Référencement naturel : qu’est-ce que le White Hat Seo ?

L'équipe hREF
20 décembre 2022

Le référencement naturel est un vaste monde et il existe bien des manières de le mettre en œuvre. Le White Hat SEO en est une. Il s’agit d’une pratique permettant d’optimiser le référencement web d’un site qui respecte les préconisations de Google. Il concerne tous les aspects du référencement, de la structure SEO d’un site à la production de contenu, en passant par l’accroissement de la popularité. Le White Hat SEO est donc une approche globale du référencement naturel. Elle cherche à éviter ce que l’on pourrait appeler de « la triche » et à respecter une certaine éthique. L’environnement concurrentiel d’Internet et la course au positionnement dans les résultats de recherche poussent effectivement à mettre en place des raccourcis. Mais Google n’apprécie guère ces pratiques.

1. Le White Hat SEO : définition

Le White Hat SEO se positionne comme l’ensemble des bonnes pratiques du référencement web selon Google. Il va souvent de pair avec d’autres concepts similaires : le Grey Hat et le Black Hat. Ce dernier est clairement l’opposé du White Hat. Il consiste, en résumé, à chercher à obtenir les résultats les plus rapides, quitte à duper les moteurs de recherche. Lorsque des techniques de Black Hat sont détectées sur un site, Google applique alors des pénalités importantes. Mais il peut être très difficile de s’en tirer… Il s’agit donc d’une stratégie dangereuse à long terme. Quant au Grey Hat, il apparaît comme un entre-deux : aller au maximum de ce qui est autorisé par les moteurs de recherche, sans franchir nettement la frontière du Black Hat…

Le White Hat SEO : définition
© cottonbro studio – Licence Pexels

Stratégie de référencement de site web, le White Hat est aussi un type particulier de hackeur. Il s’agit, en effet, d’un pirate informatique éthique. Ces White Hats mettent en exergue les failles de sécurité sur Internet et les rendent publiques dans une optique de bien commun. Ils ne travaillent donc pas pour leur intérêt personnel ou dans l’intention de nuire. Ils jouent un rôle important dans la cybersécurité, pour les propriétaires de site comme pour les consommateurs.

2. Pourquoi avoir recours au White Hat SEO ?

Opter pour le White Hat en SEO, c’est respecter les règles fixées par Google. Ainsi, ceci assure plusieurs avantages, essentiellement perceptibles dans la durée.

Améliorer le positionnement d’un site web

C’est le grand enjeu du référencement naturel : rendre son site internet visible aux yeux d’un public intéressé, c’est-à-dire qui fait des recherches en lien avec ce que propose le site. Cet objectif implique que le lien vers le site en question apparaisse le plus haut possible dans la liste des résultats affichée par Google. En effet, c’est là que se concentrent les clics des internautes. De nombreuses études l’ont d’ailleurs démontré. Par exemple, l’étude de Backlinko en 2019 met en évidence que le premier résultat organique affiché par Google reçoit 27,6 % des clics et que les trois premiers cumulent 54,4 % des clics. Or, Google met en avant les sites dont le SEO est travaillé de manière naturelle. Le White Hat contribue donc à favoriser votre positionnement de votre site web.

Améliorer le positionnement d’un site web
© Campaign Creators – Licence Pexels

Générer du trafic sur le long terme

Le White Hat est le meilleur moyen de générer un trafic stable sur son site web. En effet, il assure un bon positionnement, plus durable qu’avec les méthodes de Black Hat. Cette stabilité va de pair avec celle de la clientèle, et de la rentabilité. C’est le choix à faire sans hésiter si vous visez une activité pérenne.

Bénéficier d’une bonne e-réputation

La e-réputation, ou réputation en ligne d’une entreprise, porte des enjeux importants de crédibilité et de fiabilité. Et tous deux sont appréciés par la clientèle. Chacun connaît aujourd’hui le poids des avis laissés en ligne par des internautes. Ces avis influencent beaucoup avant la prise de décision d’achat. Il est donc impératif de préserver une e-réputation optimale, afin de mieux convertir. Or, les pratiques de Black Hat sont perçues comme des techniques de triche, voire de manipulation, par les consommateurs. Tandis que celles de White Hat sont associées à des valeurs d’honnêteté et de transparence. En outre, le White Hat met en avant l’expérience utilisateur, ce qui conduit à une satisfaction client qui se retrouve dans la réputation en ligne.

Éviter les pénalités de Google

C’est bien connu : Google applique, manuellement ou via ses deux principaux algorithmes que sont Panda et Pingouin, des pénalités aux sites web qui violent ses préconisations. Alors, respecter les règles vous permet tout simplement d’éviter ces pénalités. Ces dernières peuvent d’ailleurs aller jusqu’à la désindexation complète d’un site. S’en défaire est ensuite un processus lourd et long.

3. Quelles techniques de référencement de White Hat suivre à tout prix ?

Le référencement web est une tâche qui fourmille de détails, de mises à jour et d’adaptations à tous les niveaux. Toutefois, quelques grandes techniques restent incontournables.

Rédiger des contenus à haute valeur ajoutée

Le contenu éditorial joue un rôle majeur suscité dans l’intérêt de votre site internet. En effet, les internautes recherchent un contenu ciblé : des conseils, un produit, du divertissement, une information… Produire du contenu à haute valeur ajoutée consiste à capter, maintenir et combler l’intérêt du lecteur. Choisissez donc avec soin le sujet, le ton, l’angle d’approche et la pertinence de vos textes. Google, qui cherche à favoriser l’expérience utilisateur, y verra alors un contenu de qualité. Le duplicate content est donc à éviter absolument !

Choisir des mots-clés pertinents

Bien cibler les mots-clés, c’est avant tout bien cerner les recherches des internautes, celles étroitement liées à ce que propose votre site. Cette méthode fait partie d’une stratégie White Hat, car elle favorise une expérience utilisateur de qualité, fondée sur une recherche précise et concrète de l’internaute. Elle contribue également au caractère naturel du contenu web.

Bien sélectionner ses backlinks

Les backlinks, c’est-à-dire les liens présents sur d’autres sites qui mènent à votre propre site, doivent être soigneusement déterminés. Dans un souci de cohérence et de respect de l’intérêt et de la recherche de l’internaute, Google favorise en effet les backlinks qui se révèlent réellement en rapport avec votre site ou votre activité. En outre, des backlinks soignés facilitent le travail d’indexation de Google, ce qui améliore le positionnement de votre site. Il en va de même des liens internes. Il s’agit de ceux présents dans le contenu et qui mènent vers d’autres pages de votre propre site.

© Damien Lusson – Licence Pexels

Travailler ses balises

Courts, les textes des balises « title » et « métadescription » ne doivent pas être négligés en White Hat. Bien au contraire. Ces balises aident, d’une part, les algorithmes de Google à comprendre facilement et rapidement de quoi traite votre page. D’autre part, elles informent l’internaute sur le sujet de la page. Ceci lui permet ainsi de trouver aisément le site le plus pertinent par rapport à sa requête. Entre indexation et expérience utilisateur, la rédaction des balises compte ainsi parmi les techniques de White Hat incontournables.

4. En quoi le White Hat s’oppose-t-il au Black Hat ?

Contrairement au White Hat, qui met les règles fixées par Google au centre de ses priorités, le Black Hat cherche à duper les algorithmes. Le White Hat consiste à intégrer, dans les contenus web, des mots-clés de manière naturelle. La lecture doit rester agréable et intéressante pour l’internaute. De son côté, le Black Hat mise sur du bourrage de mots-clés. La page peut même devenir quasiment illisible pour le lecteur, mais pas pour un moteur de recherche… Cette méthode peut être poussée bien plus loin avec le cloaking, ou dissimulation. Cette pratique consiste à créer deux sites. L’un est suroptimisé pour les moteurs de recherche. L’autre est destiné à l’utilisateur et recouvre le premier pour le rendre utilisable par un internaute. Mais celui-ci n’est pas indexé.

Le contenu dupliqué permet également au Black Hat de multiplier les textes optimisés en les répétant sur plusieurs pages. Le White Hat, quant à lui, met en avant l’originalité de chaque contenu du site. La technique du spinning n’est pas très éloignée et consiste à utiliser un logiciel pour créer du contenu nouveau, mais très proche du texte original. La production de contenu est alors bien plus rapide, mais moins ciblée et moins personnelle, à l’opposé des attentes du White Hat.

4. En quoi le White Hat s’oppose-t-il au Black Hat ?
© cottonbro studio – Licence Pexels

White Hat, Grey Hat, Black Hat… Il s’agit de notions SEO qu’il convient de comprendre pour adopter les bonnes pratiques de référencement naturel. Le White Hat Seo reste incontestablement la stratégie à adopter pour son site internet. Il respecte Google et assure la pérennité de votre site.

A lire aussi :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page