Comment mettre en place un planning éditorial pour son blog professionnel ?

L'équipe hREF
28 mai 2021

Le planning éditorial est un outil de gestion indispensable à toute stratégie de contenu. Bien monté, il permet d’organiser les textes diffusés sur votre blog et d’avoir en permanence une vue sur l’ensemble des thématiques abordées, la fréquence, les personnes responsables, l’échéancier, les messages clés et bien plus encore. Découvrez toutes les subtilités de ce planificateur, son intérêt pour optimiser votre stratégie de contenu. Apprenez à le construire et à l’utiliser de manière à ce qu’il augmente la rentabilité de vos contenus.

Qu’est-ce qu’un planning éditorial ?

Le planning éditorial est un outil destiné à planifier la diffusion des contenus sur une ou plusieurs plateformes de diffusion, dont le blog professionnel.

Il comporte différentes sections dont :

  • Canal : blog, newsletter, emails, site Internet, réseaux sociaux, etc. ;
  • Date diffusion ;
  • Sujet ;
  • Descriptif du contenu ;
  • Messages clés ;
  • Mots-clés principaux et secondaires ;
  • Format : brève, article court ou long (nombre de mots) ;
  • Nom du rédacteur ;
  • Nom du chargé de projet ;
  • Étapes d’approbation du contenu ;
  • Échéancier ;
  • Statut : brouillon, version, en cours d’approbation, révision, approbation finale, etc.

Ce planificateur est un instrument qui facilite la gestion des contenus, que ce soit pour gérer un ou plusieurs canaux de communication.

© emmamatthews – Licence Unsplash

Pourquoi le planning éditorial est essentiel pour la survie de votre blog ?

Le planning éditorial fait partie intégrante d’une stratégie d’inbound marketing réussie. Il permet de :

  • Publier régulièrement : utiliser un calendrier éditorial est la meilleure façon de diffuser à une fréquence régulière sur un blog ou une autre plateforme. Prévoir à l’avance permet notamment de couvrir l’année entière incluant les jours fériés, les vacances de vos collaborateurs, etc. Grâce à cet outil, vous n’êtes jamais pris au dépourvu.
  • Gérer une grande équipe : de nombreux rédacteurs, traducteurs et autres spécialistes du contenu peuvent être amenés à intervenir sur les articles d’un blog. Grâce au calendrier éditorial, chacun des acteurs a une vue d’ensemble sur les différents projets et sait exactement à quel moment intervenir.
  • Diversifier les sujets publiés : planifier à l’avance permet de tenir compte de l’actualité et d’avoir le temps de brainstormer sur de nombreuses thématiques.
  • Créer des contenus répondant aux besoins des clients : en prenant le temps de planifier, vous pouvez discuter avec les départements de votre organisation et ainsi avoir le pouls des besoins de votre clientèle. De cette manière, vous pouvez écrire des contenus qui répondent précisément à leurs attentes.

Que mettre dans son planning éditorial ?

Le planning éditorial doit refléter votre stratégie de contenu. Il devrait notamment inclure :

  • Une liste de contenus sur une période de 3, 6, 9 voire 12 mois. Des ébauches d’idées ont tout à fait leur place dans cet outil. D’autant qu’elles pourront servir de base de discussion ou de brainstorming à l’occasion d’un comité éditorial.
  • Les balises meta et title, les titres, les liens internes et externes : plus il contient d’information, mieux c’est.
  • Les différents types de contenus : brèves, articles, infographies, etc.
  • Le nom des auteurs des différents billets et articles.
© firmbee – Licence Unsplash

Comment planifier la publication de ses contenus ?

Le planning éditorial est un outil de travail collaboratif. Il peut être mis à jour par plusieurs intervenants. Afin de le rendre encore plus efficace, il est conseillé de mettre en place un comité éditorial. Ce groupe de travail peut réunir à la fois des professionnels de la communication et du marketing. D’autres départements peuvent être invités à y participer à l’occasion.

Lors de rencontres hebdomadaires, les différents intervenants font le tour des sujets à aborder sur les différentes plateformes. C’est le lieu pour discuter des enjeux de marketing et de communication.

Il est recommandé d’utiliser d’autres outils en parallèle pour une stratégie de contenu encore plus efficace :

  • Les personas : ces personnages fictifs correspondent aux différents utilisateurs d’une plateforme. Une fiche persona inclut les habitudes de navigation, les attentes, les besoins, l’âge, le profil, etc. d’un individu. En marketing, ces personas sont des cibles utilisées pour adapter les messages et pour influencer les comportements des internautes.
  • La charte éditoriale : ce document définit la ligne éditoriale de vos contenus et décrit également le rôle de chacun des intervenants, les règles d’écriture, les objectifs SEO, etc.
  • Les briefs pour chacun des contenus : ce document précise des éléments concernant la trame du contenu et d’autres impératifs concernant la rédaction. Il s’adresse aux rédacteurs et est rédigé par les chargés de projet.
  • Les indicateurs de performance : chaque contenu publié devrait faire l’objet d’une rétroaction en fonction d’indicateurs de performance préalablement définis. Cette analyse sert de base pour déterminer les sujets ou l’angle des futurs contenus mis en ligne.

Pour élaborer le planning éditorial, certains éléments doivent être pris en considération :

  • vos objectifs SEO ;
  • le calendrier des événements internes et externes de votre organisation ;
  • l’actualité de votre domaine d’expertise.
© Dylan Gillis – Licence Unsplash

Quels outils peuvent vous aider à gérer un planning éditorial ?

Si vous avez en tête un gabarit précis, Google Sheet est probablement suffisant. Cette feuille de calcul permet de construire facilement ce type d’outil. Vous pourrez l’automatiser en partie à l’aide de certains champs et de listes.

L’avantage est qu’il se partage facilement avec d’autres collaborateurs. Vous pouvez donner des rôles à chacun des intervenants et limiter les autorisations, si vous ne souhaitez pas que tout le monde puisse modifier librement le calendrier.

Le logiciel Trello est, quant à lui, très intuitif. Il a été élaboré pour faciliter la gestion de projets. Et, ses nombreuses fonctionnalités en font un outil parfaitement adapté pour monter un planning éditorial. Trello sert, entre autres, à affecter une personne à une tâche en particulier tout en y ajoutant un échéancier. Chacun des acteurs impliqués reçoit alors des notifications pour lui rappeler les étapes qui le concernent.

Dans le même ordre d’idée, d’autres logiciels ou plug-in sont parfaits pour gérer des calendriers éditoriaux dont :

  • Asana : outil collaboratif de planification de contenu composé de tableaux et d’éléments visuels ;
  • Freedcamp : outil de gestion de projet incluant des to-do lists et des calendriers ;
  • Plug-in WordPress « Editorial Calendar » : cette fonctionnalité peut être installée à même votre blog. De cette façon, vous obtenez des rappels des contenus prévus. C’est définitivement le moyen le plus simple pour gérer les publications d’un blog En revanche, si vous utilisez d’autres plateformes dans votre stratégie digitale, choisissez plutôt un des outils précités.

Le planning éditorial est un excellent choix tant pour planifier et rentabiliser vos contenus. Par ailleurs, cet outil collaboratif est souvent apprécié des équipes externes et internes. Pour les collaborateurs, le planning éditorial permet de mieux organiser son travail et de savoir exactement à quel moment leur intervention est requise. C’est sans aucun doute un atout pour votre stratégie de content marketing !

 

Visuel d’entête : © erothermel – Licence Unsplash

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page