Les 6 règles d’or de la rédaction web (pour une stratégie de contenu efficace !)

Vous entendez souvent cette formule : « le contenu est roi ». En effet, le content marketing reste l’un des leviers d’acquisition de trafic qualifié les plus efficaces : il génère 3 fois plus de leads que le marketing traditionnel, tout en coûtant 62 % moins cher (source : Search Foresight). Pour autant, pas question d’écrire sur n’importe quel sujet, de n’importe quelle manière et à destination de n’importe qui ! La rédaction pour le web répond à des règles et des normes précises, qui permettent de différencier vos pages et de capter l’attention des lecteurs. Alors, quels contenus rédiger ? Et comment faire en sorte qu’ils soient indexés par les robots des moteurs de recherche, puis lus par vos prospects ? Voici 6 règles d’or à appliquer dans le cadre de votre stratégie de contenu, pour que vos contenus web soient réellement efficaces !

1. Une stratégie de contenu se bâtit autour d’objectifs clairs

Les trois quarts des marketeurs reconnaissent l’efficacité d’une stratégie de contenu (79 % d’entre eux exactement, selon PME-web). Mais encore faut-il que celle-ci soit bien adaptée aux enjeux de leur entreprise !

Pour qu’un contenu soit efficient, il lui faut d’abord répondre à vos objectifs. Avant de vous lancer dans l’écriture (ou de mandater une agence de rédaction web pour le faire à votre place), posez-vous la question : que cherchez-vous à faire avec ces contenus ? Quels sont les buts de votre content marketing ?

Par exemple, voilà ce que répondent les spécialistes du marketing digital à cette question :

(Source : Faber Content et Cmit)

D’une manière ou d’une autre, une stratégie de contenu va permettre d’atteindre l’ensemble de ces objectifs, ou du moins une grande partie (créer du trafic amène à générer des leads, le tout grâce à une plus grande visibilité, dans un but de nurturing puis de vente, etc.). Mais vous pouvez établir des buts plus précis en fonction des besoins de votre entreprise et de votre domaine d’activité, par exemple :

  • Attirer des lecteurs qui passeront un maximum de temps sur vos pages,
  • Augmenter votre taux de conversion,
  • Créer un socle de confiance pour développer votre e-réputation,
  • Avoir des contenus à relayer sur les réseaux sociaux pour faire vivre vos comptes,
  • Accompagner vos prospects tout au long du tunnel de conversion Inbound marketing;
  • Fidéliser vos clients ;

Si vous travaillez avec une agence de rédaction de contenus et/ou avec des rédacteurs web externes, veillez à ce qu’ils soient tous briefés sur les objectifs que vous cherchez à atteindre. La mise en place d’une charte éditoriale vous aidera à rationaliser la production à tous les niveaux.

2. Apprendre à connaître ses lecteurs est essentiel

C’est sans doute LA règle d’or principale, la plus importante, celle qui donne tout son sens à votre stratégie de contenu : vous n’écrivez pas pour vous, mais pour vos lecteurs.

Identifier vos cibles vous permet de choisir les bons sujets et les bons mots-clés, de trouver le ton juste et le style adéquat, puis de déployer l’argumentation pertinente. Car on n’écrit pas de la même manière pour des membres de la génération Y (15-35 ans) ou pour des seniors, pour des vendeurs ou des acheteurs, pour des hommes ou des femmes. Dans ce but, vous avez besoin d’appuyer votre stratégie de contenu sur des « persona », des profils types de vos clients, dessinés en fonction :

  • De la tranche d’âge,
  • Du sexe,
  • De la catégorie socioprofessionnelle,
  • Du niveau d’études,
  • Des affiliations politiques,
  • Du niveau de connaissance du sujet traité,
  • Du type d’informations recherché sur le web…

Avec ces persona en vue, vos contenus seront plus facilement adaptés à vos prospects et clients. Vous serez en mesure de rédiger des articles et de préparer des infographies qui les intéressent réellement, sur la base de données concrètes. Parce que, dans une approche marketing, on ne part jamais des avantages de ses produits et services, mais bien des besoins des consommateurs.

3. Optimiser sa stratégie de contenu pour les moteurs de recherche

Les moteurs de recherche sont la principale cible de votre stratégie de contenu, aux côtés des réseaux sociaux. Le canal Search prodigue en effet 62 % du trafic organique généré par les contenus :

(Source : étude Hubspot citée par Markentive)

Autrement dit, il est indispensable d’adopter une approche SEO dans le cadre de votre content marketing, l’association des deux étant la clé d’un bon positionnement. Cette approche passe par une sélection de mots-clés en phase avec votre domaine d’activité et avec les besoins de vos cibles. Des mots-clés populaires, pas trop concurrentiels, correspondant à des requêtes pertinentes qui fondent votre stratégie de contenu (issus d’outils comme le Keyword Planner de Google AdWords, Google Trends ou encore des solutions professionnelles comme SEMrush ou Keyword Tool).

L’idée, c’est de rédiger des contenus conçus à la fois pour les lecteurs et pour les robots des moteurs de recherche – sans lesquels vos pages ne seront pas indexées. Et donc de placer ces mots-clés dans les balises html de vos articles.

Toutefois, les mots-clés à eux seuls ne suffisent plus à assurer l’efficacité de votre référencement naturel. D’autres leviers sont à prendre en compte. D’abord, il vous faut travailler l’environnement autour des mots-clés, c’est-à-dire vous inscrire dans une démarche sémantique (mots-clés secondaires, synonymes, recherches associées, etc.). Ensuite, il est essentiel de prendre en compte l’évolution des usages et de s’y adapter : impact de la recherche vocale sur les requêtes à travailler, choix de mots-clés longue traîne et spécifiques dans la perspective d’un référencement local, etc. Enfin, la longueur de vos contenus est importante également, car Google aime la qualité – synonyme de textes fouillés et longs.

Pour en apprendre davantage, jetez un œil à ce diaporama sur le référencement naturel dans le cadre d’une stratégie de contenu :

Ecrire pour le web, les internautes et le referencement naturel de Vincent Pereira

(Source : Vincent Pereira)

4. Produire des contenus à forte valeur ajoutée qui apportent quelque chose aux lecteurs

Vos lecteurs accordent une grande importance à l’utilité de vos contenus. Non seulement ils aiment faire leurs propres recherches avant d’entrer en contact avec un prestataire (à 57 % en B2B), mais ils sont également 81 % à faire confiance aux informations lues sur un blog. 61 % d’entre eux ont déjà acheté un produit ou un service après avoir lu un article, et ils sont 80 % à miser sur l’authenticité du contenu pour prendre une décision (source des chiffres : LinkedIn).

Pour le dire autrement : la production qui découle de votre stratégie de contenu doit résolument être orientée vers les lecteurs. Il est vain de vouloir faire du bourrage de mots-clés (une technique SEO qui n’a plus cours) et de préférer le référencement technique aux dépens de la qualité des contenus. En ce sens, un bon contenu est celui qui apporte des informations utiles aux lecteurs, dans le respect de la règle des 80/20 : maximum 20 % de textes promotionnels pour 80 % de contenus informatifs et objectifs.

5. Ne jamais oublier qu’il s’agit de rédiger pour le web

Autrement dit, il ne faut pas oublier que vos contenus sont destinés à des lecteurs qui lisent sur un ordinateur ou sur un terminal mobile. Et qui sont généralement pressés de mettre le doigt sur l’information principale, pour pouvoir rapidement passer à autre chose.

Conséquence : les contenus web se différencient des contenus print en ce qu’ils exigent un style rédactionnel clair, des idées précises, une structure efficace et une approche pédagogique affirmée. En lien avec ces prescriptions globales, un contenu Internet doit être :

  • Surmonté d’un titre court et percutant;
  • Rédigé à l’aide d’un vocabulaire adapté: simple pour des contenus généralistes, plus expert pour des contenus spécifiques ;
  • Structuré en pyramide inversée: l’information la plus importante au début, la plus précise ensuite (voir ci-dessous).

6. Choisir le style et le format adaptés au sujet traité, à la cible visée et au message à faire passer !

Une stratégie de contenu ne peut être efficace qu’à une condition : la cohérence. Dans l’absolu, vous pouvez puiser dans n’importe quel format d’écriture – article de blog, communiqué de presse, news, interview, cas client, guide, livre blanc, tutoriel, vidéo, infographie – dès lors que votre choix est en adéquation avec le cœur de votre stratégie.

On constate, à ce titre, que le billet de blog reste le format favori des marketeurs :

(Source : Faber Content et Cmit)

Ce qui est vrai pour le format l’est aussi pour la tonalité. La légèreté et l’humour sont parfois bienvenus, mais pas dans tous les cas de figure (cela pourrait décrédibiliser un sujet sérieux). À l’inverse, trop de neutralité dans le ton risquerait d’ennuyer vos lecteurs, ou de donner l’impression que vos contenus sont identiques à tous les autres.

Faut-il pour autant se montrer créatif ? Mettre de l’originalité dans sa stratégie de contenu, quitte à surprendre, voire bousculer son audience ?

Les lecteurs semblent répondre par l’affirmative : 70 % des consommateurs préfèrent découvrir une marque via des contenus originaux et créatifs (source : Webmarketing-com.com). Entre autres, cette originalité est un outil fort efficace pour différencier vos contenus de tous ceux qui existent déjà – et ils sont très, très nombreux, croyez-le !

En tout état de cause, ne perdez jamais de vue qu’un bon contenu doit être intéressant, qualitatif et différent du reste de la production digitale. Vos lecteurs répondront ainsi plus facilement « présent ». Et seront incités à effectuer une action, car les internautes sont plus susceptibles de partager des contenus sur les réseaux sociaux :

  • S’ils sont intéressants (dans 63 % des cas),
  • S’ils sont drôles (dans 46 % des cas),
  • S’ils donnent des informations importantes (dans 43 % des cas).

(Source : Blog du modérateur)

N’attendez plus : appliquez ces règles d’or de la rédaction web et boostez l’efficacité de votre stratégie de contenu !

Nous vous laissons avec les 10 concepts clés pour réussir votre stratégie de contenu :

(Source : Cegos)

Images

Les images 1 et 2 sont diffusées sous licence Creative Commons CC0.

L’image 3 est diffusée sous licence Commercial.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page