Comment mesurer l’efficacité de son blog ?

L'équipe hREF
29 mai 2019

Il est loin le temps des campagnes publicitaires incitant directement le prospect à acheter tel produit ou à souscrire à tel service. La création d’un blog, arme ultime de l’inbound marketing, permet de promouvoir ses biens ou services de façon bien plus subtile. Certes, mais comment savoir si le jeu en vaut la chandelle ? Pour confirmer que votre blog est véritablement utile, vous devrez mesurer son efficacité en étudiant différents indicateurs clés de performance, les fameux KPI pour key performance indicator. Le point sur ces données à surveiller et les outils permettant d’interpréter les résultats.

Définir les objectifs de son blog

Avant d’entrevoir quels KPI suivre, une définition des objectifs du blog d’entreprise est indispensable. Si l’objectif final consistera toujours à accroître votre chiffre d’affaires, il faut néanmoins adopter la bonne stratégie éditoriale web conformément aux règles d’or de la rédaction web.

La plus évidente pour espérer des conversions – c’est-à-dire quand le prospect devient un client – revient à « booster » le trafic de votre site. Le calcul est simple : plus il y a de personnes sur votre site web, plus les chances de voir votre carnet de commandes se remplir sont fortes. Il convient toutefois de nuancer cette analogie. Car pour multiplier les conversions, il faut attirer essentiellement des internautes qualifiés, c’est-à-dire en mesure de concrétiser leur démarche par un achat. Et c’est là que la qualité de votre blog entre en jeu. En proposant des articles assurément utiles aux chefs d’entreprise, aux directeurs de communication ou aux responsables des achats, par exemple, vous marquez des points pour espérer voir ces prospects s’intéresser aux solutions que vous proposez.

L’objectif de votre blog peut également être moins direct, mais reposer davantage sur le développement de votre image, sur l’accroissement de votre notoriété. Vos articles, s’ils sont mis en avant sur les réseaux sociaux, seront un excellent moyen de vous faire connaître et, éventuellement, d’attirer de nouveaux collaborateurs reconnus pour leurs performances. Là encore, un contenu éditorial à forte valeur ajoutée s’avère crucial.

Face à la concurrence ouverte par le digital, il ne suffit pas de mettre en vente ses produits pour trouver preneur. Une stratégie plus globale en e-commerce est indispensable. Proposer des guides d’achat en rapport avec vos produits permet de façon assez naturelle d’orienter le lecteur vers une conversion.

Concrètement, un blog, c’est aussi l’occasion d’améliorer son référencement naturel. Faire appel à une agence de content marketing spécialisée dans la rédaction web SEO demeure la meilleure solution pour remplir cet objectif et figurer en bonne position sur les moteurs de recherche.

Les principaux KPI à suivre

Évaluez le trafic

S’il ne fallait s’attacher qu’à un seul KPI, ce serait le trafic. Autrement dit, le nombre de visiteurs qui consultent votre blog. Cet indicateur est en effet précieux puisqu’il vous permet de vérifier que votre site attire bien du public. Pour entrer dans les détails et interpréter ces données, plusieurs mesures peuvent être analysées :

  • le nombre de visites, soit le nombre de sessions enregistrées sur votre blog sur une période définie. Cette donnée est fiable, car simple à calculer. Mais elle doit être, si possible, agrémentée de la durée des visites pour être vraiment pertinente.
  • le nombre de visiteurs uniques, soit le nombre d’internautes qui consultent votre blog. Il s’agit ici de l’enregistrement du nombre d’adresses IP qui se connectent sur votre site.
  • le nombre de pages vues est l’un des éléments qui méritent le plus d’attention de votre part. Vous pourrez en effet déterminer les contenus les plus consultés et les titres qui n’ont pas suscité d’intérêt. Cette donnée permet donc d’adapter sa stratégie marketing.

Le trafic est donc un KPI essentiel pour mesurer l’activité de votre blog. Cependant, ces données ne sont pas suffisamment qualitatives pour évaluer l’efficacité réelle du site.

Surveillez le partage sur les réseaux sociaux

Pour s’assurer que vos articles de blog intéressent vos visiteurs, analysez le taux de partage sur Facebook, Twitter, LinkedIn ou Instagram. Le résultat sera sans appel. Si vos articles sont partagés, ils sont populaires. S’ils ne le sont pas, il faut en trouver l’explication. Trois raisons principales peuvent être avancées :

  • un défaut technique ne permet pas de partager les liens aisément ;
  • le référencement n’est pas suffisant pour attirer les internautes vers vos articles ;
  • vos articles ne trouvent pas leur cible et/ou ne tiennent pas la promesse émise dans le titre

Quoi qu’il en soit, ces données sonneront soit comme une confirmation de son utilité, soit comme un signal d’alerte et un besoin de réorientation stratégique ou d’adaptation technique. Besoin d’aide ? Commencez par découvrir comment diffuser du contenu engageant sur les réseaux sociaux et quelle est la longueur idéale des articles de blog.

Décryptez les commentaires

Mesurer l’efficacité de son blog, c’est garder un œil sur les chiffres, mais aussi lire et interpréter les commentaires qu’ont suscités vos articles. Le nombre de commentaires permet déjà de vérifier qu’ils ont été lus. Ensuite, vous distinguerez que certains commentaires ont pour seul intérêt de donner de la visibilité à un autre site web. Si toutes vos publications provoquent des débats, c’est bon signe. En plus d’être lus, ils interpellent votre lectorat et donc ne laissent pas indifférent. Un KPI essentiel si vous souhaitez vous démarquer de la concurrence.

Comptez vos abonnés

Retour aux chiffres pour vous rendre compte de l’effet de votre blog sur votre communauté. Outre le niveau d’abonnés qui ont souscrit au flux RSS ou se sont inscrits par e-mail, c’est l’évolution de cette donnée qui vous donnera de véritables clés de compréhension.

Mettez-vous à la place du prospect


Tapez les mots-clés correspondant à vos produits ou vos services sur les moteurs de recherche. Si vous n’apparaissez pas dans la première page, vous devrez réagir. Car, plus de 9 clics sur 10 se font sur la première page de Google. Le référencement n’est donc pas assez performant et il vous faudra publier de nouveaux articles en prenant soin de suivre les grandes tendances SEO 2019.

Optimiser le suivi des indicateurs

Fort de ces éléments, vous pourrez évaluer les performances de votre stratégie digitale. Cependant, il n’est pas question de passer vos journées à éplucher les données que vous glanerez ici et là. Mieux vaut cibler un ou deux KPI en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre. Ou plutôt, utilisez l’outil le plus adapté pour optimiser l’efficacité de votre content marketing. La référence en la matière, c’est bien sûr Google Analytics. Cet outil vous renseigne sur le trafic de votre blog et analyse le comportement des visiteurs ainsi que votre production éditoriale. Google Analytics permet même de mesurer le taux de conversion. Ce seul outil peut donc suffire, mais Hubspot ou encore Kissmetrics proposent aussi ce type de fonctionnalités. Vous pouvez également l’associer avec SumAll qui, lui, recense les statistiques spécifiques aux réseaux sociaux.
En conclusion, ne multipliez ni les outils ni les chiffres. Choisissez plutôt le bon outil pour gérer votre communication éditoriale et concentrez-vous sur un nombre limité de KPI pour vous les approprier, les maîtriser et pouvoir les interpréter durablement.

 

Images

L’image 1 est diffusée sous licence Pexels.

L’image 2 de Nick Youngson est diffusée sous licence CC BY-SA 3.0.

Les images 3 et 4 sont diffusées sous licence Pixabay Commercial.

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page