Comment diffuser et mettre en avant son livre blanc ?

Pour construire une stratégie de contenu efficace, toute entreprise a intérêt à rédiger un livre blanc, outil utilisé pour mettre en valeur une expertise ou un domaine de compétence. Cet ebook est reconnu par les pairs, par les clients et par les éventuels prospects. Il permet d’augmenter les conversions et de générer des leads. Néanmoins, pour atteindre ces objectifs, il ne faut pas se contenter de rédiger ce document et de le mettre sur une étagère, il faut aussi élaborer une stratégie de content marketing infaillible.

Un livre blanc ne doit pas rester au placard. Il doit être distribué au moment opportun. Différents aspects doivent être pris en considération dans la manière de le transmettre aux clients et aux prospects. Découvrez les bonnes pratiques pour diffuser un livre blanc utile pour l’entreprise.

Déposer le livre blanc en ligne dans une section réservée à ces ouvrages

La rédaction d’un livre blanc est un exercice complexe qui nécessite bien souvent l’expertise d’une agence éditoriale spécialisée dans le inbound marketing. La première étape consiste, en effet, à s’assurer que le document qui va être diffusé présente un intérêt pour d’autres entreprises du secteur, des clients ou des prospects. Le white paper, traduction du mot livre blanc en anglais, implique un type de rédaction qui prend en considération la stratégie et les objectifs de communication de l’entreprise. Pour réussir cet exercice, il faut éviter les erreurs commises fréquemment dans ce domaine et être bien accompagné.

© Samantha Hurley – Licence Burst

Quand la rédaction du livre blanc est terminée, il faut le diffuser le plus largement possible auprès des clientèles – idéalement – identifiées au préalable. Ne pas le faire serait une erreur. Pour commencer, il est important de consacrer une section aux livres blancs de l’entreprise. Les livres blancs offrent l’occasion de faire valoir les expertises d’une entreprise ou d’un secteur d’activité. Une vaste liste de sujets peut être traitée dans ce format. L’important est de se concentrer sur les thèmes que l’on maîtrise. La section Livre blanc est une valeur ajoutée et montre aux clients et aux prospects l’étendue des services qu’une organisation peut leur proposer. Dans cet espace dédié, les visiteurs pourront retrouver les différents ebooks développés par l’entreprise au fil du temps.

Cette section est essentielle, mais ce n’est pas sur elle que repose la stratégie de diffusion.

Bâtir une landing page dédiée au livre blanc

Le lancement d’un livre blanc nécessite souvent la création d’une landing page. La structure de cette page web se doit de respecter certaines règles. Son rôle est d’augmenter les conversions. Elle comporte toujours des éléments graphiques tels qu’une infographie, ou encore une image du livre et un aperçu de ses contenus. Elle contient également des témoignages de personnes qui ont pu consulter l’ouvrage, des points saillants, un call to action sous forme d’un bouton. On peut aussi y retrouver un formulaire qui permet de recueillir de l’information sur le prospect.

Il est important de préciser que le livre blanc sert aussi à élargir sa base de données de clients. En l’échange du livre, il est possible de récupérer les coordonnées de prospects que l’on peut recontacter à l’occasion, dans le cadre d’autres campagnes. Cette pratique est légale si les opt-in et opt-out sont présents sur la page. Pour ne pas passer à côté des règlements, il peut être intéressant de travailler avec une agence de communication digitale.

La landing page est un outil crucial dans la promotion du livre blanc. Néanmoins, pour être efficace, elle doit être parfaitement conçue. La recette est toujours la même. Un soin particulier doit être apporté pour créer le call to action.

Diffuser le livre blanc sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux font partie intégrante de la stratégie de diffusion d’un livre blanc. À commencer par LinkedIn, le réseau social des professionnels. Sur ce médium, on rencontre des clients, des prospects, mais aussi des concurrents. C’est l’endroit le plus intéressant pour mettre de l’avant ses domaines d’expertise. Le pouvoir d’influence de cette plateforme est incroyable. LinkedIn est un peu la version moderne du bouche-à-oreille. Une personne à qui on accorde une certaine valeur au niveau professionnel est considérée comme fiable et compétente. Si cette dernière apprécie un contenu, elle en parle à son réseau et ce dernier y adhère. On peut donc y accroître son bassin de clients et de prospects de manière exponentielle.

© Sarah Pflug – Licence Burst

Il faut donc prévoir des posts sponsorisés sur la plateforme qui inviteront les personnes intéressées à se rendre sur la landing page pour télécharger ou recevoir le livre blanc. Si un dirigeant d’entreprise a déjà un bon réseau sur LinkedIn, il pourra même tenter de faire une publication organique directement.

En fonction du domaine d’expertise, Instagram peut aussi être un autre réseau social à explorer pour diffuser le livre blanc. De la même façon, il faut évaluer chacun des réseaux qui ont un intérêt pour l’entreprise. Pour ce faire, il faut bien connaître ses personas et leurs habitudes de navigation. L’identification des publics cibles est un prérequis en ce qui concerne le livre blanc, tant au niveau de la rédaction que de la diffusion. Le livre blanc doit être disponible là où les clients se rendent, sans quoi il ne sera que peu ou pas téléchargé.

Faire une campagne d’e-mailing pour promouvoir le livre blanc

La campagne d’e-mailing est inévitable pour le livre blanc. Elle consiste à envoyer le livre blanc à la liste de clients et de prospects d’une entreprise. Il permet de jouer sur l’aspect primeur de cet envoi. Dans le wording, il est important de préciser que les personnes ciblées reçoivent ce document avant tout le monde, car ce sont de fidèles clients.

Ces envois sont ciblés. Les personnes qui ont accepté de faire partie d’une liste sont généralement intéressées par le domaine d’expertise de l’entreprise. Cela risque d’influer positivement sur le taux d’ouverture de l’e-mail. L’e-mailing peut donc générer des leads et augmenter le taux de conversion.

Dans la lignée, la newsletter peut aussi être un moyen efficace de diffuser le livre blanc auprès des clients et prospects.

© Samantha Hurley – Licence Burst

Distribuer le livre blanc dans ses réseaux

Toute entreprise a déjà un réseau de contacts bien établi. Un chef d’entreprise ou un membre d’une organisation peut avoir dans ses réseaux, un blogueur, un journaliste spécialisé ou une autre personne qui jouit d’une certaine expertise et d’une visibilité dans un domaine en particulier. Il est très important de faire connaître le livre blanc auprès de ces différents publics.

Plus on fait parler d’un livre blanc, mieux c’est. Si un article de blog ou une publication redirige vers le livre blanc et que l’entreprise n’en est pas l’auteur, c’est une preuve de crédibilité et un gage de qualité pour les clients et les prospects. Cela veut dire que l’organisation est reconnue auprès de ses pairs ou de professionnels considérés comme des experts dans un domaine. Indirectement, l’entreprise a l’opportunité d’augmenter sa notoriété et son pouvoir d’expertise.

Il ne faut pas hésiter à pousser toutes les portes pour faire rayonner un ouvrage de qualité. Cet outil publicitaire peut avoir d’importantes retombées sur un chiffre d’affaires. Même s’il nécessite un certain investissement, puisqu’il s’accompagne de coûts de rédaction et de diffusion, il est souvent très rentable. Le livre blanc revient moins cher que n’importe quelle autre campagne publicitaire.

À lire aussi :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page