels KPI suivre pour piloter votre stratégie de marketing social ?

C’est indiscutable : une solide présence sociale est incontournable. Mais cette présence doit s’inscrire dans une stratégie plus globale, construite autour d’objectifs clairs, d’un plan d’action précis, d’un planning cohérent… et d’indicateurs de performance pertinents. Or, des indicateurs, il en existe des tonnes : nombre d’abonnés, nombre d’interactions, volume de trafic généré, taux de clics… Ces métriques n’ont pas toutes le même sens, ni la même importance. Alors, comment choisir ses KPI réseaux sociaux ? Pour vous aider, nous avons dressé une liste des indicateurs essentiels à suivre pour piloter votre stratégie sociale et booster vos performances.

Pourquoi mesurer les performances de votre stratégie sociale ?

Le marketing ne doit rien au hasard, que ce soit sur les réseaux sociaux ou ailleurs. Les bons résultats sont toujours le produit d’une stratégie équilibrée, bâtie sur des piliers robustes et faisant l’objet d’un suivi permanent.

C’est là que les indicateurs de performance – les KPI réseaux sociaux – prennent tout leur sens. Ils aident les marques à évaluer l’efficacité de leur présence sur les plateformes sociales, à analyser l’étendue des retombées marketing, à ajuster et à perfectionner leurs stratégies, et in fine à optimiser leurs performances (et donc leurs revenus). Lorsque les objectifs ne sont pas atteints, on jette un œil aux KPI pour savoir ce qui cloche et, surtout, ce qu’on peut faire pour y remédier.

Pourquoi mesurer les performances de votre stratégie sociale ?
© BiljaST – Licence Pixabay

Toutefois, l’importance des KPI réseaux sociaux ne se limite pas à cette dimension de suivi et de contrôle. Dans le cadre de votre stratégie sociale, ces indicateurs vous aident à…

  • évaluer l’efficacité des actions marketing que vous avez lancées, et comprendre pourquoi elles ont réussi ou échoué ;
  • analyser les résultats afin d’en tirer des enseignements à appliquer à la campagne en cours et/ou aux prochaines campagnes ;
  • fixer de nouveaux objectifs toujours plus cohérents au regard des résultats des campagnes précédentes,
  • mieux connaître vos audiences, leurs centres d’intérêt et leurs préférences, pour nourrir vos personae et votre stratégie sociale ;
  • mettre l’accent sur les actions les plus efficaces et les plus rentables, de manière à créer des campagnes avec un ROI positif ;
  • obtenir des données chiffrées relatives à la performance d’une campagne, dans un but pédagogique (convaincre sa direction, ses partenaires ou son client de l’efficacité des actions mises en place, et de la légitimité de la stratégie déployée).

Plus globalement, ce sont de puissants outils d’aide à la décision. Reste à savoir lesquels choisir…

Quels KPI réseaux sociaux suivre en priorité dans le cadre de votre stratégie marketing ?

Cette liste de KPI réseaux sociaux n’est pas exhaustive : elle reflète notre vision de l’importance des métriques à suivre pour orienter une stratégie sociale dans la bonne direction. Nous avons classé ces indicateurs dans trois grandes catégories : la notoriété, l’impact des publications, et l’efficacité des actions de marketing social.

Quels KPI réseaux sociaux suivre en priorité dans le cadre de votre stratégie marketing ?
© ar130405 – Licence Pixabay

Mesurer la notoriété de sa marque sur les médias sociaux

Ces indicateurs apportent des informations sur la notoriété de votre marque, mais aussi sur le degré de crédibilité que les internautes lui accordent. Ce faisant, ils vous aident à mesurer l’impact de votre présence sociale sur vos audiences et à évaluer la manière dont le grand public parle de vous.

  • Le nombre d’abonnés ou de followers fait partie des KPI réseaux sociaux à suivre en continu : il vous donne une idée claire de la vitesse à laquelle votre communauté grandit. Il est également possible d’en tirer une autre information : la qualité de votre audience. Cela vous permet de cibler avec précision la part de vos abonnés la plus susceptible de s’engager en faveur de votre marque. En parallèle, on peut regarder aussi : le taux de croissance de la communauté (sur une période donnée ou au cours d’une campagne spécifique) et le taux de désabonnement.
  • Le taux de publication. Rapporté à d’autres KPI réseaux sociaux, comme le taux de croissance de la communauté, cet indicateur vous aide à définir le nombre de publications à atteindre pour garder le contact avec vos abonnés et créer une relation de confiance. C’est aussi un moyen pour évaluer la performance de votre community manager, le cas échéant.
  • Les mentions de la marque. Cet indicateur de notoriété mesure le nombre de fois où votre marque est citée dans les publications créées par les internautes. Un taux élevé est une preuve de notoriété. C’est aussi un indicateur de la qualité de cette notoriété : positive ou négative, selon la manière dont les gens parlent de vous.
Mesurer la notoriété de sa marque sur les médias sociaux
© Mohamed_hassan – Licence Pixabay

Mesurer l’impact des publications sur ses audiences

Voici une liste de KPI réseaux sociaux essentiels pour évaluer la qualité de votre audience et l’étendue de son engagement.

  • Le taux d’engagement mesure les interactions générées par vos publications : les mentions « J’aime », les commentaires, les retweets, les partages, les enregistrements dans les favoris, etc. Les commentaires et les partages, en particulier, sont révélateurs d’un engagement plus significatif et d’une implication plus grande de vos abonnés. Cet indicateur vous permet aussi d’évaluer la qualité intrinsèque de chaque publication, selon qu’elle pousse ou non vos audiences à réagir.
  • Le nombre de clics (sur des liens qui renvoient vers le site web de votre marque) détermine l’intérêt de vos audiences pour les contenus que vous proposez, et leur désir d’aller plus loin. Le nombre d’impressions est un équivalent qui mesure le nombre de fois où une publication est affichée dans le fil d’actualité des internautes.
  • La portée des publications s’intéresse au nombre de personnes qui ont vu vos posts, qu’il s’agisse de vos abonnés ou des membres de leur réseau. De sorte que cet indicateur révèle aussi votre capacité à toucher des internautes au-delà du cercle de votre propre communauté – des personnes susceptibles de s’abonner, de suivre votre marque et de se convertir.
Mesurer l’impact des publications sur ses audiences
© GDJ – Licence Pixabay

Mesurer l’efficacité des actions sociales

L’efficacité de vos actions est la clé de la rentabilité de votre stratégie sociale. Les KPI réseaux sociaux qui suivent s’intéressent de près aux résultats concrets produits par vos campagnes.

  • Le coût par clic s’applique surtout aux publications sponsorisées, comprendre : aux publicités sociales – les Facebook Ads, par exemple. Il correspond au montant investi pour générer un clic sur un post, de manière à mesurer la rentabilité d’une campagne publicitaire : il faut X euros pour obtenir un clic.
  • Le volume de trafic généré sur le site web de votre marque renvoie au nombre d’internautes qui arrivent sur vos pages depuis les réseaux sociaux, le plus souvent en cliquant sur un lien intégré à une publication. Votre site étant votre principal support de vente, cet indicateur vous permet d’évaluer l’efficacité de vos efforts marketing pour ce qui est de générer des leads potentiels.
  • Le taux de conversion rend compte des actions réalisées par les internautes au regard de vos objectifs, c’est-à-dire en fonction de ce que vous voulez qu’ils fassent : remplir un formulaire, télécharger un contenu ou une application, prendre un rendez-vous, acheter un produit ou un service, etc. Ce taux correspond au nombre de visiteurs que vous avez convertis en leads – première étape incontournable pour en faire des clients.

Avec cet aperçu des KPI réseaux sociaux essentiels, vous avez toutes les cartes en main pour suivre ceux qui vous semblent pertinents – les mieux adaptés à votre stratégie sociale et à vos objectifs. N’oubliez pas de tenir compte des particularités de chaque plateforme pour faire votre choix !

Des questions ?

E-book gratuit

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter hREF