SEO : devez-vous supprimer vos anciens contenus et pourquoi ?

Le SEO ou référencement naturel est un enjeu majeur de la rédaction web. Il permet d’assurer la visibilité d’un site internet, la visite d’un trafic qualifié et d’optimiser les conversions. Toutefois, peut-être n’avez-vous pas établi de stratégie SEO dès le lancement de votre site ou de votre blog. Depuis, vous veillez soigneusement à bien écrire pour le web, mais que faire des anciens contenus, peu ou pas optimisés ?

Sans réflexion sur les mots-clefs ou au contraire suroptimisés, sans maillage interne soigneusement pensé ou manquant de pertinence, ces contenus risquent de pénaliser l’ensemble de votre site web. Pourtant, la suppression pure et simple de ces textes n’est pas nécessairement la solution adéquate. Une analyse de la nature des contenus s’impose avant de prendre la décision. En effet, bien des textes peuvent être optimisés après leur rédaction, pour être utiles à votre référencement naturel.

Quand et quels anciens contenus vaut-il mieux supprimer ?

Supprimer d’anciens contenus est une opération rapide qui peut sembler légitime à bien des égards. Vous pouvez ainsi faire du tri dans vos pages web, ce qui allège l’indexation du site et rend la navigation plus fluide.

Les contenus périmés

Sans doute considérez-vous que vos lecteurs ne trouveront pas d’intérêt à lire des articles qui datent de quelques années, ou des débuts de votre activité sur le web. Il est vrai que les actualités ont naturellement une durée de vie plus brève que les articles froids. Ces derniers abordent un thème dont la pertinence est intemporelle ou presque. Les premiers n’intéressent le lectorat que pendant un temps court. Les contenus evergreen sont les champions de cette catégorie et attirent du trafic sur le long terme.

Attention, ce n’est pas pour autant qu’il faut renoncer à publier des actualités ou les éviter ! Le choix du sujet de ses articles de blog ou autres contenus doit leur faire une belle place. Ils peuvent, en effet, être très pertinents à un moment précis et drainer un trafic qualifié. C’est leur traitement à long terme qu’il faut surveille. Votre participation à un événement peut effectivement perdre en portée trois ans plus tard, mais représenter une information capitale pour votre activité durant le mois de l’événement.

Quand et quels anciens contenus vaut-il mieux supprimer ?
© Kaitlyn Baker – Licence Unsplash

Contenu plagié ou de faible qualité

Toutefois, la pertinence d’un contenu web n’est pas le seul critère à contrôler pour décider de le conserver ou de le supprimer. Les textes plagiés font notamment partie des premiers contenus à supprimer. En effet, Google fait la chasse au duplicate content, y compris lorsqu’il s’agit de contenu dupliqué au sein même de votre propre site. Les textes plagiés pénalisent lourdement votre SEO.

Vous pouvez aussi éliminer sans scrupules les publications qui correspondent à des produits ou services que vous ne vendez plus par exemple, ou encore les pages courtes sans valeur ajoutée. Il s’agit de ces pages de moins de 300 mots, redondantes avec d’autres pages plus pertinentes, qui ne sont finalement pas utiles et diluent le poids de votre maillage interne. Si vous avez une page qui peut la remplacer, éliminez-la !

Des articles qui ne correspondent plus à la cible… ou à son auteur

Lorsque vous avez lancé votre blog professionnel ou le site web de votre activité, vous aviez un certain objectif, un état d’esprit particulier et une cible précise. Or, ces éléments ont pu évoluer au fil de votre parcours. Ainsi, certains contenus peuvent se retrouver en décalage avec votre situation ou votre audience actuelles. Vous ne vous reconnaissez plus dans vos contenus ? L’expérience vous a appris à cibler une autre audience ? Ou au contraire vous savez enfin avec précision à quel public vous vous adressez ? Reprendre un contenu en revoyant totalement le ton de l’écriture ou les mots-clefs est bien trop délicat : vous gagnerez à supprimer ces anciens textes.

Que faire si on ne supprime pas ses anciens contenus web ?

En dépit des apparences, la suppression de contenu n’est pas nécessairement la meilleure solution pour optimiser votre SEO. Vos anciennes publications ont encore de la ressource. En effet, il est possible d’augmenter leur valeur, y compris celle des pages zombie. Même ces pages mal optimisées d’un point de vue tant rédactionnel que technique (temps de chargement trop long, script qui ne charge pas, responsive bancal…) peuvent en effet être sauvées. Elles peuvent (re)devenir un atout pour votre référencement naturel. En outre, supprimer des contenus que vous aviez pris soin de bien rédiger pour le web simplement parce qu’ils sont obsolètes serait bien dommage pour votre SEO ! Voilà donc les solutions qui s’offrent à vous.

Que faire si on ne supprime pas ses anciens contenus web ?
© Lauren Mancke – Licence Unsplash

Mettre à jour vos anciens contenus

Mettre à jour un contenu permet de conserver une publication optimisée pour le web. Il faut bien sûr la rendre à nouveau intéressante pour le lecteur actuel. La qualité de rédaction dont a bénéficié votre contenu lors de sa création travaille donc à votre avantage à chaque fois que vous mettez votre article à jour. Cela qui est bien moins chronophage que de rédiger un nouvel article. En outre, vous conservez la valeur des backlinks, si précieux en SEO et dont l’effet peut être si long à se faire sentir. Notez que la mise à jour doit concerner aussi bien le contenu de la page que ses balises, notamment title et métadescription, mais aussi tous ses titres et sous-titres.

Vous tirez ainsi parti de la place privilégiée qu’a su se créer votre article sur le web. Cette stratégie de recyclage d’un contenu existant est particulièrement recommandée lorsque vous voyez la croissance de votre trafic atteindre un certain seuil qu’elle ne semble pas vouloir dépasser.

Optimiser les contenus pauvres

Les pages que vous avez laissées à l’état de brouillon, dont vous avez oublié l’existence ou au contenu très court constituent autant d’occasions d’optimiser votre contenu. Plutôt que de les mettre à la poubelle, profitez-en pour améliorer la qualité de leur contenu ! Déjà indexées par les moteurs de recherche, elles vous permettront d’optimiser votre SEO. N’hésitez pas à faire un audit de contenu afin de les repérer facilement et de n’en manquer aucune. En outre, les moteurs de recherche et Google en particulier apprécient les contenus rafraîchis. Vérifiez bien l’utilité de la page dans la structure globale de votre site ou blog et complétez-la !

© Austin Distel – Licence Unsplash

Dans l’ensemble, les contenus à supprimer sont donc rares. Votre activité et votre référencement naturel gagneront à mettre à jour, optimiser, enrichir ou rediriger les pages existantes. Certes chronophage, ce travail peut parfaitement être confié à notre agence de rédaction web HREF.

Des questions ?

E-book gratuit

E-book gratuit

Rédiger du contenu SEO : les pièges à éviter

Découvrez les pièges auxquels vous pourrez être confrontés lors de votre production de contenus SEO et comment les éviter. 

Intéressés par nos services éditoriaux ?

Recevez la newsletter hREF