6 conseils pour bien débuter avec une page professionnelle sur Facebook

L'équipe hREF
12 juillet 2019

Incontournable, Facebook ? On peut le dire : en 2015, le réseau social comptait plus de 50 millions de pages professionnelles (selon Forbes). Même s’il n’existe pas de chiffre plus récent, on imagine qu’il a bien augmenté depuis. C’est qu’un nombre considérable d’entreprises a investi la célèbre plateforme sociale, indépendamment de la taille, de l’activité – et même de la foi en la puissance marketing des réseaux sociaux – dans le but de gagner en visibilité. Néanmoins, beaucoup d’entre elles ne profitent pas des retombées attendues, pour une raison simple : elles se sont lancées dans l’aventure pour faire « comme les autres », sans véritable stratégie marketing sous-jacente, sans objectifs concrets, et sans les ressources adéquates.

Eh oui : créer une page professionnelle sur Facebook ne suffit pas à augmenter sa visibilité en ligne et à booster son acquisition de prospects. Pour cela, il faut apprendre à gérer son compte avec efficacité… et à démarrer du bon pied. Voici 6 conseils pour bien commencer sur Facebook quand on est une entreprise ou une marque.

Créer une page professionnelle sur Facebook, pour quoi faire ?

C’est sans doute LA question que vous vous posez à l’issue de notre introduction. Quel que soit le statut de votre entreprise – société d’échelle nationale ou internationale, petite PME familiale, auto-entreprise… – vous estimez n’avoir pas besoin de ce type de présence digitale.

Or pour comprendre l’intérêt d’une page professionnelle sur Facebook, il faut avoir deux chiffres en tête : 2,3 milliards d’utilisateurs actifs sur la planète, et 35 millions d’utilisateurs mensuels en France.

(source : Tiz)

Ce qui fait de Facebook le réseau social le plus populaire au monde, loin devant ses concurrents. Et la popularité, en termes de stratégie marketing, c’est l’Eldorado : tout le monde a envie de bénéficier d’une telle caisse de résonance.

Ce n’est pas tout : Facebook, c’est aussi une galaxie qui regroupe Instagram (17 millions d’utilisateurs mensuels en France), WhatsApp (14,5 millions d’utilisateurs) et l’application de messagerie Messenger. Donc une multitude d’occasions de toucher un très grand nombre de personnes sur trois des plateformes les plus utilisées dans le pays – et au-delà de nos frontières.

En somme, Facebook n’a plus rien d’un simple réseau social. C’est désormais un outil marketing à part entière. Si vous l’utilisez en tant que particulier, ce glissement n’a pas pu vous échapper : les publicités n’ont jamais été aussi nombreuses !

Pour une entreprise, une page professionnelle sur Facebook est donc synonyme d’opportunités marketing. Elle permet d’augmenter sa visibilité digitale, de tisser des relations de confiance avec les prospects et les clients, de relayer les contenus produits dans le cadre du content marketing, de faire du service après-vente réactif et qualitatif, d’améliorer son référencement naturel sans mettre les mains dans le cambouis de la technique (comme expliqué sur cette page), et de booster son trafic vers son site web et/ou son point de vente.

5 choses à savoir avant de démarrer

Avant de vous lancer dans la création de votre page professionnelle sur Facebook, voici 5 points à garder à l’esprit :

  • Une page professionnelle n’est pas un profil privé. Pour exister sur Facebook, une entreprise ou une marque doit créer une page dédiée. Il est toutefois nécessaire de posséder un profil privé pour pouvoir créer une page professionnelle. Le groupe, quant à lui, est encore une entité différente : c’est un forum de discussion amélioré.
  • La création d’une page professionnelle sur Facebook est entièrement gratuite. Néanmoins, l’accès à la régie publicitaire (Facebook Ads) nécessite des investissements en monnaie sonnante et trébuchante, surtout si vous souhaitez profiter des options de ciblage très pointues proposées par la plateforme. Une démarche quasi-indispensable pour acquérir des prospects, à l’heure où la portée organique des posts professionnels tend à se réduire comme peau de chagrin.
  • L’animation d’un compte professionnel suppose de pouvoir compter sur les ressources adéquates, en termes de compétences (pour produire/choisir/partager les contenus) et de temps (il faut « faire vivre » sa page au quotidien : publier régulièrement, interagir avec sa communauté, mesurer ses performances, etc.).
  • Il est possible de combiner page professionnelle et profil personnel sur Facebook. Vos collaborateurs utilisant la plateforme peuvent ainsi faire le lien entre leur profil et la page de leur entreprise.
  • Vos concurrents sont sans doute sur Facebook, et ils représentent une source d’information non négligeable. Prenez le temps d’aller voir à quoi ressemble leur page. Allez à la pêche aux renseignements : combien de posts publiés, et à quelle fréquence ? combien d’abonnés ? combien d’interactions ? quels contenus sont publiés ? quels sont les plus suivis ? etc. Vous pourrez toujours vous en inspirer pour votre propre stratégie marketing sur le réseau.

Vous êtes prêt à démarrer ? Voici nos conseils pour lancer votre entreprise sur Facebook.

1. Soignez votre profil

C’est la première chose à faire quand on crée une page professionnelle sur Facebook. Le processus habituel suppose d’en passer par un certain nombre de choix qui peuvent sembler anodins, mais qui s’avèrent déterminants.

Dans l’ordre :

  • Choisissez judicieusement le nom de votre page professionnelle. Non seulement parce que c’est ce nom qui va vous définir sur Facebook, mais aussi parce qu’il sera ajouté à l’URL de votre page d’entreprise (exemple : facebook.com/agencehref/), dans une optique de référencement. En outre, il est très difficile de changer de nom sur Facebook – alors, mieux vaut bien choisir d’emblée.
  • Définissez votre catégorie d’activité: commerce, entreprise, institution, marque, produit, personnalité publique, artiste, divertissement, etc. Ainsi que votre sous-catégorie. Vous pouvez avoir accès à des fonctionnalités spécifiques : horaires d’ouverture pour une boutique, menu pour un restaurant, etc.
  • Sélectionnez une photo de profil immédiatement reconnaissable, par exemple votre logo. Idem pour la photo de couverture (celle qui apparaît en haut de votre page) : elle doit être percutante, faire passer un message clair, et susciter une émotion. Optez pour des visuels de qualité, aux bonnes dimensions, et qui respectent votre charte graphique.
  • Remplissez avec rigueur la section « à propos ». Elle permet de présenter l’entreprise et ses prestations, d’indiquer ses coordonnées de contact (adresse, email…) et l’URL de son site web, de préciser ses mentions légales, d’évoquer ses récompenses, etc. Profitez-en pour raconter votre histoire – et faire un brin de storytelling. N’hésitez pas à utiliser des mots-clés qui correspondent à votre activité pour que les utilisateurs puissent vous identifier aisément.
  • Placez un bouton d’appel à l’action bien en vue sur votre page professionnelle Facebook. La plateforme en propose plusieurs : réserver, acheter, commander, s’inscrire, contacter, obtenir un devis, utiliser une application, etc.

2. Publiez des contenus intéressants pour vos audiences

Une chose est sûre : votre page professionnelle sur Facebook ne va pas s’auto-alimenter. Pour exister, elle a besoin de contenus. Et pas n’importe lesquels : des contenus susceptibles de plaire à vos audiences, d’attiser leur curiosité, de susciter leur intérêt, de leur donner envie de découvrir votre page et, partant, votre site web.

Pour cela, définissez explicitement votre ligne éditoriale afin de délimiter les contours de votre stratégie : types de contenus, sujets, formats, visuels, etc. Appuyez-vous sur un calendrier de publication que vous allez respecter à la lettre. Variez les formats (textes, images, vidéos, infographies, webinars, etc. Et diversifiez vos publications : pensez aux événements et aux jeux concours en sus des articles, des posts textuels et des visuels. Pour ce qui est de la nature des contenus, appliquez la règle des 80/20 : 80 % de contenus informatifs et objectifs, ou issus d’un travail de curation ; et un maximum de 20 % de contenus promotionnels ou liés à votre actualité.

Enfin, pensez d’abord à vos audiences. Évitez de publier uniquement ce qui vous intéresse. Proposer des contenus pertinents, à forte valeur ajoutée, est une nécessité pour réussir sur les réseaux sociaux. Dans ce but, relayer les articles produits dans le cadre de votre blogging ne suffit pas : vous avez besoin d’une vraie stratégie de contenu (plus de détails dans cet article).

3. Utilisez des formats visuels

S’il est bon de diversifier les formats de vos contenus, il est encore plus efficace de privilégier les formats visuels – et notamment la vidéo. Celle-ci jouit du meilleur taux d’engagement par publication : 8,29 %, devant les publications textuelles et les images.

(source Digimind)

Les publications avec vidéo suscitent 65 % d’interactions de plus que les publications illustrées par une image, et 72 % de plus que celles qui ne proposent qu’un lien (étude Quintly rapportée dans cet article).

4. Faites la promotion de votre page professionnelle sur Facebook

Votre page professionnelle Facebook est prête, vous avez commencé à publier du contenu… Il faut maintenant la faire connaître pour attirer des abonnés, donc des prospects. Quelques bonnes pratiques :

  • Signalez à vos partenaires et clients la création de votre page professionnelle sur Facebook ;
  • Invitez vos contacts à s’abonner à votre page ;
  • Communiquez auprès de vos collaborateurs pour qu’ils relaient l’information via leur profil personnel ;
  • Ajoutez un lien vers votre page dans vos supports de communication (site web, emails, documents numériques…) ;
  • Lancez une campagne publicitaire sur Facebook pour sponsoriser votre page professionnelle.

Attention : pas question de spammer votre audience ! Quinze invitations par jour à aimer votre page et dix publications par heure avec 90 % de contenus promotionnels, et vous êtes certain de faire fuir ceux qui auraient pu s’abonner.

5. Utilisez des outils de planification

La grande difficulté, avec une page professionnelle sur Facebook, c’est de suivre le rythme imposé par les internautes. Ceux-ci ne sont pas forcément connectés pendant les heures de bureau… De nombreuses études indiquent les moments les plus propices pour publier sur la plateforme, par exemple :

(source)

Pour obtenir des résultats plus probants, il est préférable de publier en fin de semaine vers 9h du matin et entre 13h et 15h.

Est-ce à dire qu’il faut être présent les vendredis, samedis et dimanches pour pouvoir lancer des publications en espérant toucher un maximum d’internautes ? Heureusement, non. Pas si vous utilisez un outil de planification comme Hubspot ou Hootsuite pour organiser à l’avance les dates et heures auxquelles vos posts seront mis en ligne, en fonction des habitudes de vos audiences.

6. Mesurez l’engagement de vos audiences

Votre page professionnelle sur Facebook dispose d’un onglet « Statistiques » qu’il ne faut pas négliger. Il fournit des données essentielles au sujet de votre activité sur le réseau et des habitudes de vos internautes : portée de vos publications, préférences de vos audiences, heures de consultation de Facebook, centres d’intérêt, etc. Surtout, vous pouvez suivre le taux d’engagement généré par vos publications, à savoir le nombre de personnes qui interagissent (par des « likes », des commentaires ou des partages).

Ces données sont indispensables pour savoir comment réagissent vos audiences, et comment corriger votre stratégie marketing en prenant leurs préférences en compte.

Être présent sur Facebook, quand on est une entreprise, ce n’est pas bien compliqué : créer une page professionnelle suffit. Mais être présent, ce n’est pas exister. Et exister, ce n’est pas susciter l’intérêt, ni acquérir du trafic sur son site web. Le gain de visibilité et de notoriété via ce réseau social suppose de bien connaître ses mécanismes internes et de gérer sa page en tenant compte des attentes des internautes. Il est donc d’autant plus important de bien démarrer avec sa page professionnelle sur Facebook : avec des résultats positifs d’emblée, vous gagnerez en motivation et disposerez d’arguments indiscutables à présenter à votre direction pour poursuivre – et même pour investir encore plus dans ce médium.

 

Visuels

Les images 1, 2 et 5 sont diffusées sous licence Pixabay Commercial.

Les images 3 et 4 sont diffusées sous licence Creative Commons CC0 Domain public.

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page