Quels réseaux sociaux privilégier pour sa stratégie marketing ?

Au cœur de votre stratégie de marketing digitale, il est impératif d’inclure un volet « réseaux sociaux ». Pour une raison simple : vos clients les adorent. C’est là qu’ils passent la majeure partie de leur temps connecté et c’est là qu’ils interagissent avec leurs marques préférées. Reste ensuite à choisir les plateformes adaptées à vos objectifs. Facebook, YouTube, Twitter, LinkedIn, Instagram, Pinterest… Chaque réseau social a ses spécificités. Voici comment les intégrer dans votre stratégie marketing.

I. Pourquoi les réseaux sociaux sont indispensables à votre stratégie de marketing digital ?

Chaque réseau social a ses caractéristiques spécifiques. Sur YouTube, vos clients attendent des vidéos. Sur Twitter, ils cherchent des informations concises et instantanées. Sur Instagram, ils partagent des photos… Mais quelle que soit la ou les plateformes que vous choisirez d’inclure dans votre stratégie marketing, vous pouvez attendre 3 éléments-clés : reach, engagement et performance.

1. Toucher des audiences considérables, toutes cibles confondues

Au niveau mondial, le reach des médias sociaux est phénoménal : 2,7 milliards de personnes sont actives sur les différentes plateformes, sur un total de 3,8 milliards d’internautes.

En France, les chiffres des réseaux sociaux sont tout aussi impressionnants. 59 % des internautes français utilisent au moins un réseau social chaque mois (source CREDOC Baromètre du numérique).

Et si vous combinez l’audience de leurs sites web et celles de leurs applications mobiles, les réseaux sociaux sont des champions de l’audience. Selon Médiamétrie, 45 millions de Français se connectent à Facebook chaque mois. C’est à peu près autant que pour YouTube, la plateforme leader en France. Même les réseaux sociaux plus « ciblés » font partie des sites les plus utilisés par vos clients et prospects : 25 millions de visites mensuelles sur Instagram, 16 millions sur Twitter, 14 millions pour LinkedIn ou 12 millions pour Pinterest…

Si les objectifs de reach de votre stratégie de communication digitale sont importants pour vous, les réseaux sociaux sont donc incontournables.

2. « Engager » vos clients potentiels au quotidien

À cette puissance d’audience s’ajoute le temps passé sur les réseaux sociaux. Les résultats du panel Médiamétrie montrent que les différentes plateformes occupent une place centrale dans la vie quotidienne de beaucoup de Français : 46 minutes par jour en moyenne, et 1h24 pour la tranche des 15-34 ans.

 

Ainsi, communiquer sur les réseaux sociaux vous permet de toucher vos cibles dans leur quotidien. D’autant plus qu’elles se connectent aux plateformes à domicile, sur le lieu de travail ou en situation de mobilité, sur l’ensemble des 3 écrans (ordinateur, mobile, tablette). Sur YouTube, 70 % des vidéos sont visionnées sur smartphone.

Sur la durée, vous pourrez établir une connexion avec vos cibles et construire une communauté autour de votre marque en publiant des contenus engageants. Avec comme objectif final de convertir ces followers en clients.

3. Allier performance et marketing, grâce aux réseaux sociaux

La communication sur les réseaux sociaux présente un risque majeur, dans lequel vous ne voulez pas tomber : les « vanity metrics », à savoir les indicateurs qui vont faire du bien à votre ego sans traduction « business ». Nombre de fans, nombre de likes, temps passé sur vos vidéos… sont des indicateurs qu’il est intéressant de suivre, mais que vous devez dépasser pour mesurer l’efficacité réelle de vos campagnes sur les plateformes sociales.

Car loin des clichés encore répandus, il est tout à fait possible de mixer performance marketing et réseaux sociaux. Comme souvent, la clé est dans le calcul du retour sur investissement de vos actions. Pour cela, de nombreux outils existent pour vous aider à savoir combien de ventes, de rendez-vous clients ou de leads ont généré vos contenus publiés sur les réseaux sociaux.

II. Comment choisir le(s) plateforme(s) sociale(s) idéale(s) pour votre marque ?

Avant de passer en revue les opportunités et les risques de chaque réseau social pour votre marque, il est important de prendre un peu de recul, en vous référant à la stratégie de marketing digital que vous aurez définie en amont. Tenez compte des objectifs marketing, budgets, analyses de la concurrence, liste des ressources internes et externes, planning éditorial… pour sélectionner les plateformes sociales sur lesquelles vous allez communiquer.

Dans tous les cas, la clé est de concentrer vos efforts sur un nombre limité de réseaux sociaux. Cela vous permet d’optimiser vos moyens (limités) sur des actions qualitatives dont le contenu est parfaitement adapté à ce que vos cibles attendent. Si vous voulez profiter des effets de réseau, mieux vaut éviter de vous disperser.

En conséquence, la majorité des marques se concentre sur 2 ou 3 plateformes sociales populaires chez leurs clients potentiels. En choisissant un réseau social bien établi comme Facebook, LinkedIn ou Twitter, vous profitez de sa puissance pour toucher un grand nombre de prospects. Même s’il est de plus en plus difficile de vous constituer une communauté en partant de zéro.

Faut-il communiquer sur les « nouveaux » réseaux sociaux ?

Le secteur des réseaux sociaux est en constante évolution. De nouvelles plateformes émergent régulièrement. La tentation est grande d’en profiter pour communiquer auprès de vos cibles et de vous construire une image de précurseur. À l’inverse, le risque est de disperser vos efforts en pure perte, si le « nouveau » réseau ne survit pas une fois l’effet de mode passé. En fonction des moyens dont vous disposez, vous pouvez investir dans ces plateformes émergentes sous la forme d’expérimentations ciblées dans la durée et dans leur portée. Sans remettre en cause votre stratégie de concentration sur un nombre limité de réseaux prioritaires.

III. Focus sur les principaux réseaux sociaux : quelles opportunités pour votre marque ?

1. Facebook : quelle place dans votre stratégie marketing ?

Quelles cibles toucher sur Facebook ?

Tout le monde est sur Facebook, ou presque… En France, selon Digimind, 10 millions d’utilisateurs ont entre 25 et 34 ans, 7,5 millions entre 18 et 24 ans et 8 millions entre 34 et 44 ans. Quelle que soit votre public cible, il fait sûrement partie des 22 millions de Français (moitié d’hommes, moitié de femmes) actifs chaque jour sur Facebook.

Quels objectifs marketing sur Facebook ?

Beaucoup d’outils sont à votre disposition pour communiquer. Les pages Facebook d’entreprise, de marque ou de produit permettent d’échanger avec vos clients. Les groupes vous aident à fédérer des communautés sur des sujets liés à votre marque… En moyenne, le taux d’engagement est de 4,95 % sur Facebook (avec un pic de 8,29 % pour les vidéos).

Les limites de Facebook

La visibilité organique des publications est en chute constante. Désormais, vous devez passer par Facebook Ads pour pousser vos contenus vers vos cibles, même si elles sont abonnées à vos pages. Autre limite : les plus jeunes internautes se détournent de Facebook, et de manière globale, les membres sont de plus en plus méfiants quant à l’utilisation de leurs données personnelles sur le réseau social.

2. YouTube: quelle place dans votre stratégie marketing ?

Quelles cibles toucher sur YouTube ?

Avec plus de 45 millions de visites mensuelles, le site et l’application mobile de YouTube sont devenus incontournables, quelles que soient vos audiences cibles. En France, plus des deux tiers des vidéos sont regardées sur mobile.

Quels objectifs marketing sur YouTube ?

YouTube est la première plateforme vidéo de France, et c’est aussi le premier réseau social en termes d’audience et le deuxième moteur de recherche derrière Google. Votre chaîne peut donc devenir un actif important pour construire sur la durée une communauté d’abonnés fidèles, mais aussi à court terme pour convaincre des clients potentiels qui recherchent des informations sur vos produits.

Les limites de YouTube

Pour faire décoller votre chaîne sur YouTube, il est indispensable de créer beaucoup de vidéos de qualité, et de manière très régulière. Les techniques de référencement sur YouTube sont également de plus en plus complexes à maîtriser.

3. LinkedIn: quelle place dans votre stratégie marketing ?

Quelles cibles toucher sur LinkedIn ?

Si vous voulez prospecter des professionnels et des entreprises (de toutes tailles et secteurs d’activité), LinkedIn est le réseau social à privilégier. Avec 10 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en France, LinkedIn est incontournable en B2B.

Quels objectifs marketing sur LinkedIn ?

Sur LinkedIn, vous pouvez mettre en œuvre une stratégie de social selling pour prospecter et générer des prises de contact avec vos clients professionnels. Vous pouvez aussi travailler votre image de marque, en publiant du contenu mettant en avant votre expertise.

Les limites de LinkedIn

Avec la montée en puissance du réseau et de ses algorithmes de diffusion, il est de plus en plus difficile de toucher des profils LinkedIn intéressants de manière organique. Autre limite : trop de sollicitations commerciales automatisées ont dénaturé l’utilisation de la messagerie de LinkedIn.

4. Instagram : quelle place dans votre stratégie marketing ?

Quelles cibles toucher sur Instagram ?

À la fois populaire et branchée, l’image d’Instagram a tout pour vous aider à toucher une cible jeune, de 25 millions d’utilisateurs mensuels. C’est particulièrement vrai si l’identité visuelle tient une place importante dans votre secteur d’activité (mode, voyage, food, beauté…).

Quels objectifs marketing sur Instagram ?

L’application vous permet de partager des images, des Stories et de courtes vidéos à vos abonnés. Instagram dispose aussi d’outils pour vous aider à vendre vos produits directement.

Les limites d’Instagram

Les codes marketing d’Instagram ne conviennent pas à toutes les marques. Et même pour les produits « visuels », il est de plus en plus difficile de percer sur Instagram, à moins de vous entourer d’un pool d’influenceurs bien sélectionnés.

5. Twitter : quelle place dans votre stratégie marketing ?

Quelles cibles toucher sur Twitter ?

Avec seulement 3 millions d’utilisateurs par jour, Twitter est un réseau social à l’audience limitée, mais ciblée sur les leaders d’opinion qui cherchent à échanger des informations en temps réel.

Quels objectifs marketing sur Twitter ?

Le réseau Twitter a été construit sur l’instantanéité. Pour votre marque, c’est donc un outil parfait pour gérer votre relation client « en direct ». Vous pouvez également utiliser Twitter comme un porte-voix pour toucher des influenceurs, journalistes ou leaders d’opinion de votre secteur d’activité.

Les limites de Twitter

Sur la durée, vous devez faire attention aux changements fréquents d’algorithmes et de règles d’utilisation du réseau social. Autre limite : l’absence du grand public sur Twitter et une croissance du nombre d’abonnés en panne ces dernières années.

Partager cet article :

Dans la même catégorie

Abonnez-vous à notre newsletter

Demander un devis
Haut de page